Extension Factory Builder
08/01/2013 à 11:41
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le journaliste Hassan Ruvakuki. Le journaliste Hassan Ruvakuki. © Reuters

Hassan Ruvakuki, le correspondant de Radio France Internationale au Burundi, a vu sa peine réduite à trois ans de prison ferme en appel mardi 8 janvier. Arrêté le 28 novembre 2011 après un reportage sur la naissance d'un nouveau groupe rebelle burundais, il avait été condamné à la prison à vie pour "terrorisme" en juin 2012.

Condamné à la prison à vie pour « actes de terrorisme » le 20 juin 2012, Hassan Ruvakuki, le correspondant du service en swahili de RFI au Burundi, a écopé, mardi, de trois ans de prison ferme en appel. Le journaliste avait été arrêté le 28 novembre 2011 en Tanzanie alors qu'il faisait un reportage sur la naissance d'un nouveau groupe rebelle burundais.

« La Cour réforme le jugement et requalifie les faits à charge de Ruvakuki Hassan » et de ses co-accusés, et les « condamne à trois ans de servitude pénale principale (prison ferme) », a déclaré le président de la cour d'appel de Gitega (centre du Burundi), Fulgence Ruberintwari. La cour a déclaré les accusés coupables de « participation à une association formée dans le but d'attenter aux personnes et propriétés ».

En juin, en première instance, Hassan Ruvakuki avait été déclaré coupable d'avoir organisé une attaque lancée par une nouvelle rébellion à partir de la Tanzanie en novembre 2011, puis d'en avoir fait la publicité.

Violences depuis 2010

Lors de la procédure en appel, très suivie par la communauté internationale, le procureur avait de nouveau requis la perpétuité contre le journaliste. Hassan Ruvakuki avait de son côté affirmé n'avoir fait que son travail de journaliste.

Mardi, le verdict a été rendu au cours d'une audience publique. Les accusés n'étaient en revanche pas présents.

Depuis les élections de 2010, boycottées par l'opposition, le Burundi vit au rythme de nouvelles violences qui font craindre aux observateurs une reprise d'un conflit à plus grande échelle. Le pays a été marqué, entre 1993 et 2006, par une guerre civile qui a fait près de 300 000 morts.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Burundi

Exclusif : Dioncounda Traoré candidat au poste de secrétaire général de l'OIF

Exclusif : Dioncounda Traoré candidat au poste de secrétaire général de l'OIF

La candidature de l'ancien président malien, Dioncounda Traoré, a été officiellement adressée au siège de l'OIF, à Paris, par le gouvernement malien.[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Burundi : Amnesty dénonce la "hausse de la violence politique" contre l'opposition

L’élection présidentielle de juin 2015 approche alors que les "actes d’intimidation, de harcèlement et de violence" contre l’opposition se multiplient au Burundi, dénonce[...]

Burundi : toujours pas de liberté provisoire pour Pierre Claver Mbonimpa

En appel, la justice burundaise a rejeté lundi la demande de libération provisoire de Pierre Claver Mbonimpa. Le militant des droits de l'homme, accusé d'atteinte à la sûreté de[...]

Exécutions extrajudiciaires au Burundi : des ONG saisissent la CADHP

Une coalition d’ONG burundaises a annoncé jeudi avoir déposé quatre plaintes devant la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP) pour interpeller le pouvoir de Pierre[...]

Le Burundi prêt à envoyer 730 soldats et policiers supplémentaires en Centrafrique

En visite à Paris, le président burundais, Pierre Nkurunziza, a annoncé mercredi que son pays était prêt à déployer 450 soldats et 280 policiers supplémentaires en[...]

ONU, UA, UE et États-Unis dénoncent des "entraves aux libertés" au Burundi

Dans un communiqué rendu public mardi, des envoyés spéciaux internationaux pour la région des Grands Lacs ont dénoncé les "entraves aux libertés" et aux activités[...]

Lorsque Pierre Claver Mbonimpa est emprisonné, tous les Burundais sont en danger

Daniel Bekele et Jean-Marie Fardeau sont respectivement directeur de la Division Afrique et directeur France de Human Rights Watch (en photo ci-dessous).[...]

Pierre Buyoya : "La réponse au terrorisme doit venir des Africains"

La 5e réunion des chefs des services de renseignements de la région sahélo-saharienne s'est tenue mardi et mercredi à Ouagadougou, en pleine recrudescence des actes terroristes dans la région,[...]

Opposition burundaise : Sinduhije "profondément heureux" de sa libération en Belgique

Alexis Sinduhije, opposant burundais, a été libéré dans la nuit de mardi à mercredi du centre fermé de l'aéroport de Bruxelles, où il était détenu depuis[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex