Extension Factory Builder
07/01/2013 à 17:56
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le Premier ministre israélien, benjamin Netanyahou. Le Premier ministre israélien, benjamin Netanyahou. © AFP

Et si l’État d’Israël se retrouvait bientôt entièrement entouré d’un mur ? Benjamin Netanyahou a annoncé, dimanche 6 janvier, qu’une nouvelle clôture allait être construite, le long de la frontière avec la Syrie. L’objectif : protéger l'État hébreu "des incursions et du terrorisme".

Davantage qu’une clôture, on pourrait parler d’une digue, d’un rempart. Car, dans l’esprit du Premier ministre israélien, c’est bien une vague menaçante qu’il faut stopper avant qu’elle ne déferle sur l’État hébreu. « Nous savons que de l'autre côté de notre frontière avec la Syrie, l'armée syrienne a reculé et que des agents du jihad mondial ont pris sa place », explique ainsi Benjamin Netanyahou, en marge du Conseil des ministres israéliens, ajoutant : « par conséquent nous devons protéger cette frontière des incursions et du terrorisme, comme nous sommes en train de le faire le long de la frontière avec le Sinaï ».

La nouvelle clôture, située dans le Golan, et dont une dizaine de kilomètres a déjà été réalisée, devrait être achevée en 2013. Il reste en effet moins de 60 kilomètres à construire. Ce plateau, annexé en 1981 par Israël a vu les incidents se multiplier depuis l’éclatement de la révolution syrienne. L’armée de Bachar al-Assad a ainsi régulièrement procédé à des tirs d’artillerie et à des opérations de poursuite des rebelles dans la zone.

"Préparés à n’importe quel scénario"

Or, Benjamin Netanyahou s'est déjà inquiété auparavant de la situation en Syrie.  Il a en effet déjà évoqué la question des armes chimiques, tout comme l’ont également fait la France et surtout les États-Unis. « Nous coordonnons nos renseignements et nos prévisions avec les Etats-Unis et d'autres pays, afin d'être préparés face à n'importe quel scénario et développement possible », a souligné le Premier ministre israélien.

Israël n’en est pas à son coup d’essai en matière d’isolement. Tel Aviv a en effet déjà élevé des murs entre son territoire et la bande de Gaza, la Cisjordanie ainsi que l’Égypte, dans la région du Sinaï. Avec la construction de la clôture du Golan, c’est un nouveau pan des frontières israéliennes qui se ferme.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maghreb & Moyen-Orient

Armée tunisienne : la grande désillusion

Armée tunisienne : la grande désillusion

Incapable de venir à bout des maquis jihadistes, minée par des querelles au sommet, gangrenée par la politique, la grande muette a beaucoup perdu de sa superbe. Enquête exclusive sur une institut[...]

Massacre de Sétif en Algérie : premier hommage d'un ministre français 70 ans après

Le secrétaire d'Etat français chargé des Anciens combattants, Jean-Marc Todeschini, a rendu dimanche un hommage aux victimes algériennes de Sétif, 70 ans après le massacre qui a fait[...]

Égypte : 11 condamnés à mort pour des heurts lors d'un match de foot

Onze supporteurs ont été condamnés dimanche à la peine capitale dimanche en Égypte lors d'un nouveau procès des émeutes ayant fait 74 morts dans un stade après un match de[...]

Naufrage de migrants en Méditerranée : hécatombe de 700 morts redoutée

Le naufrage d'un chalutier chargé de migrants au large de la Libye dans la nuit de samedi à dimanche fait redouter une véritable "hécatombe" en Méditerranée avec quelque 700[...]

Libye : une vidéo de l'EI montre des exécutions d'une trentaine de chrétiens éthiopiens

Le groupe Etat islamique (EI) a publié dimanche une vidéo montrant l'exécution d'une trentaine d'hommes, présentés comme des chrétiens éthiopiens, par des jihadistes en Libye.[...]

Jusqu'à 700 morts redoutés après le naufrage d'un bateau de migrants en Méditerranée

Le naufrage d'un chalutier chargé de migrants au large des côtes libyennes pourrait avoir fait jusqu'à 700 morts, a annoncé dimanche le Haut-commissariat aux Nations unies pour les[...]

Massacre de Sétif : un ministre français qualifie sa visite en Algérie de "geste fort"

Le secrétaire d'Etat français chargé des Anciens combattants, Jean-Marc Todeschini, a qualifié de "geste fort" sa visite dimanche en Algérie pour marquer le 70e anniversaire du[...]

Libye : au moins 21 morts dans des combats près de Tripoli

Au moins 21 personnes ont été tuées dans des combats près de Tripoli vendredi, ont indiqué des sources militaires, tandis que les délégations des deux parlements rivaux libyens[...]

Immigration clandestine : Obama et Renzi insistent sur une solution en Libye

La crise tragique de l'immigration clandestine en Méditerranée ne pourra être résolue sans stabilisation de la situation en Libye, ont martelé jeudi Matteo Renzi et Barack Obama, soulignant que[...]

Le Yémen, l'eau, la guerre

Il y a plus d'une vingtaine d'années, un chercheur canadien, appelons-le Stéphane L., était venu nous rendre visite au centre de recherche où je travaillais alors, à l'École des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130107174219 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130107174219 from 172.16.0.100