Extension Factory Builder
08/01/2013 à 17:43
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Alioune Aïdara Sylla est membre du comité directeur du PDS (opposition). Alioune Aïdara Sylla est membre du comité directeur du PDS (opposition). © AFP

Un ancien député sénégalais, mandaté par l'ex-président Abdoulaye Wade pour mener diverses opérations au Sénégal, a été inculpé pour blanchiment d'argent et écroué après une semaine de garde à vue.

Alioune Aïdara Sylla, membre du comité directeur du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition), a été entendu lundi 7 janvier par un juge d'instruction qui l'a inculpé de blanchiment d'argent et détournement de deniers publics. Il a été placé sous mandat de dépôt.

Sylla, par ailleurs homme d'affaires, avait été arrêté dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier à l'aéroport de Dakar en possession de chèques dont les montants totalisaient près de 3 milliards de FCFA (4,5 millions d'euros). Il avait été placé en garde à vue.

Selon le PDS, il avait été mandaté par l'ex-président Abdoulaye Wade pour toucher deux chèques de banque représentant une assistance financière personnelle d'un montant non précisé, reçue en mai 2012 d'un de ses amis du monde arabe.

Abdoulaye Wade habite en France depuis plusieurs mois et éprouve des difficultés à se déplacer. Il avait donc mandaté Alioune Aïdara Sylla pour récupérer ces sommes et faire effectuer divers travaux dans certaines de ses résidences sénégalaises.

« C'est de l'argent que le président Wade a reçu après qu'il a quitté le pouvoir. C'est une contribution privée et absolument traçable. Il n'y a rien de plus clair ! », a expliqué un responsable du PDS joint mardi par l’AFP.

Chasse aux sorcières

Le PDS accuse le régime de Macky Sall, élu en mars 2012, d'avoir lancé une chasse aux sorcières depuis son arrivée au pouvoir. Plusieurs responsables au pouvoir sous Abdoulaye Wade, dont son fils, l’ex-ministre Karim Wade, ont été récemment auditionnés par la gendarmerie ou la justice dans le cadre d'enquêtes sur de présumés enrichissements illicites.

Après sa cinquième audition par la gendarmerie, mi-novembre, Karim Wade a été interdit de sortie du territoire, ainsi que six autres proches de Wade.

Par ailleurs, l'Assemblée nationale examine actuellement une demande de levée de l'immunité parlementaire de trois députés : Oumar Sarr, Abdoulaye Baldé et Ousmane Ngom, qui furent tous ministres de Wade, visant à permettre leur audition dans le cadre des enquêtes.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sénégal

Diaporama : les 15 leaders religieux africains les plus influents

Diaporama : les 15 leaders religieux africains les plus influents

Qu'ils soient animistes, chrétiens ou musulmans, les leaders religieux du continent possèdent souvent une influence considérable sur les plans politique et économique. Connaissez vous les plus important[...]

Procès Karim Wade : Bibo Bourgi a quitté le Sénégal pour se faire soigner en France

Apres 20 mois d'atermoiements, la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) a finalement autorisé Bibo Bourgi, personnage central du procès de Karim Wade, à quitter le[...]

Sénégal - Procès Wade : en attendant Bibo Bourgi

Au Sénégal, le procès de Karim Wade reste suspendu à l'état de santé d'Ibrahim Aboukhalil, alias Bibo Bourgi.[...]

Hajj : l'Afrique de l'Ouest dans les starting-blocks

Quelques semaines avant le début du hajj, l'Afrique de l'Ouest est parée pour ce grand pélerinage.[...]

Hajj : Ebola n'ébranle pas la foi

Malgré la fièvre qui sévit dans la région, nombreux sont les Ouest-Africains à emprunter la route de La Mecque. Reportage dans la capitale sénégalaise.[...]

Nouvelle ère pour Finagestion

 Rebaptisé Eranove, l'ex-Finagestion, holding de tête des compagnies d'électricité et d'eau en Côte d'Ivoire et au Sénégal ne veut plus être perçu comme un[...]

Ebola : le Sénégal ouvre un corridor humanitaire pour acheminer de l'aide

Le Sénégal a ouvert un corridor humanitaire aérien pour permettre d'acheminer de l'aide dans les trois pays les plus touchés par le virus Ebola, après la fermeture de ses frontières le 21[...]

Ebola : le cap des 3 000 morts dépassé selon l'OMS

L'épidémie de fièvre hémorragique Ebola a franchi le cap des 3 000 morts, le virus ayant tué près de la moitié des quelque 6 500 personnes infectées, selon le dernier bilan[...]

Design : Ousmane Mbaye, l'homme de fer

Son matériau de prédilection ? Le métal, sous toutes ses formes. Le Sénégalais fête ses dix ans de création. L'occasion de revenir sur cette figure de la création[...]

Francophonie : qui pour succéder à Abdou Diouf ?

Jean, Nfumu, Lopes, L'Estrac, Buyoya... Qui sera le prochain secrétaire général de l'organisation ? Entre désaccords africains et hésitations françaises, le suspense reste entier.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers