Extension Factory Builder
03/01/2013 à 18:20
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La vidéo a été filmée par un vidéaste amateur. La vidéo a été filmée par un vidéaste amateur. © Capture d'écran Youtube.

La vidéo d'un jeune trentenaire, violemment giflé par un officier de police à Bahreïn, suscite l'indignation sur les réseaux sociaux arabes.

La scène rappelle l'histoire de Mohamed Bouazizi. Le 17 décembre 2010, le jeune vendeur ambulant de Sidi Bouzid se fait humilier et gifler par une fonctionnaire municipale. Dans la foulée, il s'immole par les flammes pour exprimer son désespoir. Son geste et sa mort déclencheront la révolution tunisienne et une vaste vague de révoltes populaires dans tout le monde arabe.

Deux ans plus tard, une autre brimade policière, relayé par le site Global Voices Online, indigne à nouveau les réseaux sociaux arabes. Cette fois, l'épisode se déroule à Manama, capitale du royaume de Bahreïn. La petite monarchie, majoritairement chiite mais dirigée par une dynastie sunnite, est régulièrement agitée par des mouvements de protestations depuis le « printemps arabe ».

 

 

Dans l'après-midi du 23 décembre 2012, les forces de police mènent une opération de ratissage dans le quartier chiite d'Aali. Posté derrière une fenêtre, un vidéaste amateur filme une interpellation dans la rue. Un officier de police demande à un trentenaire, tenant un enfant dans ses bras, de lui donner sa pièce d'identité. Le jeune homme répond qu'il n'en a pas. Le policier, identifié par son nom, Ali Aaref, le frappe alors deux fois au visage, sans plus de justifications.

Face à la polémique montante, les autorités bahreïnies ont annoncé, le 24 décembre, la suspension de l'officier et la création d'un comité d'étude de la violence policière. Dans la rue, les manifestations se poursuivent. Le 1er janvier, des milliers de personnes ont à nouveau défilé contre le pouvoir en place.

___

Benjamin Roger (@benja_roger)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Moyen-Orient

La propagande de Daesh et le fantasme de la venue du Mahdi, 'sauveur des musulmans'

La propagande de Daesh et le fantasme de la venue du Mahdi, "sauveur des musulmans"

Qui est Al-Mahdi, "le sauveur de tous les musulmans" dont de nombreuses vidéo de propagande jihadiste prophétisent la venue prochaine ? Décryptage de l'islamologue Soheib Bencheikh.[...]

Ensaf Haidar : "Raif Badawi risque désormais la peine de mort pour apostasie"

Selon son épouse, Ensaf Haidar, le blogueur saoudien Raif Badawi, déjà condamné à 1 000 coups de fouet et à dix ans de prison, risque désormais la peine de mort pour apostasie.[...]

Palestine : Mahmoud Abbas, le chant du cygne

Ignoré par Tel-Aviv, décrédibilisé aux yeux de son peuple, le président de l'Autorité palestinienne tente vaille que vaille de sauver la face. Mais la question de sa succession se[...]

Israël : Bibi-sitter et le hipster

À l'approche des législatives, les candidats rivaux multiplient les clips de campagne. Et, pour séduire les électeurs, ils sont prêts à tout ![...]

Qui est Al-Fawwaz, condamné pour les attentats de Dar es-Salaam et Nairobi en 1998 ?

Khalid al-Fawwaz, un Saoudien présenté comme un fidèle lieutenant d'Oussama Ben Laden, a été reconnu coupable de complot en lien avec les attentats contre les ambassades américaines[...]

Terrorisme : l'étonnante histoire du premier Sud-Africain à avoir rejoint Daesh

Un jeune Sud-Africain, se présentant sous le nom d’Abu Hurayra Al-ifriki, assure avoir rejoint les rangs de l’État islamique en Syrie. Une information qui n’a pas encore été[...]

Yémen : les yeux plus gros que le ventre des houthistes

Maîtres de facto du pays depuis la prise de Sanaa, le 20 janvier, et la démission du président de la transition, les houthistes ne savent pas vraiment quoi faire d'un pouvoir trop facilement[...]

Yémen : une Française travaillant pour la Banque mondiale enlevée à Sanaa

Une ressortissante française travaillant pour la Banque mondiale a été enlevée mardi à Sanaa, ont annoncé les autorités françaises. [...]

Syrie: près d'une centaine de chrétiens assyriens enlevés par l'EI

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme, l'Etat islamique a enlevé 90 habitants après avoir attaqué Tal Chamiram et Tal Hermoz, deux villages chrétiens assyriens sous contrôle des[...]

Le nombre de jihadistes européens dans les rangs de l'EI est-il en baisse ?

Pour la première fois, six Français, dont le départ vers la Syrie semblait imminent, ont été privés de leurs passeports. Une décision qui illustre le renforcement de l'arsenal[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130103165147 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20130103165147 from 172.16.0.100