Extension Factory Builder
08/01/2013 à 11:41
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le journaliste Hassan Ruvakuki. Le journaliste Hassan Ruvakuki. © Reuters

Hassan Ruvakuki, le correspondant de Radio France Internationale au Burundi, a vu sa peine réduite à trois ans de prison ferme en appel mardi 8 janvier. Arrêté le 28 novembre 2011 après un reportage sur la naissance d'un nouveau groupe rebelle burundais, il avait été condamné à la prison à vie pour "terrorisme" en juin 2012.

Condamné à la prison à vie pour « actes de terrorisme » le 20 juin 2012, Hassan Ruvakuki, le correspondant du service en swahili de RFI au Burundi, a écopé, mardi, de trois ans de prison ferme en appel. Le journaliste avait été arrêté le 28 novembre 2011 en Tanzanie alors qu'il faisait un reportage sur la naissance d'un nouveau groupe rebelle burundais.

« La Cour réforme le jugement et requalifie les faits à charge de Ruvakuki Hassan » et de ses co-accusés, et les « condamne à trois ans de servitude pénale principale (prison ferme) », a déclaré le président de la cour d'appel de Gitega (centre du Burundi), Fulgence Ruberintwari. La cour a déclaré les accusés coupables de « participation à une association formée dans le but d'attenter aux personnes et propriétés ».

En juin, en première instance, Hassan Ruvakuki avait été déclaré coupable d'avoir organisé une attaque lancée par une nouvelle rébellion à partir de la Tanzanie en novembre 2011, puis d'en avoir fait la publicité.

Violences depuis 2010

Lors de la procédure en appel, très suivie par la communauté internationale, le procureur avait de nouveau requis la perpétuité contre le journaliste. Hassan Ruvakuki avait de son côté affirmé n'avoir fait que son travail de journaliste.

Mardi, le verdict a été rendu au cours d'une audience publique. Les accusés n'étaient en revanche pas présents.

Depuis les élections de 2010, boycottées par l'opposition, le Burundi vit au rythme de nouvelles violences qui font craindre aux observateurs une reprise d'un conflit à plus grande échelle. Le pays a été marqué, entre 1993 et 2006, par une guerre civile qui a fait près de 300 000 morts.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Burundi

Crise au Burundi : hypothèque sur les élections, l'Afrique de l'Est en sommet

Crise au Burundi : hypothèque sur les élections, l'Afrique de l'Est en sommet

En pleine contestation contre le président burundais Pierre Nkurunziza, la vice-présidente de la Commission électorale a fui à l'étranger, hypothéquant encore un peu plus les prochaines[...]

Burundi : la vice-présidente de la Commission électorale a fui le pays

La vice-présidente de la Commission électorale nationale (Céni) au Burundi a démissionné de ses fonctions et fui à l'étranger, a-t-on appris samedi de sources concordantes,[...]

Burundi : suspension du dialogue politique avant un sommet régional

Le dialogue politique s'arrêtera ce weekend, avec l'espoir que le sommet régional prévu dimanche en Tanzanie puisse dénouer la crise burundaise.[...]

Burundi : tirs soutenus à Bujumbura, la mobilisation ne faiblit pas

De plus en plus isolé, Pierre Nkurunziza fait chaque jour face à une mobilisation populaire qui ne faiblit pas.[...]

Burundi : reprise du dialogue politique sous l'égide de l'ONU et de l'Union africaine

De timides négociations entre les protagonistes de la crise burundaise ont repris jeudi sous le parrainage de la communauté internationale. L’Union européenne annonce de son côté la[...]

Burundi : Bob Rugurika, "comeback kid"

À chaque fois que cet enquêteur aguerri met en cause la responsabilité du pouvoir burundais dans de troubles affaires, il est menacé et contraint à l'exil. Et à chaque fois il[...]

Burundi : l'Église catholique se retire du processus électoral

L'Église catholique se retire du processus électoral au Burundi, à une semaine de la date prévue des élections législatives et alors que le pays est plongé dans une grave crise[...]

Burundi : "impossible" d'organiser les élections, selon l'opposition

Dans une déclaration commune publiée mercredi, des partis de l'opposition burundaise jugent "impossible" la tenue des élections législatives et municipales prévues le 5 juin dans le[...]

Burundi : Nkurunziza fait fi des pressions internationales, les manifestations continuent

La France a emboîté le pas à d'autres pays en suspendant sa coopération sécuritaire avec le Burundi. Bujumbura dénonce les pressions diplomatiques.[...]

Burundi : l'EAC convoque un nouveau sommet dimanche, Nkurunziza incertain

La Communauté d'Afrique de l'Est (EAC) a annoncé mardi la tenue d'un nouveau sommet sur le Burundi ce dimanche 31 mai à Dar es Salaam. Mais l'incertitude demeure sur la présence de Pierre Nkurunziza qui[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers