Extension Factory Builder
09/01/2013 à 09:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le président guinéen, Alpha Condé. Le président guinéen, Alpha Condé. © AFP

À Conakry, depuis le 7 janvier, a repris le procès aux assises de 33 personnes accusées d'avoir participé à l'attaque du domicile du chef de l'État en juillet 2011.

La cour d'appel de Conakry a repris, le 7 janvier, le procès, qui avait été suspendu en raison du décès du greffier, des 33 personnes accusées d'être impliquées dans l'attaque du domicile du président Alpha Condé le 19 juillet 2011. Alpha Oumar Diallo, dit Boffa, considéré comme le chef du commando est le premier à s'être exprimé, rapporte RFI.

Les accusés ont été renvoyés devant la cour d'assises par la chambre de mise en accusation de la cour d'appel de Conakry, le parquet général et la partie civile ayant interjeté un pourvoi en cassation. Ils  sont poursuivis pour association de malfaiteurs, assassinats et tentative d'assassinat contre l'autorité de l'État.

Tandis que le colonel Issiaga Camara, neveu de l’ancien président Conté, et le colonel Abdoulaye Aidor Bah sont décédés pendant leur incarcération, le général Nouhou Thiam, ancien chef d’état-major général des armées de la transition, a été renvoyé devant un tribunal militaire.

Dans la nuit du 18 au 19 juillet 2011, la résidence privée d'Alpha Condé était attaquée par des groupes armés de lance-roquettes et d'armes lourdes. Le chef de l'État, visé, s'en était sorti sans blessure grâce à une riposte de la garde présidentielle. Pendant vingt minutes, les coups de feu ont été nourris, avant que les renforts de l'armée arrivent. L'attaque a été vécue par le président guinéen comme une tentative claire d'assassinat.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Guinée

La Guinée sous le choc après la bousculade qui a fait 33 morts à Conakry

La Guinée sous le choc après la bousculade qui a fait 33 morts à Conakry

La bousculade meurtrière, qui s'est produite mardi soir à la fin d'un concert sur une plage de Conakry, a fait au moins 33 morts, dont 11 mineurs, et une soixantaine de blessés. Le pays est endeuillé et[...]

Peter Piot, co-découvreur d'Ebola : "Il faut utiliser les vaccins et traitements expérimentaux"

Alors qu'Ebola nourrit les inquiétudes de la communauté internationale, Peter Piot, le co-découvreur du virus, a affirmé qu'une épidémie majeure hors du continent africain était peu[...]

Afrique de l'Ouest : Ebola "hors de contrôle", la communauté internationale s'inquiète

Le virus Ebola poursuit sa folle propagation en Afrique de l'Ouest, ce qui inquiète de plus en plus la communauté internationale. Au Royaume-Uni, à Hong-Kong et à Bruxelles, l'heure est aux mesures de[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Ebola : le spécialiste sierra-léonais des fièvres hémorragiques meurt du virus

Mardi, Sheik Umar Khan, médecin sierra-léonais chargé de lutter contre l'épidémie dans son pays, duquel il était le seul spécialiste en fièvres hémorragiques, est[...]

Guinée : une bousculade fait au moins 24 morts lors d'un concert à Conakry

La bousculade a eu lieu lors d'un concert organisé sur la plage Rogbané, à Taouyah, près de Conakry. Au moins 24 personnes sont mortes.[...]

Ebola : viande de brousse, le goût du risque

Vecteur potentiel du redoutable virus Ebola, la viande de brousse a été interdite dans les pays touchés par l'épidémie. Une mesure qui ne décourage pas certains consommateurs.[...]

"Les Africains pourraient menacer de rompre leurs relations diplomatiques avec Israël"

En poste à Dakar depuis 2008, Abdalrahim Alfarra, ambassadeur de l'État de Palestine pour le Sénégal, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Burkina Faso et le Cap-Vert, a pu mesurer la[...]

Guinée : première condamnation dans l'affaire de corruption autour du gisement de fer du Simandou

La cour fédérale de New York a condamné le Français Frédéric Cilins, ancien collaborateur de la société BSGR, à deux ans de prison ferme pour obstruction à la[...]

Ebola : premier cas à Freetown, deux Américains contaminés au Liberia

Le premier cas confirmé de décès dû au virus Ebola a été enregistré dans la capitale de la Sierra Leone, tandis que deux citoyens américains, engagés dans la lutte[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers