Extension Factory Builder
02/01/2013 à 12:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le satiriste égyptien Bassem Youssef. Le satiriste égyptien Bassem Youssef. © DR

La justice égyptienne a ouvert une enquête judiciaire à l'encontre de Bassem Youssef, un satiriste politique égyptien accusé d'avoir "insulté" le président Mohamed Morsi lors d'une émission de télévision.

Bassem Youssef s'est fait connaître grâce à ses vidéos amateurs postées sur internet après la révolution contre le régime Moubarak. Il y épinglait avec humour des personnalités de la scène politique égyptienne.

Médecin de formation, il avait commencé à devenir célèbre en Égypte avec la diffusion, trois fois par semaine, de son show satirique sur une chaîne satellitaire privée.

Ses sketchs récents, dans lesquels il parodiait Mohamed Morsi en pharaon avide de pouvoir, ont provoqué la colère d'un avocat islamiste. Celui-ci a déposé une plainte formelle contre Bassem Youssef pour « atteinte à la réputation » du président, entrainant l'ouverture d'une enquête judiciaire à son encontre.

Plainte du cabinet de Morsi

Parallèlement, le quotidien indépendant al-Masry al-Youm a déclaré mardi 1er janvier que le cabinet de Mohamed Morsi avait déposé une plainte l'accusant de « diffusion de fausses nouvelles de nature à troubler la paix et la sécurité publics et d'affecter l'administration ».

Le journal a indiqué que cette plainte concernait un article dans lequel des sources « bien informées » affirmaient que le président égyptien devait bientôt visiter l'hôpital où Hosni Moubarak est actuellement soigné.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Egypte

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johanesburg en passant par Kumasi au Ghana, "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leurs territoires. Grâce à une carte[...]

Égypte : double attentat au Caire, cinq blessés dont deux policiers

Deux bombes ont explosé mardi au Caire. Cinq personnes, dont au moins deux policiers, ont été blessées.[...]

La danse orientale, à corps perdus

Tantôt vénérée tantôt méprisée, la danse orientale peine aujourd'hui à se produire sur les scènes du monde arabe. Retour sur un art populaire à la[...]

Égypte : une bombe explose au Caire, trois blessés dont deux policiers

L'explosion d'une bombe posée entre deux voitures, près d'un point sécurité dans le centre du Caire, a blessé deux policiers et un civil, selon des sources au sein des services de secours et[...]

La présidentielle égyptienne sera supervisée par l'Union européenne

L'Union européenne va, pour la première fois, superviser l'élection présidentielle prévue fin mai en Égypte. L'ex-homme fort de l'armée, Abdel Fattah al-Sissi, en est le grand[...]

Maghreb : Ô Rap ! Ô désespoir !

De Rabat à Tripoli, ils traduisent, avec des paroles parfois très crues, la colère et les frustrations de la jeunesse face à l'oppression et à l'injustice, mais aussi sa[...]

Égypte : dans les mâchoires d'Al-Qaïda

Quasi démilitarisé par l'accord de paix israélo-égyptien de 1979, le Sinaï est devenu le sanctuaire d'une demi-douzaine de groupes jihadistes dont les attentats vont se multipliant.[...]

Égypte : trois figures de la révolte de 2011 condamnées à de la prison ferme

Les peines de trois ans de prison ferme infligées à trois figures de la révolte de 2011 contre Hosni Moubarak ont été confirmées, lundi, par un tribunal égyptien. Ce dernier a[...]

Égypte : la justice confirme les peines de prison de trois figures de la révolution

Les peines de trois ans de prison ferme infligées à trois figures de la révolte de 2011 ont été confirmées lundi par la justice égyptienne. Ils étaient accusés[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers