Extension Factory Builder
08/01/2013 à 13:18
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Plus de 400 bêtes auraient été tuées au Cameroun au début 2012. Plus de 400 bêtes auraient été tuées au Cameroun au début 2012. © Archives/AFP

La contrebande d'ivoire, une véritable manne pour les braconniers, ne s'essouffle pas en Afrique, et ce malgré les interdictions et le renforcement de la sécurité par les autorités. Au Kenya, le dernier massacre en lice a coûté la vie à onze éléphants dans un parc national. Les animaux ont été dépouillés de leurs défenses, dont l'ivoire se vend à prix d'or en Asie, notamment en Chine et au Japon.

Pas moins de 11 éléphants ont été tués et leurs défenses tranchées le week-end dernier par des braconniers dans le parc national de Tsavo East, un haut lieu du tourisme africain situé au sud du pays, ont déclaré les autorités du Kenya lundi 7 décembre.

Le massacre des éléphants, commis le samedi 5 janvier, qui ont tous été tués par balles selon les responsables kenyans, est l’un des pires du genre à avoir été perpétré depuis les années 1980. Les registres officiels du pays indiquent que quelque 350 éléphants ont été abattus par des contrebandiers d’ivoire en 2012. Certains groupes de protection de la faune et de la flore estiment toutefois qu'un tel bilan n’est pas représentatif de la réalité, puisque la plupart des carcasses d’animaux abattues pour leurs défenses ne sont jamais retrouvées.

Le trafic d'ivoire ne connaît pas d'accalmie, surtout en Asie, où la demande est constante. Les douanes du port de Hong Kong saisissaient ainsi, le vendredi 4 janvier, plus d’une tonne de défense d’éléphants en provenance du Kenya, dont la valeur est évaluée à plus d’un million d’euros. Il s’agissait de la troisième saisie de ce type en moins de trois mois, selon les responsables chinois.

La demande pour l’ivoire est telle sur le marché noir que de nombreux groupes de rebelles africains s’en servent comme source de financement pour leurs activités militaires. Les défenses des éléphants sont, pour la plupart, transformées en petits objets décoratifs comme des signets de livre ou encore utilisées pour des remèdes traditionnels. Les autorités peinent à contrer ce trafic illicite en dépit des mesures de sécurité plus nombreuses; le Cameroun avait tenté tant bien que mal de mettre un terme au massacre, au début 2012, de plusieurs centaines d'éléphants dans son parc de Boubandjida. Du côté du Gabon, une brigade a été spécialement mise sur pied pour assurer la protection des pachydermes.

Les braconniers responsables du massacre de Tsavo East, au nombre de dix selon les responsables kenyans, sont pourchassés par plusieurs équipes sur le terrain, a-t-on indiqué sur le site Web de l'Agence de conservation de la faune et de la flore du Kenya.

Pour l'expert Iain Douglas-Hamilton, qui se consacre à la recherche sur les éléphants au Kenya depuis des décennies, le massacre du week-end dernier instaure tristement un nouveau record. Il affirme dans le New York Times n'avoir rien vu de tel depuis les années 1980, ajoutant que les avancées faites dans la défense de ces animaux s'étaient évaporées.

(Avec agences)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Kenya

Kenya : un restaurant chinois fermé pour 'racisme'

Kenya : un restaurant chinois fermé pour "racisme"

Un restaurant chinois de Nairobi a été forcé de fermer ses portes. L'établissement de la capitale kényane est accusé de "racisme" après avoir instauré une consigne [...]

Pour se protéger des Shebab, le Kenya veut ériger un mur

Le Kenya a annoncé qu'il érigera un à la frontière somalienne pour contrer les attaques des Shebab.[...]

Qui est Al-Fawwaz, condamné pour les attentats de Dar es-Salaam et Nairobi en 1998 ?

Khalid al-Fawwaz, un Saoudien présenté comme un fidèle lieutenant d'Oussama Ben Laden, a été reconnu coupable de complot en lien avec les attentats contre les ambassades américaines[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

La mosaïque linguistique africaine : carte des langues parlées sur le continent

En décembre dernier, le Parlement sénégalais s’est doté d’un système de traduction simultanée permettant aux députés de s’exprimer dans leur langue[...]

Kenya : un soldat et cinq shebab présumés tués dans des affrontements

Un soldat kényan et cinq Somaliens soupçonnés d'être liés aux islamistes shebab ont été tués mercredi dans des affrontements au nord de l'île kényane de Lamu.[...]

Kenya : Lupita Nyong'o, actrice oscarisée

Les femmes puissantes sont de plus en plus nombreuses sur le continent. Voici notre sélection - forcément subjective - des 50 Africaines les plus influentes au monde.[...]

Kenya : Ory Okolloh, à l'avant-garde des nouvelles technologies

Les femmes puissantes sont de plus en plus nombreuses sur le continent. Voici notre sélection - forcément subjective - des 50 Africaines les plus influentes au monde.[...]

Kenya : Jacqueline Mugo, figure de proue des patrons africains

Les femmes puissantes sont de plus en plus nombreuses sur le continent. Voici notre sélection - forcément subjective - des 50 Africaines les plus influentes au monde.[...]

Kenya : un responsable évangéliste tué par balle devant une église à Mombasa

  Un responsable évangéliste a été tué par balle dimanche dans la ville côtière kényane de Mombasa, devant l'église où il s'apprêtait à[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130108130247 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130108130247 from 172.16.0.100