Extension Factory Builder
28/12/2012 à 12:28
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Vahid Halilhodzic, sélectionneur de l'équipe d'Algérie. Vahid Halilhodzic, sélectionneur de l'équipe d'Algérie. © AFP

L’Algérie n’a pas de chance. Pour son retour en phase finale de Coupe d’Afrique des nations (CAN, du 19 janvier au 10 février en Afrique du Sud), elle a hérité du groupe a priori le plus compliqué avec la Côte d’Ivoire, le Togo et la Tunisie. Et Vahid Halilhodzic, le sélectionneur des Fennecs, en profite pour rappeler que son équipe ne fait pas partie des favoris.

Jeune Afrique : Beaucoup de sélections qualifiées pour la CAN ont décidé de se préparer chez elles ou à l’étranger. L’Algérie, elle, a décidé de rejoindre l’Afrique du Sud dès le 3 janvier

Vahid Halilhodzic : Oui. J’ai choisi cette option pour plusieurs raisons. D’abord, arriver assez tôt sur place va nous permettre de nous acclimater facilement. Et cela va nous éviter aussi de passer du temps dans les avions et de se fatiguer. Nous allons disputer trois matches amicaux sur place (face à l’Afrique du Sud, le 12 janvier, et deux équipes locales, Pretoria University, le 16, et Platinum Stars à une date encore à définir, NDLR).

Vous avez publié une liste de 24 joueurs, qui sera réduite à 23. La grosse surprise, c’est l’absence de Rafik Djebbour, qui marque pourtant beaucoup en Grèce avec l'Olympiakos Le Pirée…

Djebbour était suspendu pour notre premier match face à la Tunisie (le 22 janvier à Rustenburg). Cela a joué dans mon choix. C’est vrai qu’il marque beaucoup en Grèce, mais avec la sélection, il n’est pas aussi efficace. Et puis, cette année, des joueurs comme El Arbi Soudani (Guimaraes, POR) ou Slimani (Belouizdad) se sont révélé. Et j’ai voulu leur faire confiance.

Notre première rencontre face à la Tunisie sera déterminante

Djamel Abdoun (Olympiakos Le Pirée), blessé et indisponible pour trois semaines, ne jouera pas la CAN…

Oui, et  j’ai déjà été contraint de ne pas retenir Madjid Bougherra (Lekhiwiya, QAT). Il est en phase de reprise et n’a plus joué depuis six mois.

Dans un groupe aussi relevé que celui où le sort a placé l’Algérie, que peut-elle espérer ?

Déjà, il ne faut pas nous considérer comme un favori de la CAN 2013 ! Lors du tirage au sort, nous étions dans le troisième chapeau, cela veut dire quelque chose. Ce groupe D me semble être le plus fort des quatre. Notre objectif sera d’abord de passer le premier tour. Nous avons nos chances, mais la Côte d’Ivoire et la Tunisie sont d’excellentes équipes. Et attention au Togo. Notre première rencontre face à la Tunisie sera déterminante.

Quel bilan faites-vous de l’année 2012 ?

Elle est encourageante. On a réussi à se qualifier, on a produit un jeu intéressant, de nouveaux joueurs sont arrivés. J’ai découvert d’excellents éléments dans le championnat algérien, et comme je ne trouvais pas mieux à l’étranger, il était logique que je les retienne. Mais on a encore beaucoup de travail…

___

Propos recueillis par Alexis Billebault

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

Benjamin Stora : 'La promesse de réouverture des synagogues algériennes est très importante'

Benjamin Stora : "La promesse de réouverture des synagogues algériennes est très importante"

L’historien spécialiste du Maghreb Benjamin Stora réagit à la promesse de réouverture des synagogues algériennes faite par le ministre des Affaires religieuses, Mohamed Aïssa, dé[...]

Crash du vol AH5017 : l'enquête associera plusieurs pays

Le détachement militaire français dépêché dans le nord du Mali sur le lieu du crash du vol Ouaga-Alger AH 5017 a retrouvé vendredi la boîte noire du DC-9 affrété par Air[...]

Mali : le gouvernement et six groupes armés signent à Alger une "feuille de route" pour la paix

Après d'âpres tractations et plusieurs mois de blocage, le gouvernement malien et six groupes armés ont signé jeudi à Alger un document sur la "cessation des hostilités". Une[...]

L'épave "désintégrée" du vol AH5017 localisée vers Gossi dans le nord du Mali

L'état-major de l'armée burkinabè a annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi avoir localisé dans le nord du Mali l'épave "désintégrée" du DC9[...]

Air Algérie : cinq questions sur le crash du vol AH5017

Le DC9 du vol Ouaga-Alger AH5017, affrété par la compagnie Air Algérie, a été retrouvé jeudi après son crash, la nuit précédente, dans la zone de Gossi, au nord du[...]

Crash du vol AH5017 : pour Hollande, "tout laisse penser que cet avion s'est écrasé au Mali"

L'avion de la compagnie Air Algérie, disparu cette nuit alors qu'il faisait route vers Alger, a été victime d'un crash, selon un officiel de l'aviation algérienne. Les recherches se poursuivaient jeudi[...]

Air Algérie : le vol Ouaga-Alger AH 5017 disparaît avec 116 personnes à bord

La compagnie aérienne nationale algérienne a annoncé avoir perdu le contact avec l'un de ses avions parti de Ouagadougou. Il y avait entre 110 passagers et 6 membres d'équipage à bord.[...]

Ramtane Lamamra : "Un accord dans cent jours" sur le Nord-Mali

Le chef de la diplomatie algérienne fait le point sur le dialogue inter-malien, entamé le 16 juillet, et qui devrait être suspendu le 24 juillet avant une reprise à la mi-août. Première[...]

Algérie : les Fennecs envoient 100 000 dollars "aux enfants de Gaza"

Selon un communiqué officiel publié dimanche, les Fennecs ont décidé d'octroyer un don de 10 millions de dinars, soit 100 000 dollars, aux enfants de Gaza. Le même texte a également[...]

Libye : les voisins s'invitent dans la crise, au grand dam des Occidentaux

Inquiets de voir le pays sombrer dans le chaos, les six pays frontaliers s'impliquent dans le dossier. Mais leur initiative, soutenue par l'Union africaine et la Ligue arabe, n'est pas du goût des Occidentaux.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers