Extension Factory Builder
24/12/2012 à 17:05
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Manifestation pour le port de la mini-jupe en Afrique du Sud en 2008 Manifestation pour le port de la mini-jupe en Afrique du Sud en 2008 © AFP/Archives - Paballo Thekiso

Le port de la mini-jupe est désormais interdit au Swaziland, selon les autorités policières, qui ont décidé de poursuivre les contrevenantes au motif qu’elles se mettaient en danger de viol.

Les islamistes forçant les femmes à porter des tenues ultra-strictes n’ont pas le monopole de l’intolérance vestimentaire.

Une loi coloniale datant de 1889 interdisant les tenues indécentes va être dorénavant appliquée au Swaziland, a indiqué la porte-parole de la police, Wendy Hleta, citée le 24 décembre par le site sud-africain Independant Online News. Les femmes qui portent des mini-jupes ou des jeans taille basse s’exposent à une peine de six mois de prison. Et au viol, selon la police du pays, qui juge la tenue provocante.

« Le viol est facilité parce qu'il est facile de retirer la petite pièce de tissu portée par les femmes », a expliqué Hleta. Les femmes portant ces tenues seraient donc responsables des agressions et des viols qu'elles subissent. « J'ai lu sur un réseau social que les hommes et même parfois les femmes ont une tendance à « déshabiller les gens du regard ». Ca devient plus facile avec les vêtements moulants ou suggestifs. »

Paradoxe au royaume de Mswati III

L'interdiction de porter des tenues indécentes ne frappera cependant pas les costumes traditionnels que revêtent les jeunes filles lors de la célèbre « danse des roseaux », qui attire chaque année en septembre des hordes de touristes au Swaziland.

Les jeunes filles supposées vierges y dansent seins nus devant le roi Mswati III, qui peut choisir parmi elles une nouvelle épouse. Elles portent en général un pagne qui ne dissimule que leur sexe.

Au-delà du caractère dérisoire de l’interdiction, la question des violences faites aux femmes est un réel enjeu au Swaziland, petit pays enclavé dont la population demeure souvent à l’écart des évolutions sociales constatées dans les pays voisins, l’Afrique du Sud et le Mozambique.

(avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

AUTRES

Deux footballeurs s'affrontent sur Twitter à propos de l'intervention israélienne à Gaza

Deux footballeurs s'affrontent sur Twitter à propos de l'intervention israélienne à Gaza

Les polémiques autour du conflit israélo-palestinien n'épargnent pas le monde du football. Les deux anciens coéquipiers en Angleterre, Joey Barton et Yossi Benayoun, se sont répondus par tweets[...]

Lambert Mende à Kisangani pour rassurer sur l'arrivée des FDLR

Lambert Mende, ministre de la Communication de RDC et porte-parole du gouvernement, est à Kisangani depuis matin. Objectif : calmer les inquiétudes de la population du chef-lieu de la Province orientale qui devrai[...]

Combats entre l'armée camerounaise et Boko Haram, 2 militaires tués

Plusieurs dizaine de membres de Boko Haram ont attaqué jeudi soir un village camerounais proche de la frontière nigériane. Deux militaires camerounais sont morts.[...]

Madagascar : la justice ordonne la libération de deux journalistes

La libération de deux journalistes malgaches, accusés de diffamation et détenus depuis le 21 juillet, a été ordonnée vendredi par un tribunal d’Antananarivo. La décision de [...]

RDC : les miliciens Enyele ont-ils attaqué le camp militaire Tshatshi ?

Quelques jours après l'attaque contre le camp militaire Tshatshi, le 22 juillet à Kinshasa, l'identité des assaillants et leurs motivations commencent à se préciser. Selon plusieurs sources dip[...]

Le retour surprise de Jean-Bernard Padaré au Tchad

Jean-Bernard Padaré, l’ancien garde des Sceaux tchadien tombé en disgrâce et poursuivi dans plusieurs affaires, s’était réfugié en France il y a quelques mois. Alors que des a[...]

Benjamin Stora : "La promesse de réouverture des synagogues algériennes est très importante"

L’historien spécialiste du Maghreb Benjamin Stora réagit à la promesse de réouverture des synagogues algériennes faite par le ministre des Affaires religieuses, Mohamed Aïssa, dé[...]

Gaza : jour de colère en Cisjordanie, 5 Palestiniens tués

Le dernier vendredi de Ramadan a été marqué par la mort de cinq Palestiniens en Cisjordanie, près d'Hébron (Sud) et à Naplouse (Nord).[...]

Le cacao grimpe à son plus haut niveau en trois ans

Le cacao a atteint son plus haut niveau en trois ans (2000 livres la tonne à la Bourse de Londres et 3 234 dollars à celle de New York) grâce à une bonne demande mais aussi en raison d'un regain d'int&ea[...]

Sida : la circoncision réduit aussi le risque de contamination des femmes

Recommandée par l'OMS dans 14 pays africains, la circoncision réduit les risques de contamination par le VIH pour les hommes. Une étude vient de démontrer que ce constat est également valable pou[...]

Le 4 août 1984, Thomas Sankara rebaptisait la Haute-Volta en Burkina Faso

Il y a trente ans, le 4 août 1984, Thomas Sankara renommait l'ancienne Haute-Volta en Burkina-Faso, le "Pays des hommes intègres". Un changement de nom officiel et très symbolique, destiné &agr[...]

Crash du vol AH5017 : l'enquête associera plusieurs pays

Le détachement militaire français dépêché dans le nord du Mali sur le lieu du crash du vol Ouaga-Alger AH 5017 a retrouvé vendredi la boîte noire du DC-9 affrété par Air[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers