Extension Factory Builder
08/01/2013 à 17:43
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Alioune Aïdara Sylla est membre du comité directeur du PDS (opposition). Alioune Aïdara Sylla est membre du comité directeur du PDS (opposition). © AFP

Un ancien député sénégalais, mandaté par l'ex-président Abdoulaye Wade pour mener diverses opérations au Sénégal, a été inculpé pour blanchiment d'argent et écroué après une semaine de garde à vue.

Alioune Aïdara Sylla, membre du comité directeur du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition), a été entendu lundi 7 janvier par un juge d'instruction qui l'a inculpé de blanchiment d'argent et détournement de deniers publics. Il a été placé sous mandat de dépôt.

Sylla, par ailleurs homme d'affaires, avait été arrêté dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier à l'aéroport de Dakar en possession de chèques dont les montants totalisaient près de 3 milliards de FCFA (4,5 millions d'euros). Il avait été placé en garde à vue.

Selon le PDS, il avait été mandaté par l'ex-président Abdoulaye Wade pour toucher deux chèques de banque représentant une assistance financière personnelle d'un montant non précisé, reçue en mai 2012 d'un de ses amis du monde arabe.

Abdoulaye Wade habite en France depuis plusieurs mois et éprouve des difficultés à se déplacer. Il avait donc mandaté Alioune Aïdara Sylla pour récupérer ces sommes et faire effectuer divers travaux dans certaines de ses résidences sénégalaises.

« C'est de l'argent que le président Wade a reçu après qu'il a quitté le pouvoir. C'est une contribution privée et absolument traçable. Il n'y a rien de plus clair ! », a expliqué un responsable du PDS joint mardi par l’AFP.

Chasse aux sorcières

Le PDS accuse le régime de Macky Sall, élu en mars 2012, d'avoir lancé une chasse aux sorcières depuis son arrivée au pouvoir. Plusieurs responsables au pouvoir sous Abdoulaye Wade, dont son fils, l’ex-ministre Karim Wade, ont été récemment auditionnés par la gendarmerie ou la justice dans le cadre d'enquêtes sur de présumés enrichissements illicites.

Après sa cinquième audition par la gendarmerie, mi-novembre, Karim Wade a été interdit de sortie du territoire, ainsi que six autres proches de Wade.

Par ailleurs, l'Assemblée nationale examine actuellement une demande de levée de l'immunité parlementaire de trois députés : Oumar Sarr, Abdoulaye Baldé et Ousmane Ngom, qui furent tous ministres de Wade, visant à permettre leur audition dans le cadre des enquêtes.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sénégal

'Time is now' : Youssou Ndour et J. Martins chantent pour le changement en Afrique

"Time is now" : Youssou Ndour et J. Martins chantent pour le changement en Afrique

Annoncé depuis plusieurs mois, le titre Times is now de Youssou Ndour et J. Martins a été mis en ligne lundi. Visionné sur Youtube par plus de 30 000 personnes en seulement quatre jours, il appelle &agr[...]

Goodluck, IBK, Kabila... Les grands absents du sommet de l'UA

Ils sont restés chez eux, trop occupés par leurs affaires internes. Plusieurs poids lourds du continent ne seront pas sur la photo de famille du 24e sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'Union[...]

Sénégal : au procès Karim Wade, Bibo Bourgi seul face à son juge

Jusque-là privé de procès en raison de problèmes de santé, le principal complice présumé de Karim Wade, Bibo Bourgi, est entendu par la CREI depuis mercredi. Devant une salle[...]

Sénégal : Karim Wade et l'affaire du compte bancaire de Singapour

C'est la pièce maîtresse de l'accusation contre Karim Wade : un compte à Singapour crédité de 71 millions d'euros. L'ancien ministre sénégalais, jugé pour[...]

CAN 2015 : L'Algérie et le Ghana arrachent leur ticket pour les quarts

L'Algérie, très vite devant au score face au Sénégal, n'a jamais tremblé et assume son statut de favori grâce à son succès (2-0). Les Sénégalais d'Alain Giresse,[...]

Sénégal - Giresse : "Viser le match nul, je ne sais pas faire"

Mardi soir à Malabo (19 heures), le Sénégal, leader du groupe C, affronte l’Algérie. Un match nul peut suffire aux Lions de la Teranga, qui ont déjà engrangé quatre points.[...]

Sénégal : la cimenterie de Dangote démarre, Vicat s'énerve

 Après le démarrage de cimenterie sénégalaise de Dangote, son concurrent français Vicat est déterminé à faire condamner l'État, qu'il accuse d'avoir[...]

CAN 2015 : Le Sénégal arrache un point précieux

Le Sénégal a été tenu en échec par les Bafana Bafana (1-1) vendredi 23 janvier à Mongomo lors de la deuxième journée de la phase de poule. Menés au score dès le[...]

Sénégal - Mame Mactar Gueye : "'Charlie Hebdo' a jeté de l'huile sur le feu"

Mame Mactar Gueye est le vice-président de l'ONG islamique Jamra, à Dakar. À la veille de la manifestation anti-"Charlie Hebdo" prévue dans la capitale sénégalaise, il donne[...]

Foot : avant son exploit avec le Congo, les sept CAN de Claude Le Roy

Avec le Congo, Claude Le Roy dispute en Guinée équatoriale (17 janvier-8 février) sa huitième phase finale, un record. Le technicien français, champion d’Afrique en 1988 avec le Cameroun,[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130108172402 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130108172402 from 172.16.0.100