Extension Factory Builder
08/01/2013 à 13:18
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article

La contrebande d'ivoire, une véritable manne pour les braconniers, ne s'essouffle pas en Afrique, et ce malgré les interdictions et le renforcement de la sécurité par les autorités. Au Kenya, le dernier massacre en lice a coûté la vie à onze éléphants dans un parc national. Les animaux ont été dépouillés de leurs défenses, dont l'ivoire se vend à prix d'or en Asie, notamment en Chine et au Japon.

Pas moins de 11 éléphants ont été tués et leurs défenses tranchées le week-end dernier par des braconniers dans le parc national de Tsavo East, un haut lieu du tourisme africain situé au sud du pays, ont déclaré les autorités du Kenya lundi 7 décembre.

Le massacre des éléphants, commis le samedi 5 janvier, qui ont tous été tués par balles selon les responsables kenyans, est l’un des pires du genre à avoir été perpétré depuis les années 1980. Les registres officiels du pays indiquent que quelque 350 éléphants ont été abattus par des contrebandiers d’ivoire en 2012. Certains groupes de protection de la faune et de la flore estiment toutefois qu'un tel bilan n’est pas représentatif de la réalité, puisque la plupart des carcasses d’animaux abattues pour leurs défenses ne sont jamais retrouvées.

Le trafic d'ivoire ne connaît pas d'accalmie, surtout en Asie, où la demande est constante. Les douanes du port de Hong Kong saisissaient ainsi, le vendredi 4 janvier, plus d’une tonne de défense d’éléphants en provenance du Kenya, dont la valeur est évaluée à plus d’un million d’euros. Il s’agissait de la troisième saisie de ce type en moins de trois mois, selon les responsables chinois.

La demande pour l’ivoire est telle sur le marché noir que de nombreux groupes de rebelles africains s’en servent comme source de financement pour leurs activités militaires. Les défenses des éléphants sont, pour la plupart, transformées en petits objets décoratifs comme des signets de livre ou encore utilisées pour des remèdes traditionnels. Les autorités peinent à contrer ce trafic illicite en dépit des mesures de sécurité plus nombreuses; le Cameroun avait tenté tant bien que mal de mettre un terme au massacre, au début 2012, de plusieurs centaines d'éléphants dans son parc de Boubandjida. Du côté du Gabon, une brigade a été spécialement mise sur pied pour assurer la protection des pachydermes.

Les braconniers responsables du massacre de Tsavo East, au nombre de dix selon les responsables kenyans, sont pourchassés par plusieurs équipes sur le terrain, a-t-on indiqué sur le site Web de l'Agence de conservation de la faune et de la flore du Kenya.

Pour l'expert Iain Douglas-Hamilton, qui se consacre à la recherche sur les éléphants au Kenya depuis des décennies, le massacre du week-end dernier instaure tristement un nouveau record. Il affirme dans le New York Times n'avoir rien vu de tel depuis les années 1980, ajoutant que les avancées faites dans la défense de ces animaux s'étaient évaporées.

(Avec agences)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Kenya

Kenya : attaque meurtrière des Shebab contre des policiers près de Garissa

Kenya : attaque meurtrière des Shebab contre des policiers près de Garissa

La localité de Garissa fait depuis plusieurs jours l'objet d'affrontements entre les Shebab somaliens et les policiers kényans. Début avril, les insurgés y avaient massacré près de 150 &e[...]

Un Kényan offre 50 vaches pour épouser Malia, la fille aînée de Barack Obama

Un avocat kényan veut épouser Malia, la fille aînée de Barack Obama. Pour appuyer sa demande, Felix Kiprono offre à la famille de l'élue de son cœur 50 vaches, des moutons et des[...]

Religion : béatification d'Irene Stefani, "mère pitié" vénérée au Kenya

Des dizaines de milliers de catholiques se sont réunis samedi à Nyeri, à 150 kilomètres au nord de la capitale kényane Nairobi, pour la cérémonie de béatification de la[...]

Burundi : Nkurunziza fait le ménage, Kenyatta appelle au report des élections

Au lendemain du putsch manqué contre lui, le président burundais a annoncé lundi un remaniement qui a notamment balayé les ministres de la Défense et des Affaires étrangères. De[...]

Perpétuité pour un lieutenant de Ben Laden lié aux attentats de 1998 à Nairobi et Dar es-Salaam

Khalid al-Fawwaz a été condamné à la réclusion à perpétuité, en lien avec les attentats meurtriers contre deux ambassades américaines au Kenya et en Tanzanie en[...]

États-Unis : Ce qu'il faut savoir de la visite de John Kerry au Kenya

La première visite de John Kerry vise à réchauffer les relations entre le Kenya et les États-Unis avant la visite de Barack Obama en juillet prochain.   [...]

Santé : le savon de virginité, plebiscité mais dangereux

Il ne coûte pas cher et promet de resserrer les muqueuses grâce à ses vertus astringentes. Mais les médecins contestent l'efficacité du "savon de virginité" et[...]

Airtel Trace Music Star : la star Akon adoube Mayunga, un jeune prodige tanzanien

Les chaînes musicales de Trace ont diffusé le 18 avril la finale d'Airtel Trace Music Star. Un concours étalé sur six mois à l'issue duquel le jury présidé par la star[...]

Terrorisme : les tueurs de l'attaque de Garissa étaient-ils tous kényans ?

Et si le commando islamiste qui a attaqué le 2 avril l'université kényane de Garissa, faisant 148 morts dont 142 étudiants, était uniquement composé de Kényans ? C'est en tout cas[...]

Kenya : pendant l'attaque de Garissa, l'avion du commando d'intervention transportait la famille d'un chef de la police

Sept heures. C'est le temps qu'il aura fallu à la police pour arriver sur les lieux de l'attaque de Garissa. La polémique est d'autant plus forte au Kenya que le chef de la brigade aérienne a reconnu mardi[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers