Extension Factory Builder
26/12/2012 à 10:07
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les otages encore retenus par Aqmi. Les otages encore retenus par Aqmi. © AFP

Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) accuse le gouvernement français de bloquer les négociations pour la libération des quatre otages français enlevés au Niger.

Dans une vidéo publiée par l'agence de presse mauritanienne en ligne Sahara Medias, Abou Zeid, l’un des principaux dirigeants d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), a affirmé que les quatre otages enlevés au Niger en septembre 2010 étaient vivants. Mais il a aussi accusé le gouvernement français de bloquer les négociations qu’Aqmi prétend avoir proposé pour leur libération.

« L'arrêt des négociations et leur blocage total relèvent de la responsabilité de la France. Quant à nous, nous sommes pour les négociations et nous l'avons dit aux Français voici un an déjà », affirme-t-il dans cette vidéo de quatre minutes. « La France n'a pas daigné répondre jusqu'à présent à notre offre de dialogue. »

Le 8 décembre, Clément Legrand, le frère de l’un des otages avait adressé lui-même une vidéo aux ravisseurs, par l’intermédiaire du même média mauritanien qui diffuse toujours les vidéos transmises par Aqmi (comme en septembre, par exemple).

« Nous nous adressons à vous aujourd'hui pour vous dire que nous avons bien entendu vos messages et notamment quand vous vous dites ouverts à toute négociation et que vous attendez le premier pas du gouvernement français », y déclarait-il.

Le 17 décembre, Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense français déclarait que les otages étaient vivants, mais que les tentatives en vue d'obtenir leur libération étaient « pour l'instant » restées vaines.

L'épouse de Francis Collomp inquiète pour son état de santé

Trois des sept otages enlevés en septembre 2010 avaient déjà été libérés en février 2011. Il s’agissait d’une Française, d’un Malgache et d’un Togolais, employés, comme les quatre autres toujours en détention, d’employés du groupe nucléaire Areva et de son sous-traitant Satom.

Aqmi retient en outre en otage deux Français kidnappés en novembre 2011 dans le nord du Mali. Tandis qu’une septième personne a été enlevée le 20 novembre dernier dans l'ouest du Mali par un autre groupe islamiste armé, le Mouvement pour l'unicité et le jihad en Afrique de l'Ouest (Mujao), figure également au nombre des otages.

Enfin, un Français, Francis Collomp, a également été kidnappé la semaine dernière au Nigeria, dans l’état de Katsina, frontalier du Niger. Son enlèvement a été revendiqué par Ansaru, un groupuscule créé dans la mouvance de Boko Haram.

Son épouse s’est dit très inquiète pour son mari, qui a des problèmes cardiaques et est censé prendre des médicaments tous les jours.

(avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Niger

Mohamed Talbi : 'L'islam est né laïc'

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

L'auteur tunisien de "Ma religion c'est la liberté" n'en démord pas : le Coran est porteur de modernité et de rationalité, mais son message a été altéré par[...]

Niger, Bénin, Nigeria... : usines à bébés, le trafic de la honte

On a d'abord cru que le scandale, révélé fin juin, n'éclabousserait que Niamey. Mais l'enquête a mis au jour un vaste réseau présumé de commerce de nouveau-nés[...]

Drague : le bal des faux-culs

Ils sont discrets, rembourrés et très à la mode en Afrique de l'Ouest... Zoom sur ces collants qui permettent aux femmes d'afficher de jolies fesses rebondies à moindre prix.[...]

Hollande prépare le lancement de l'opération Barkhane à N'Djamena

L’opération "Barkhane", du nom de la nouvelle configuration stratégique de l’armée française dans le Sahel qui devrait mobiliser 3 000 soldats environ, sera officiellement[...]

Niger : les dirigeants d'ONG interpellés avant la venue de Hollande ont été libérés

Les dix dirigeants d'un collectif d'ONG interpellés vendredi matin à Niamey avant l'arrivée au Niger du président français François Hollande, qui a depuis lors quitté le pays, ont[...]

Niger : des figures de la société civile arrêtées en marge de la visite de François Hollande

Des manifestants et des figures de la société civiles, dont Ali Idrissa, coordinateur du Rotab, ont été arrêtés à l'occasion de la visite de François Hollande au Niger,[...]

Après la Côte d'Ivoire, Hollande au Niger et au Tchad en mode treillis

François Hollande poursuit sa minitournée africaine par des visites à Niamey et à N'Djamena, vendredi et samedi. Après avoir esssentiellement parlé économie avec Alassane Ouattara,[...]

France - Niger : petits cadeaux entre amis

Dans le cadre de sa minitournée africaine, François Hollande se rend au Niger vendredi. Et il ne vient pas les mains vides.[...]

Libye : les voisins s'invitent dans la crise, au grand dam des Occidentaux

Inquiets de voir le pays sombrer dans le chaos, les six pays frontaliers s'impliquent dans le dossier. Mais leur initiative, soutenue par l'Union africaine et la Ligue arabe, n'est pas du goût des Occidentaux.[...]

Niger : Mamadou Tandja, un ancien président un peu trop bavard ?

Sans doute Mamadou Tandja aurait-il mieux fait de se taire. Le 28 juin, la justice a levé son immunité pour l'entendre sur les accusations de vol qu'il a portées contre ses successeurs.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers