Extension Factory Builder
29/12/2012 à 11:15
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Manifestants le 28 décembre à Benghazi. Manifestants le 28 décembre à Benghazi. © AFP

Quelque 2 000 personnes ont manifesté vendredi à Benghazi, dans l'est de la Libye, pour réclamer la dissolution des milices armées et l'intégration dans les forces de sécurité des ex-rebelles ayant combattu en 2011 le régime du dictateur déchu Mouammar Kadhafi.

Quelque 2.000 personnes ont manifesté vendredi à Benghazi, dans l'est de la Libye, pour réclamer la dissolution des milices armées et l'intégration dans les forces de sécurité des ex-rebelles ayant combattu en 2011 le régime du dictateur déchu Mouammar Kadhafi.

"Nous exigeons la dissolution de toutes les milices et l'intégration au cas par cas de leurs membres dans les forces de l'armée et de la police", a déclaré à l'AFP un des manifestants, Bilal Bettamer, un étudiant en droit. "Nous demandons le départ des criminels pro-Kadhafi et favorables (à l'ancien régime) de l'armée et de la police. Nous voulons mettre fin à l'impasse entre l'armée et les milices", a-t-il ajouté.

Les anciens chefs et combattants de la rébellion qui ont refusé de rejoindre les appareils sécuritaires de l'Etat réclament que ces institutions soient épurées des caciques de l'ancien régime de M. Kadhafi.

"Benghazi ne va pas mourir"

Après la prière musulmane du vendredi, des centaines de manifestants ont convergé vers la place Tibesti à Benghazi, berceau de la révolution contre le colonel Kadhafi en 2011.
"Nous voulons une armée unifiée", " Plus jamais d'assassinats", pouvait-on lire sur les bannières des manifestants. Des hélicoptères et des avions-chasseur ont survolé la manifestation organisée sous le slogan de "Benghazi ne va pas mourir", un semaine après le déploiement par l'armée de ses forces pour assurer la sécurité de la ville.

Ces derniers mois, Benghazi a été le théâtre de plusieurs explosions et d'une vague d'assassinats qui ont notamment visé des officiers de l'armée. Ces attentats sont généralement attribués aux islamistes radicaux, à l'instar de l'attaque du 11 septembre dernier contre le consulat des Etats-Unis, qui avait coûté la vie à quatre Américains dont l'ambassadeur Chris Stevens.

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Libye

Libye : raids aériens sur Tripoli, le mystère s'épaissit

Libye : raids aériens sur Tripoli, le mystère s'épaissit

Le sud de la capitale libyenne a été visé par un nouveau raid aérien, dirigé contre des miliciens islamistes, mais personne n'est capable de dire avec certitude d'où viennent les avions [...]

Libye : 170 disparus dans un nouveau drame de l'immigration clandestine

Quelque 170 Africains ont disparu en mer vendredi au large des côtes libyennes, dans un nouveau drame de l'immigration clandestine, ayant pour cadre un pays agité par les violences et incapable de contrôler[...]

Tunisie : 74 migrants venus de Libye recueillis par des pêcheurs

Des pêcheurs tunisiens ont recueilli jeudi soixante-quatorze migrants qui tentaient de gagner l'Italie depuis la Libye. Ils avaient erré cinq jours en mer.[...]

Libye : la deuxième vie de Khalifa Haftar dans la guerre au Tchad

Khalifa Haftar a récemment refait surface en prenant en Libye la tête d'une offensive toujours en cours contre les milices islamistes de Misrata et Benghazi. Dans ce deuxième billet, Laurent Touchard*[...]

Tchad : l'opération française Manta de 1983 et le jeu des frictions nord-sud

Ce billet est le dernier d'une série en trois volets consacrée aux rapports belliqueux de la Libye de Kadhafi et du Tchad de Hissène Habré. Laurent Touchard* revient ici sur l'intervention[...]

1980-1983 : Libye-Tchad, de la seconde bataille de N'Djaména à celle de Faya Largeau

Ce billet est le deuxième d'une série en trois volets consacrée aux rapports belliqueux de la Libye de Kadhafi et du Tchad de Hissène Habré. Laurent Touchard* fait ici le point sur les[...]

1966 - 1979 : Kadhafi et Habré prennent le pouvoir en Libye et au Tchad

Ce billet est le premier d'une série en trois volets consacrée aux rapports belliqueux de la Libye et du Tchad. Laurent Touchard commence par faire le point sur les circonstances de l'arrivée au pouvoir de[...]

Affaire Kadhafi - Sarkozy : les propos de Bany Kanté contredits par Dupuydauby

Soupçonné d'être impliqué dans le financement présumé de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi en 2007, Cheick Amadou Bany Kanté a démenti[...]

Affaire Kadhafi - Sarkozy : le Malien Bany Kanté nie avoir joué un rôle de "porteur de valise"

Soupçonné par la justice française d'être impliqué dans le financement présumé de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy par Mouammar Kadhafi en 2007, le Malien Cheick[...]

Libye : Haftar revendique les raids aériens près de Tripoli

Le général dissident Khalifa Haftar, opposé militairement aux milices islamistes, a revendiqué lundi les deux raids qui ont frappé le sud de Tripoli plus tôt le même jour. Mais des[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers