Extension Factory Builder
07/01/2013 à 14:22
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
X (en bas à g.) et X (à dr.) au palais de justice de ?. X (en bas à g.) et X (à dr.) au palais de justice de ?. © ?

Condamnés en première instance à cinq ans de prison ferme pour homosexualité, Franky, 23 ans, et Jonas, 22 ans, deux travestis camerounais, ont été déclarés non coupables en appel, ce 7 janvier, par le tribunal de Yaoundé.

En première instance, le tribunal de Yaoundé les avaient condamnés à la peine maximale prévue pour délit d’homosexualité, soit cinq ans de prison ferme, assortis d’une amende de 200 000 F CFA (300 €). L’année 2013 commence plutôt bien pour Franky, 23 ans, et Jonas, 22 ans, qui ont finalement été déclarés non coupables en appel, lundi 7 janvier. Après plus d’un an de calvaire, ils vont pouvoir rejoindre leur famille.

Interpellés le 25 juillet 2011 à Yaoundé, les deux jeunes hommes avaient été condamnés en novembre 2011 alors même qu’ils n’avaient pas été formellement reconnus coupables du crime d’homosexualité tel que défini par le Code pénal camerounais. Il n’y a pas eu de flagrant délit et l’accusation, qui ne disposait pas de la moindre preuve, les avait surtout interrogés sur leur « habillement féminin » propre à n’« attirer que des hommes ». Dans sa plaidoirie, le procureur avait fustigé l’homosexualité, la qualifiant « d’abomination » et de « malédiction ».

La défense, elle, avait pointé un «délit de faciès» dû à leur « habillement féminin ». Arrêté en même temps qu’eux, Hilaire, un homme d'une quarantaine d'années, absent au procès, avait lui aussi écopé de la même peine. Après la confirmation en appel, le 17 décembre 2012, de la peine de trois ans de prison ferme infligée à Roger Mbébé, lui aussi poursuivi pour homosexualité, les chances de voir les deux hommes innocentés semblaient bien minces.

L’avocate suisse de Franky et Jonas, Saskia Ditisheim, présidente d'Avocats sans frontières Suisse, salue « la décision courageuse des juges, qui les honore », d’autant plus « qu’[elle] imagine les pressions reçues afin de confirmer la condamnation de première instance ». Pour Saskia Ditisheim, cet acquittement constitue la première pierre à l’édifice de la tolérance et laisse souffler un  vent d’espoir au Cameroun. « Cependant, ajoute-t-elle, le combat continue pour Roger Mbédé notamment, et pour la dépénalisation de l'homosexualité. »

Clarisse Juompan-Yakam

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Cameroun

Cameroun : tous au fast-food

Cameroun : tous au fast-food

Chaque jour, les jeunes camerounais se ruent dans les enseignes de restauration rapide et bon marché. Au menu : burgers, kebabs, sandwichs... Mais aussi de plus en plus de plats traditionnels.[...]

Rap camerounais : Tilla dévoile "Kankwe chap", son dernier EP (en écoute)

La rappeuse camerounaise Tilla revient. Après le clip de "Pantana", réalisé par Ndukong et sorti le 1er mai, la "marraine", comme on la surnomme, a rendu public "Kankwe chap",[...]

Qui redoute encore l'arrivée de Dangote ?

Avec plusieurs années de retard, le conglomérat nigérian inaugure enfin deux cimenteries, au Sénégal et au Cameroun. Mais la guerre des prix n'aura pas lieu...[...]

Cameroun : de Bia à Biya

Les commandos d'égorgeurs jihadistes qui ont fondu sur ce gros village frontalier de l'Extrême-Nord du Cameroun, le 17 avril peu après minuit, avaient un double objectif.[...]

Lions indomptables du Cameroun : Finke part, Domenech sur les rangs pour lui succéder

En fin de contrat le 24 mai prochain, Volker Finke ne sera pas reconduit dans ses fonctions. Plusieurs noms circulent déjà pour le remplacer, donc celui de Raymond Domenech, l'ancien sélectionneur de la[...]

Everjobs veut doper le marché de l'emploi en Afrique

Everjobs a choisi le Cameroun pour lancer ses activités, le 23 avril. Opérationnel en Côte d’Ivoire, au Sénégal et en Ouganda, ce portail d'offres d'emploi développé par[...]

Cameroun : 19 morts dans une attaque de Boko Haram

L'attaque menée dans la nuit de jeudi à vendredi par le groupe islamiste nigérian Boko Haram sur le village de Bia, dans la région de l'Extrême-Nord du Cameroun, a fait 19 morts dont une[...]

Cameroun : une attaque de Boko Haram fait 10 morts dans l'Extrême-Nord

Dans la nuit de jeudi à vendredi, ce sont dix civils camerounais qui ont été tués par Boko Haram, lors d'une attaque du village de Bia, dans l'Extrême-Nord du pays, à la frontière du[...]

Rwanda, Côte d'Ivoire, RDC... : Stromae annonce une grande tournée africaine avec 8 dates de concert dans 8 pays

Stromae a annoncé vendredi les dates de sa première tournée africaine. Le chanteur de "Papaoutai" se rendra au Sénégal, en Côte d'Ivoire, au Cap-Vert au Cameroun, au Gabon, au[...]

N'ayons pas peur de toucher aux constitutions !

Yann Gwet est un entrepreneur et essayiste camerounais. Diplômé de Sciences Po Paris, il vit et travaille au Cameroun. Bas les pattes ! Du Burundi aux Congo, en passant par le Rwanda, le message est identique :[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130107134016 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130107134016 from 172.16.0.100