Extension Factory Builder
07/01/2013 à 14:22
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
X (en bas à g.) et X (à dr.) au palais de justice de ?. X (en bas à g.) et X (à dr.) au palais de justice de ?. © ?

Condamnés en première instance à cinq ans de prison ferme pour homosexualité, Franky, 23 ans, et Jonas, 22 ans, deux travestis camerounais, ont été déclarés non coupables en appel, ce 7 janvier, par le tribunal de Yaoundé.

En première instance, le tribunal de Yaoundé les avaient condamnés à la peine maximale prévue pour délit d’homosexualité, soit cinq ans de prison ferme, assortis d’une amende de 200 000 F CFA (300 €). L’année 2013 commence plutôt bien pour Franky, 23 ans, et Jonas, 22 ans, qui ont finalement été déclarés non coupables en appel, lundi 7 janvier. Après plus d’un an de calvaire, ils vont pouvoir rejoindre leur famille.

Interpellés le 25 juillet 2011 à Yaoundé, les deux jeunes hommes avaient été condamnés en novembre 2011 alors même qu’ils n’avaient pas été formellement reconnus coupables du crime d’homosexualité tel que défini par le Code pénal camerounais. Il n’y a pas eu de flagrant délit et l’accusation, qui ne disposait pas de la moindre preuve, les avait surtout interrogés sur leur « habillement féminin » propre à n’« attirer que des hommes ». Dans sa plaidoirie, le procureur avait fustigé l’homosexualité, la qualifiant « d’abomination » et de « malédiction ».

La défense, elle, avait pointé un «délit de faciès» dû à leur « habillement féminin ». Arrêté en même temps qu’eux, Hilaire, un homme d'une quarantaine d'années, absent au procès, avait lui aussi écopé de la même peine. Après la confirmation en appel, le 17 décembre 2012, de la peine de trois ans de prison ferme infligée à Roger Mbébé, lui aussi poursuivi pour homosexualité, les chances de voir les deux hommes innocentés semblaient bien minces.

L’avocate suisse de Franky et Jonas, Saskia Ditisheim, présidente d'Avocats sans frontières Suisse, salue « la décision courageuse des juges, qui les honore », d’autant plus « qu’[elle] imagine les pressions reçues afin de confirmer la condamnation de première instance ». Pour Saskia Ditisheim, cet acquittement constitue la première pierre à l’édifice de la tolérance et laisse souffler un  vent d’espoir au Cameroun. « Cependant, ajoute-t-elle, le combat continue pour Roger Mbédé notamment, et pour la dépénalisation de l'homosexualité. »

Clarisse Juompan-Yakam

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Cameroun

Boko Haram : intervention tchadienne, présence française et métastases

Boko Haram : intervention tchadienne, présence française et métastases

La lutte contre Boko Haram est LE sujet du sommet des chefs d'État et gouvernement de l'Union africaine qui se tient du 30 au 31 janvier à Addis-Abeba. Dernières nouvelles du front.[...]

Goodluck, IBK, Kabila... Les grands absents du sommet de l'UA

Ils sont restés chez eux, trop occupés par leurs affaires internes. Plusieurs poids lourds du continent ne seront pas sur la photo de famille du 24e sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'Union[...]

CAN 2015 : la Côte d'Ivoire qualifiée, tirage au sort entre la Guinée et le Mali !

La Côte d'Ivoire s'est qualifiée pour les quarts de finale en battant le Cameroun mercredi (1-0), mais dans l'autre match du groupe D la Guinée et le Mali ont encore fait un nul (1-1) et seront[...]

Cameroun-Côte d'Ivoire : Hervé Renard et Volker Finker, deux entraîneurs sous pression

Avant le choc décisif pour la qualification en quarts de finale entre le Cameroun et la Côte d'Ivoire à 19 heures ce mercredi, Hervé Renard et Volker Finke sont dos au mur. Zoom sur leur[...]

ONU - Hiroute Guebre Sellassie : "Boko Haram nous concerne tous"

Pour Hiroute Guebre Sellassie, l’envoyée spéciale de Ban Ki-moon au Sahel, Boko Haram n’est pas que le problème du Nigeria et la communauté internationale doit se mobiliser avant[...]

Jusqu'où ira Boko Haram ?

Le monstre grandit aux confins du Nigeria. Villes et villages tombent les uns après les autres, toujours dans le sang, et personne ne paraît en mesure d'arrêter les islamistes armés. Ni le[...]

CAN 2015 : Et si la qualification se jouait sur tirage au sort ?

En cas d'égalité parfaite à l'issue de la phase de poule entre deux équipes, la qualification pour les quarts de finale se jouera au tirage au sort. Une situation très improbable, mais qui[...]

CAN 2015 : L'égalité parfaite entre le Cameroun, la Guinée et les autres

Après le match nul entre le Cameroun et la Guinée dimanche 24 janvier à Malabo (1-1), toutes les équipes du groupe D sont à égalité parfaite. Il n'y a plus de favori avant la[...]

Cameroun : Reportage sur la route de la mort

Les caméras de Réussite, émission économique mensuelle diffusée sur Canal+ Ouest et Centre, vous font découvrir la route Douala-Yaoundé, essentielle pour l'économie du pays[...]

Terrorisme au Cameroun : Paris peut faire plus, Yaoundé en est persuadé

Le Cameroun se sent bien seul dans la guerre contre les jihadistes et attend de la France qu'elle s'implique davantage.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130107134016 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130107134016 from 172.16.0.100