Extension Factory Builder
31/12/2012 à 10:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La scène où se déroulera dimanche 30 décembre 2012 la cérémonie des Kora Awards. La scène où se déroulera dimanche 30 décembre 2012 la cérémonie des Kora Awards. © AFP /Herve Sevi

Marquée par de gros problèmes d’organisation, la grande fête de la musique africaine des Kora Awards a finalement eu lieu dimanche 30 décembre. Le quatuor ivoirien Magic System a été consacré meilleur groupe africain de l’année, tandis que le chanteur américain Chris Brown ajoutait une petite touche "people" à la cérémonie.

Les Kora Awards ont finalement eu lieu, dimanche 30 décembre. Décalés d'une journée à cause de retards dans l'acheminement du matériel et marqués par de gros problèmes d'organisation, « les Kora reviennent de loin », a déclaré Yves Zogbo, l’un des animateurs de la soirée à l’issue de de la cérémonie.

Annoncée en début d'après-midi, le chanteur de R&B Chris Brown n'est apparu sur la scène du Stade Houphouët-Boigny qu'en milieu de soirée et n’a pas assisté à la remise des prix. Il était arrivé dimanche à Abidjan en compagnie de la star Rihanna, avec qui ses relations complexes font régulièrement la une des journaux people.

La cérémonie a été l'occasion de récompenser plusieurs artistes africains. Le quatuor Magic System a été consacré meilleur groupe africain de l’année. L’Ivoirien DJ Arafat a été sacré meilleur artiste du continent. La Nigérianne Chidinma est repartie avec le trophée de la meilleure artiste ouest-africaine. Le chanteur algérien de raï Cheb Khaled a été distingué pour l’Afrique du Nord, tandis que « mama » Patience Dabany, ex-Première dame du Gabon et mère de l’actuel chef de l’État Ali Bongo, a été célébrée comme « femme de l’année ».

Prévue samedi soir, la cérémonie a dû être reportée in extremis à lundi, puis à dimanche. L'équipe de l'homme d'affaires béninois Ernest Adjovi, le médiatique et controversé patron des Kora, a d'abord expliqué que Chris Brown n'avait pu monter dans son avion.

Mais, samedi soir sur la télévision publique ivoirienne RTI, Ernest Adjovi a invoqué les fortes pluies, qui auraient compliqué la tâche de la bonne centaine de techniciens, surtout sud-africains, pour l'installation de la cérémonie. Puis il a reconnu qu'une partie du matériel arrivait le soir même... dont certains des trophées qui doivent être décernés. « Nous sommes perfectionnistes », s’était-il justifié.

Avant même les ratés dans l’organisation finale, l’événement a été atteint par une polémique sur le prix des places, qui allait jusqu’à un million de francs CFA (1 500 euros). Un tarif hors de portée pour la plupart des Ivoiriens.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Joseph Kony court toujours

Article pr�c�dent :
Comment la RDC gâche son potentiel pétrolier

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : la police appelle à 'ne pas lyncher' les suspects d'enlèvements d'enfants

Côte d'Ivoire : la police appelle à "ne pas lyncher" les suspects d'enlèvements d'enfants

La police ivoirienne a appelé vendredi à "ne pas lyncher" les suspects d'enlèvements d'enfants, comme cela est déjà arrivé en Côte d'Ivoire où une vague d'assassin[...]

L'audiovisuel ivoirien attend beaucoup de la chaîne A+

La nouvelle chaîne satellitaire de Canal+ mise sur les séries africaines. Une bonne nouvelle pour les producteurs d'Abidjan, qui manquent de financements comme de canaux de diffusion.[...]

CAN 2015 : la Côte d'Ivoire qualifiée, tirage au sort entre la Guinée et le Mali !

La Côte d'Ivoire s'est qualifiée pour les quarts de finale en battant le Cameroun mercredi (1-0), mais dans l'autre match du groupe D la Guinée et le Mali ont encore fait un nul (1-1) et seront[...]

Côte d'Ivoire : important dispositif sécuritaire pour lutter contre les enlèvements d'enfants

Le gouvernement  ivoirien n'a pas attendu longtemps pour tirer la sonnette d'alarme sur le phénomène récurent d'enlèvements d'enfants dans le pays depuis quelques mois.[...]

Cameroun-Côte d'Ivoire : Hervé Renard et Volker Finker, deux entraîneurs sous pression

Avant le choc décisif pour la qualification en quarts de finale entre le Cameroun et la Côte d'Ivoire à 19 heures ce mercredi, Hervé Renard et Volker Finke sont dos au mur. Zoom sur leur[...]

Côte d'Ivoire : le "miracle" économique à l'épreuve

Croissance impressionnante, construction à tout va, climat des affaires assaini... La Côte d'Ivoire fait des progrès considérables depuis la crise de 2010. Mais tout le monde n'en profite pas.[...]

CAN 2015 : Et si la qualification se jouait sur tirage au sort ?

En cas d'égalité parfaite à l'issue de la phase de poule entre deux équipes, la qualification pour les quarts de finale se jouera au tirage au sort. Une situation très improbable, mais qui[...]

La malédiction de la CAN 2015 frappe le Mali

La Côte d'Ivoire a égalisé en toute fin de match face au Mali (1-1) après avoir pris tous les risques. Les deux équipes sont au coude à coude dans un groupe qui n'a accouché que de[...]

Côte d'Ivoire : souvenirs du dernier maire d'Abidjan

À 81 ans, Ernest N'Koumo Mobio est toujours épris de sa ville, dont un tableau orne le hall de sa résidence des Deux-Plateaux, à Cocody. Il confie à Jeune Afrique quelques souvenirs de[...]

Côte d'Ivoire : voisins, voisines abidjanais

Ils gagnent leur vie, mais simplement. Ils se croisent chaque jour dans les quartiers modestes ou huppés de Cocody. Rencontre avec Mariette, Éric, Isaac et Franck. Leur quotidien, leurs rêves, leurs[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121231101701 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121231101701 from 172.16.0.100