Extension Factory Builder
08/01/2013 à 09:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des islamistes d'Ansar Eddine près de Tombouctou, en avril 2012. Des islamistes d'Ansar Eddine près de Tombouctou, en avril 2012. © AFP

Plusieurs convois de pick-up transportant des jihadistes fortement armés ont fait route, lundi 7 janvier, vers le sud du Mali. Des unités islamistes sont désormais proches de la ligne de démarcation, dan la région de Mopti. Dans la nuit de lundi à mardi, l'armée a procédé des tirs de sommation près de l'aéroport de la ville.

D'après des sources militaires, plusieurs colonnes de jihadistes lourdement armés sont descendus lundi vers la ligne de démarcation, dans la région de Mopti, à environ 500 kilomètres au nord-est de Bamako. Les islamistes radicaux auraient atteint la zone de Bourei, à 25 kilomètres du dernier poste tenu par les forces maliennes.

« Les insurgés avancent et ont été repérés en plusieurs endroits (...) Nous les attendons. S'ils nous attaquent, nous riposterons », a indiqué un responsable militaire malien.

Dans la nuit de lundi à mardi, l'armée malienne a effectivement procédé à des tirs de sommation dans les environs de l'aéroport de Konna, près de Mopti. D'après RFI, les troupes régulières auraient même légèrement avancé vers les combattants jihadistes. De la ligne de front située à Konna, elles auraient progressé en direction de la ville de Douenzta, forçant leurs ennemis à reculer.

Mardi matin, le calme était revenu à Mopti mais une partie de la population craignait une nouvelle attaque des jihadistes. Certaines compagnies de bus souhaitent stopper leurs liaisons avec le Nord du pays, contrôlé depuis neuf mois par des groupes islamistes radicaux liés à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

L'ombre d'Ansar Eddine

Ansar Eddine, l'un des groupes rebelles qui a récemment renoncé au cessez-le-feu avec le gouvernement malien, a refusé de dire s'il déplaçait ses troupes ou s'il préparait un assaut. « Pour des raisons stratégiques, nous ne disons pas où se trouvent nos combattants. Le gouvernement malien est responsable de ses propos, quels qu'ils soient, sur des mouvements de troupes », a déclaré le porte-parole d'Ansar Eddine, Sanda Ould Boumama. Des émissaires d'Ansar Eddine doivent par ailleurs retrouver le gouvernement malien le 10 janvier, à Ouagadougou, pour de nouvelles discussions.

Le ministre de la Défense, le colonel Yamoussa Camara, a pour sa part déclaré au micro de RFI que des « groupes jihadistes » s'étaient déployés en plusieurs endroits de la ligne de la démarcation séparant le Nord, aux mains des islamistes radicaux, du Sud, contrôlé par le gouvernement.

En décembre, le Conseil de sécurité de l'ONU a a donné son feu vert au déploiement d'un contingent de troupes ouest-africaines pour chasser les groupes jihadistes du Nord-Mali. L'opération ne devrait toutefois pas être lancée avant septembre 2013.

(Avec agences)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mali

Le Mali fait le ménage dans son secteur minier

Le Mali fait le ménage dans son secteur minier

Le Mali a procédé à l'annulation de 130 permis de recherche et autorisations d'exploitation de carrière. Ce grand nettoyage concerne des projets sur lesquels aucun développement n'a ét&eac[...]

Vol AH5017 : l'identification des victimes peut prendre "des années"

Une semaine après le crash de l'avion d'Air Algérie, le directeur de la police judiciaire algérienne a affirmé jeudi que l'identification de l'ensemble des victimes prendra "peut-être des[...]

Racisme - Seydou Keita : "Pepe m'avait traité de singe en me crachant dessus"

La rencontre amicale de mardi entre le Real Madrid et l’AS Roma (0-1) a débuté par un coup d’éclat. Après avoir refusé de serrer la main au joueur portugais Pepe, le milieu de terrain[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Vol AH 5017 : une "chute vertigineuse de 10 000 mètres en 3 minutes"

Les images radar du contrôle aérien burkinabè révèlent que le MD-83 du vol AH 5017 d'Air Algérie a chuté en quelques minutes après avoir tenté d'éviter un orage.[...]

Vol AH5017 : comment les Burkinabè ont trouvé la zone du crash

Dès que l'alerte a été donnée au sujet de la disparition du vol AH 5017, les militaires burkinabè n'ont pas ménagé leurs efforts pour retrouver la trace du DC-9[...]

Mali : au Nord, c'est le far west

À Alger, on négocie depuis le 16 juillet, mais dans le Septentrion, on se bat. Entre l'armée, les milices et les rebelles touaregs, rien ne va plus... Seuls les jihadistes et les trafiquants[...]

L'analyse des boîtes noires du vol AH 5017 pourrait prendre "plusieurs semaines"

Selon Frédéric Cuvillier, secrétaire d'État français aux transports, l'analyse des boîtes noires de l'avion d'Air Algérie qui s'est écrasé jeudi dernier au Mali[...]

Ramadan 2014 : Aïd mabrouk !

Un peu partout dans le monde, les musulmans ont commencé à fêter l’Aïd el-Fitr, la fête de la fin du mois sacré de ramadan. Si certains ont débuté les festivités[...]

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

L'auteur tunisien de "Ma religion c'est la liberté" n'en démord pas : le Coran est porteur de modernité et de rationalité, mais son message a été altéré par[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers