Extension Factory Builder
07/01/2013 à 17:56
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Premier ministre israélien, benjamin Netanyahou. Le Premier ministre israélien, benjamin Netanyahou. © AFP

Et si l’État d’Israël se retrouvait bientôt entièrement entouré d’un mur ? Benjamin Netanyahou a annoncé, dimanche 6 janvier, qu’une nouvelle clôture allait être construite, le long de la frontière avec la Syrie. L’objectif : protéger l'État hébreu "des incursions et du terrorisme".

Davantage qu’une clôture, on pourrait parler d’une digue, d’un rempart. Car, dans l’esprit du Premier ministre israélien, c’est bien une vague menaçante qu’il faut stopper avant qu’elle ne déferle sur l’État hébreu. « Nous savons que de l'autre côté de notre frontière avec la Syrie, l'armée syrienne a reculé et que des agents du jihad mondial ont pris sa place », explique ainsi Benjamin Netanyahou, en marge du Conseil des ministres israéliens, ajoutant : « par conséquent nous devons protéger cette frontière des incursions et du terrorisme, comme nous sommes en train de le faire le long de la frontière avec le Sinaï ».

La nouvelle clôture, située dans le Golan, et dont une dizaine de kilomètres a déjà été réalisée, devrait être achevée en 2013. Il reste en effet moins de 60 kilomètres à construire. Ce plateau, annexé en 1981 par Israël a vu les incidents se multiplier depuis l’éclatement de la révolution syrienne. L’armée de Bachar al-Assad a ainsi régulièrement procédé à des tirs d’artillerie et à des opérations de poursuite des rebelles dans la zone.

"Préparés à n’importe quel scénario"

Or, Benjamin Netanyahou s'est déjà inquiété auparavant de la situation en Syrie.  Il a en effet déjà évoqué la question des armes chimiques, tout comme l’ont également fait la France et surtout les États-Unis. « Nous coordonnons nos renseignements et nos prévisions avec les Etats-Unis et d'autres pays, afin d'être préparés face à n'importe quel scénario et développement possible », a souligné le Premier ministre israélien.

Israël n’en est pas à son coup d’essai en matière d’isolement. Tel Aviv a en effet déjà élevé des murs entre son territoire et la bande de Gaza, la Cisjordanie ainsi que l’Égypte, dans la région du Sinaï. Avec la construction de la clôture du Golan, c’est un nouveau pan des frontières israéliennes qui se ferme.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maghreb & Moyen-Orient

Libye : le gouvernement admet avoir perdu le contrôle de Tripoli

Libye : le gouvernement admet avoir perdu le contrôle de Tripoli

Le gouvernement démissionnaire libyen, exilé dans l’Est, a reconnu dans un communiqué publié dans la nuit de dimanche à lundi ne plus contrôler les ministères et services de l&[...]

Racisme au Maroc : à Tanger, un pogrom anti-migrants fait au moins un mort

À Tanger, une expédition sauvage menée par des Marocains contre des migrants à fait au moins un mort, le 29 août. Un drame qui met à nouveau en lumière le problème du racisme[...]

Cisjordanie : Israël s'empare de 400 hectares de terres

Les autorités israéliennes ont annoncé, dimanche, le lancement d’une procédure d’appropriation de 400 hectares de terres situées en Cisjordanie, dans le secteur de Bethléem.[...]

Le complexe gazier d'In Amenas redémarre, 18 mois après l'attaque terroriste

Un an et demi après une attaque terroriste qui a entraîné la mort de 40 salariés et la destruction d'une partie de ses infrastructures, le complexe gazier d'In Amenas, en Algérie, redémarre[...]

Maroc : les maraîchers disent "merci Poutine"

Depuis que Moscou a décrété un embargo sur les importations en provenance de l'Union européenne, les agriculteurs marocains s'organisent pour profiter de ce marché estimé à[...]

Amara Benyounes : "Bouteflika, la Constitution algérienne et nous"

Leader de la troisième force politique du pays, le ministre du Commerce revient sur le processus de révision du texte fondamental. Et détaille les amendements proposés par son mouvement.[...]

Mali : deux diplomates algériens libérés plus de 2 ans après leur rapt

Deux diplomates algériens enlevés en avril 2012 par un groupe islamiste armé au Mali ont été libérés samedi, ont annoncé les autorités algériennes en confirmant[...]

Libye : violents combats à Benghazi, l'aéroport touché

De violents entre les forces du général rebelle Khalifa Haftar et des miliciens islamistes ont fait samedi au moins dix morts à Benghazi, la grande ville de l'est de la Libye. L'aéroport a[...]

Le Maroc "solidaire" des pays touchés par Ebola au nom de sa politique africaine

Avec la suspension des vols d'Air France vers la Sierra Leone, le Maroc est le dernier pays à desservir de manière régulière les trois principaux pays frappés par l'épidémie[...]

Football : quand Ebola perturbe les compétitions en Afrique

Le virus Ebola, dont la progression implacable en Afrique de l'ouest effraie le monde entier, perturbe les rencontres internationales de football sur le continent, parfois délocalisées par crainte de contamination,[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex