Extension Factory Builder
25/12/2012 à 17:24
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Mandela lors de sa dernière sortie publique, en juillet 2011. Mandela lors de sa dernière sortie publique, en juillet 2011. © AFP

Nelson Mandela n'est pas sorti de l’hôpital pour Noël, où il a reçu la visite de son successeur, Jacob Zuma. Pour l’instant, il va bien.

Voir le père de la nation arc-en-ciel passer Noël dans une chambre d’hôpital est un symbole un peu triste pour les Sud-Africains, majoritairement chrétiens. Mais tous ceux qui l’ont vu se veulent rassurants : Nelson Mandela garde le moral et se remet plutôt bien des soins qu’il reçoit pour combattre son infection pulmonaire et ses calculs biliaires.

Jacob Zuma, l’actuel chef de l’État, a passé la matinée du 25 décembre à l’hôpital de Pretoria où est soigné son prédécesseur. « Il est dans un bon état d’esprit. Il m’a hélé par mon nom de clan, Nxamalala, quand je suis arrivé », a-t-il déclaré en sortant. « Il était heureux de recevoir des visites en ce jour spécial et il semble aller beaucoup mieux. »

Nelson Mandela a été admis à l’hôpital le 8 décembre, ce qui fait de ce séjour hospitalier le plus long depuis sa sortie de prison, en 1990. À 94 ans, les complications de santé dues à sa détention pendant 27 ans, font régulièrement craindre le pire à ses concitoyens.

D’abord critiqué pour l’opacité de sa communication sur la santé de l’ancien chef de l’État, le gouvernement sud-africain transmet désormais des informations régulières. En janvier 2011, après que des rumeurs avaient couru sur la mort de Mandela, la Fondation Nelson Mandela, sa famille et les autorités sud-africaines s’étaient mis d’accord : dorénavant, seule la présidence donnerait des nouvelles de l’état de santé de Tata, « le père ».

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Afrique du sud

Afrique du Sud : le président Zuma invite les immigrés à rester

Afrique du Sud : le président Zuma invite les immigrés à rester

Après une nouvelle nuit de pillages à Johannesburg, le président Jacob Zuma a annulé un voyage en Indonésie et s'est rendu samedi auprès de victimes de violences xénophobes, afin[...]

Afrique du Sud : Zuma annule un voyage après de nouvelles violences xénophobes

Le président sud-africain Jacob Zuma a annulé samedi un voyage à l'étranger après une nouvelle nuit de violences xénophobes perpétrées par des casseurs et pilleurs, qui[...]

Afrique du Sud : six morts et plus de 5 000 déplacés après des violences xénophobes

Depuis trois semaines, des violences xénophobes secouent l’Afrique du Sud. Une situation qui a déjà fait six morts et plus de 5 000 déplacés.[...]

Afrique du Sud : Durban se mobilise contre la xénophobie

Ils sont plusieurs milliers à manifester jeudi à Durban pour dénoncer la vague d'attaques contre les ressortissants étrangers installés dans la ville.[...]

Afrique du Sud : qui succédera à Helen Zille à la tête du principal parti d'opposition ?

Après 8 ans à la tête du principal parti d'opposition en Afrique du Sud, Helen Zille tire sa révérence. L'adversaire coriace de Jacob Zuma ne sera pas candidate lors des élections de[...]

Cecil Rhodes déboulonné, un millier de migrants en fuite après des violences xénophobes

La statue du colonisateur britannique Cecil Rhodes a été déboulonnée jeudi au Cap. Une victoire contre le passé raciste de l'Afrique du Sud, pour certains, alors que le pays est à nouveau[...]

En Afrique du Sud, Robert Mugabe attaque l'Occident et les Nations unies

En Afrique du Sud pour une visite historique de deux jours sous le signe de l'économie, le président zimbabwéen et chef de l'Union africaine, Robert Mugabe, en a profité pour décocher quelques[...]

État islamique : combien de vierges pour une ado sud-africaine ?

Comme Boko Haram, l’État islamique est friand de jeunes Africaines. Mais contrairement à l’organisation terroriste basée au Nigeria, Daesh essaie d'en attirer des consentantes. Une Sud-Africaine[...]

L'Afrique du Sud teste une nouvelle molécule contre la tuberculose multirésistante

Depuis 2013, quelques 217 Sud-Africains, sur 500 patients-test dans le monde, ont été mis sous traitement à la bedaquiline contre la tuberculose multirésistante. Près de 3000 personnes[...]

Afrique du Sud : faut-il détruire les statues de l'apartheid ?

Les actes de vandalisme contre des statues d'anciens dirigeants blancs se multiplient en Afrique du Sud. Un phénomène qui vise le passé colonial et raciste du pays, mais qui remet aussi en question[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121225172416 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121225172416 from 172.16.0.100