Extension Factory Builder
27/12/2012 à 18:02
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Une partie des décombres après les explosions du 24 mars 2012 à Brazzaville. Une partie des décombres après les explosions du 24 mars 2012 à Brazzaville. © AFP

Le procès des vingt-trois militaires inculpés dans l'affaire des explosions d'un dépôt de munitions de Brazzaville qui ont fait près de 300 morts en mars, pourrait intervenir en janvier 2013, a annoncé jeudi Aimé Emmanuel Yoka, le ministre congolais de la Justice.

Le procès des vingt-trois militaires inculpés dans l'affaire des explosions d'un dépôt de munitions de Brazzaville qui ont fait 300 morts en mars, pourrait intervenir en janvier 2013, a annoncé jeudi Aimé Emmanuel Yoka, le ministre congolais de la justice.

« Le procès sera organisé, sans nul doute, à Brazzaville avant le 31 janvier 2013 », a-t-il dit à la radio nationale, précisant que « la Cour suprême se chargera de désigner la juridiction devant laquelle ils devront comparaître ».

« Il nous reste à espérer que la plus haute juridiction du pays fera preuve de diligence raisonnable afin que cette affaire connaisse très rapidement, dans le calme et la sérénité, l'épilogue judiciaire que les faits de la cause commandent », a déclaré M. Yoka.

La chambre d'accusation s'est déclarée récemment incompétente pour instruire les dossiers des 23 militaires inculpés et les a renvoyés devant le procureur général de la Cour d'appel.

Cette décision avait soulevé de nombreuses protestations notamment parmi les avocats des militaires, selon lesquels leurs clients étaient devenus des « otages de l'Etat". L'un d'entre eux, Me Amédée Nganga a affirmé à l'AFP que  « la procédure devant conduire au procès est illégale ».

Selon lui, « la chambre d'accusation, en se déclarant incompétente a ipso facto annulé la procédure. De ce point de vue, on ne peut plus garder les détenus à la maison d'arrêt, car aucun titre ne le justifie ».

Le 4 mars 2012, l'explosion du dépôt d'armes et de munitions du camp de blindés à Mpila, dans l'est de Brazzaville, avait fait 282 morts, blessé plus de 2 300 personnes et fait 17 000 sans abri.

L'enquête a conduit à l'arrestation de 26 personnes dont un officier supérieur, ancien secrétaire général adjoint du Conseil national de sécurité.

Trois civils avaient été relâchés.

© 2012 AFP

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Congo (Brazzaville)

Congo - Elie Smith : 'Mes agresseurs étaient au téléphone avec quelqu'un'

Congo - Elie Smith : "Mes agresseurs étaient au téléphone avec quelqu'un"

Elie Smith, le journaliste camerounais de la télévision congolaise MNTV, dont il est directeur des études et de la planification, a été victime d’une violente agression dans la nuit du 9 a[...]

Hommage à Daniel Biyaoula

Christine Denizon est traductrice. Elle fut la compagne de l'écrivain congolais Daniel Biyaoula, décédé en mai dernier. Elle lui rend ici hommage, à l'occasion de l'anniversaire de sa naissance.[...]

Congo - Claude Le Roy : "La victoire a de nombreux amis"

Le Congo, qui a battu le Soudan (2-0) après s’être imposé au Nigeria (3-2), est une des sensations du début des qualifications pour la CAN 2015. Claude Le Roy, le sélectionneur des Diables[...]

Congo : Marcel Ntsourou condamné aux travaux forcés à vie

Accusé de rébellion et atteinte à la sécurité intérieure de l'État, l'ex-numéro deux des renseignements congolais, Marcel Ntsourou, a été condamné jeudi[...]

Afrique - France : Richard Attias, de Libreville à Marbella

Le publicitaire et homme d'affaires franco-marocain Richard Attias cultive ses réseaux au Congo comme au Gabon. On l'a vu ces dernières semaines non seulement à Libreville et à Marbella, lieu de[...]

La Sape au Congo, toutes griffes dehors

Excentriques, raffinés, décalés... Les rois de la sape du Congo rivalisent de style et d'originalité. Plus qu'une mode, un art très contemporain.[...]

NBA - Serge Ibaka : monstre du contre

À 24 ans, il est aujourd'hui l'un des tout meilleurs défenseurs de la NBA. Il y avait pourtant loin des rues de Brazzaville aux projecteurs américains.[...]

Mobutu, Bédié, Ben Ali... Ces chefs d'État africains qui ont fui leurs palais

Délogés par des coups d'État, des rébellions ou des révolutions, de nombreux chefs d'État africains ont définitivement quitté leurs palais dans des conditions parfois[...]

Congo : à Brazza, les artistes photographes la jouent collectif

Il y a dix ans, une poignée d'artistes amateurs congolais créait Génération Elili ("image", en lingala). Le groupe compte aujourd'hui 17 membres, tous photographes professionnels[...]

Audiovisuel congolais : des privées très cathodiques

Politique, divertissement, questions de société... Les nouvelles chaînes séduisent leur public en affichant leur spécificité. Cela suffira-t-il face à la concurrence publique[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex