Extension Factory Builder
28/12/2012 à 18:44
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le candidat du NPP, Nana Akufo-Addo. Le candidat du NPP, Nana Akufo-Addo. © Reuters

Plus de deux semaines après avoir annoncé son intention de contester légalement la victoire de John Dramani Mahama lors de la présidentielle du 7 décembre, le Nouveau parti démocratique (NPP) de Nana Akufo-Addo a déposé, vendredi 28 décembre, un recours devant la Cour suprême du Ghana.  

Le Nouveau parti démocratique (NPP) de Nana Akufo-Addo a déposé, vendredi 28 décembre, un recours concernant l’élection présidentielle du 7 décembre, devant la Cour suprême du Ghana. Le NPP, qui a avait annoncé, le 10 décembre, son intention de contester les résultats annoncés par la Commission électorale donnant le président John Dramani Mahama vainqueur dès le premier tour avec 50,70 % des voix contre 47,7% pour Akufo-Addo, disposait légalement de 21 jours pour déposer sa plainte.

L'objectif du NPP est de convaincre la Cour que la fraude a été assez répandue à travers le pays pour invalider la totalité d'un scrutin dont les résultats ont pourtant été jugés réguliers par les observateurs présents. Le parti d'Akufo-Addo estime qu'un certain nombre de résultats recueillis localement ne coïncident pas avec ceux annoncés par la Commission électorale. « L'étendue de ce que nous avons découvert a surpris même les plus sceptiques d'entre nous », a déclaré Nana Akufo-Addo lors d’une conférence de presse organisée vendredi, à Accra. « D'un point de vue personnel, ce fut une triste expérience ». Au total, après avoir analysé les données des 26 000 bureaux de votes, le NPP assure que plus d’un million de votes auraient été comptabilisés en trop.

Témoins

« Nous comprenons que dans une élection qui comprend plus de 11 millions de votants, il puisse y avoir des erreurs. Mais pourquoi ces erreurs de calculs avantagent si souvent le NDC du président Mahama ? », s’est interrogé Nana Akufo-Addo. Le NPP prévoit de citer 25 témoins, a précisé Gabby Otchere-Darko, un conseiller de M. Akufo-Addo, ajoutant qu'il s'attendait à ce que le verdict soit rendu courant février.

La défense a dix jours pour répondre aux poursuites et les 13 juges de la cour suprême auront quinze jours pour juger l'affaire. Le recours de l’opposition ne remettra toutefois pas en cause l’intronisation de John Dramani Mahama, qui doit avoir lieu le 7 janvier. Selon la Constitution, le candidat déclaré vainqueur par la Commission électorale le demeure légalement en attendant le verdict de la Cour suprême.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Ghana

Hydrocarbures : Ouest-Africains, ne comptez pas sur le pipeline !

Hydrocarbures : Ouest-Africains, ne comptez pas sur le pipeline !

Censé alimenter le Bénin, le Togo et le Ghana, le gazoduc d'Afrique de l'Ouest ne tient pas ses promesses. Des dysfonctionnements qui commencent à avoir un réel impact sur les économies d[...]

Quand les marchés des capitales africaines partent en fumée

Le marché du Mont-Bouët, à Libreville, a été détruit par les flammes dans la nuit de lundi à mardi. Ces dernières années, des incendies spectaculaires ont ravagé[...]

Standard & Poor's dégrade la note du Ghana

 L'agence Standard & Poor's vient de dégrader la note du Ghana, la passant de "B" à "B-", avec des perspectives stables. En cause : la détérioration de l'état des[...]

Le groupe Mabrouk s'installe au Ghana

 Le groupe Mabrouk et ses associés ont lancé une plateforme commune afin d'ouvrir plus d'une dizaine de supermarchés au Ghana.[...]

[Diaporama] : Dix chefs ou rois traditionnels puissants du Sud du Sahara

Sur le continent, il ne reste qu'une seule monarchie absolue contrôlant un État internationalement reconnu. Mais les chefferies et les royautés traditionnelles n'ont pas disparu pour autant, surtout en Afrique[...]

Cartier women's initiative awards 2014 : quatre Africaines parmi les finalistes

 Elles se nomment Winnifred Selby, Amy de Castro, Achenyo Idachaba et Mariam Hazem. Originaires du Ghana, de l'Afrique du Sud, du Nigéria et de l'Égypte, se sont les finalistes africaines du prix Cartier Women's[...]

Prostitution et sexe 2.0 en Afrique

Nouvelles technologies, marketing, offre et demande, concurrence... À bien des égards, en Afrique aussi, les relations tarifées ressemblent de plus en plus à un business comme un autre.[...]

Ebola : les 10 pays africains les plus exposés à l'arrivée d'un malade sur leur sol

Des chercheurs américains ont tenté de recenser les pays les plus exposés à l’arrivée d’un malade atteint d’Ebola sur leur sol. Sans céder à la panique, certains[...]

L'eldorado européen de la prostitution africaine

Des filières de prostitution structurées se sont mises en place entre l'Afrique et l'Europe. Lorsqu'elles ne tombent pas aux mains des mafieux, ces femmes développent un business florissant.[...]

Frontière maritime : Abidjan demande à son tour un arbitrage international

La côte d'Ivoire a décidé , "à son tour", de porter plainte devant un tribunal international, après "la décision unilatérale" du Ghana, de saisir cette même[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers