Extension Factory Builder
20/12/2012 à 14:39
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le porte-parole de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, le 24 octobre 2012 à Accra, au Ghana. Le porte-parole de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, le 24 octobre 2012 à Accra, au Ghana. © AFP/Stephen Kwabena Effah

La justice ghanéenne qui devait se prononcer, jeudi 20 décembre, sur la demande d’extradition du porte-parole de Laurent Gbagbo, requête formulée par la Côte d’Ivoire, a une nouvelle fois reporté sa décision, au 17 janvier 2013.

Il faudra encore attendre pour savoir si la justice ghanéenne accède à la demande d’extradition de Justin Koné Katinan, une requête formulée par la Côte d’Ivoire. Le Tribunal du district d’Osu (un quartier d’Accra) a une nouvelle fois repoussé l’audience du porte-parole de Laurent Gbagbo. Celle-ci aura lieu le 17 janvier 2013. Libéré sous caution le 24 octobre, Justin Koné Katinan a quitté le tribunal libre.

Selon un proche de Katinan, le juge Aboagye Tandoh a justifié sa décision par l’apport tardif - seulement « mardi »  -  de nouveaux éléments au dossier par la partie ivoirienne. « L’audience a à peine durée cinq minutes », précise ce proche de l'ancien ministre ivoirien du Budget, présent au tribunal.

"Nous demanderons l'abandon des charges"

Joint par Jeune Afrique, son avocat, Me Patrick Sogbodjor, estime que ce nouveau report « est une preuve de plus que l'État ghanéen n'est pas prêt à traiter ce cas sérieusement. (...) L'État avait déjà dit qu'il avait besoin de temps pour traduire tous les découments. Mais c'était il y a plus d'un mois ! Si c'est toujours le cas, nous demanderons le 17 janvier à ce que les charges retenues contre notre client soient abandonnées », précise-t-il.

Le 7 novembre, le Tribunal du district d’Osu avait déjà repoussé l’affaire, expliquant avoir besoin de plus de temps pour étudier le dossier. En exil depuis 18 mois, Katinan est également poursuivi par le gouvernement de son pays pour « crimes économiques ». Il fait l’objet d’un mandat d’arrêt international mais bénéficie au Ghana d’un statut de réfugié politique.
_________

Vincent Duhem (@vincentduhem)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Ghana

Drague : le bal des faux-culs

Drague : le bal des faux-culs

Ils sont discrets, rembourrés et très à la mode en Afrique de l'Ouest... Zoom sur ces collants qui permettent aux femmes d'afficher de jolies fesses rebondies à moindre prix.[...]

Mondial 2014 : la demande d'asile de Ghanéens au Brésil "sans fondement" selon Accra

Environ 200 Ghanéens ayant assisté à la Coupe du monde au Brésil ont fait une demande d'asile auprès des autorités brésiliennes, invoquant des violences religieuses dans leur[...]

Mondial 2014 : 193 Ghanéens demandent l'asile au Brésil

À chaque compétition internationale, le phénomène se répète. Cette fois, ce sont 193 supporteurs ghanéens qui ont demandé l'asile politique au Brésil après[...]

Ebola : l'Afrique de l'Ouest réunie à Accra pour riposter à l'épidémie

L'Afrique de l'Ouest, dont onze pays sont réunis à Accra en compagnie d'experts internationaux mercredi et jeudi, tente de riposter à l'épidémie d'Ebola qui a déjà fait 467 morts[...]

Football : les Africains ont-ils raté leur Coupe du monde ?

Après les éliminations lundi du Nigeria et de l'Algérie, il n'y a plus aucune sélection africaine au Brésil. Que retenir du parcours des cinqs représentants du continent qui ont[...]

Adel Amrouche : "Le Ghana ne méritait pas de se qualifier"

Le Ghana, quart de finaliste de la Coupe du Monde 2010, n’a pas dépassé le stade du premier tour, après sa défaite face au Portugal jeudi (1-2). Une élimination logique aux yeux[...]

Mondial 2014 : les stars africaines marquent aussi sur Twitter !

Le match le plus populaire, le joueur le plus suivi, le joueur le plus interactif pendant le Mondial 2014... La Coupe du monde des Africains se joue aussi sur Twitter. "Jeune Afrique" a fait le bilan de la[...]

Ghana : Boateng et Muntari exclus des Black Stars en plein Mondial

Kevin Prince Boateng et Sulley Muntari ont été exclus jeudi du Mondial par leur fédération. Les Black Stars se tirent ainsi une balle dans le pied, à quelques heures du match contre le Portugal[...]

Commissions Vérité : à quoi servent-elles ?

Depuis le 9 juin dernier, l'Instance Vérité et Dignité est en marche en Tunisie. Une dizaine d'autres commissions du même genre ont déjà été mises en place sur le continent.[...]

Sommet États-Unis-Afrique : qui en sera ?

Quels chefs d'État du continent se rendront à Washington pour le sommet États-Unis-Afrique des 5 et 6 août prochain et quel en sera le programme ? Éléménts de réponse.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers