Extension Factory Builder
19/12/2012 à 15:48
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Alain Mabanckou : 'Nous en avons assez de cette culture qui demande de payer'. Alain Mabanckou : "Nous en avons assez de cette culture qui demande de payer". © Georges Seguin/Wikimedia Commons

Le festival de littérature Étonnants Voyageurs tiendra sa 24e édition en février 2013 au Congo, une première pour ce petit pays d'Afrique centrale. À cette occasion, des dizaines de romanciers de toute l'Afrique se rendront à Brazzaville pour échanger avec la jeunesse et discuter des enjeux de la littérature.

À force d’insister, Alain Mabanckou aura eu gain de cause. La prochaine édition du festival de littérature Étonnants Voyageurs, du 13 au 17 février 2013, se déroulera donc dans le pays natal du prolifique auteur : le Congo-Brazzaville.

Si le festival se tient chaque année à Saint-Malo, il en existe également un double international, un rôle assuré entre autres par Bamako. Mais l’instabilité du climat politique a empêché la tenue du festival au Mali cette année, et les organisateurs ont opté pour le pays d’origine de Mabanckou, qui est aussi codirecteur des Étonnants Voyageurs.

« Nous ne renonçons pas au Mali de façon définitive ; c’est plutôt une façon pour nous de dire aux intolérants que la culture ne peut être touchée, et que nous continuerons à en parler partout », a soutenu Alain Mabanckou lors d’un point presse tenu le 17 décembre à Paris pour dévoiler le programme de l’événement.
Il n’a pas manqué de mettre en avant les mérites littéraires du Congo-Brazzaville, citant des poids lourds tels Emmanuel Dongala, Henri Lopes et Tchicaya U Tam’si. « Les Congolais ont soif de littérature, à un point tel qu’ils se rabattent sur les bottins téléphoniques lorsqu’ils n’ont plus rien à se mettre sous la dent », a-t-il raconté.

Voir l'interview vidéo de Alain Mabanckou :

Toutes langues confondues

L’auteur de Black Bazar, qui a quitté le Congo-Brazzaville à l’âge de 20 ans et réside désormais aux États-Unis, se réjouit de l’espoir que pourra insuffler une démonstration culturelle de cette envergure à ses quelque quatre millions de compatriotes. Les artistes locaux auront ainsi l’occasion de faire connaître leur travail tout en profitant de leurs échanges avec les grands noms de la littérature.

Des écrivains lusophones tels Mia Couto et José Eduardo Agualusa convergeront vers Brazzaville en février, au même titre que les Sud-Africains André Brink ou Breyten Breytenbach et l’Haïtien Lyonel Trouillot. « Nous aurons, en quelque sorte, une véritable cartographie des littératures africaines pour cette édition grâce à la présence d’écrivains de l’est, de l’ouest et du sud du continent », a expliqué le fondateur du festival, Michel Le Bris.

Outre les habituelles rencontres avec les auteurs, les organisateurs ont prévu tout un éventail d’activités pour tenter d’attirer le plus large public possible pour la 24e édition des Étonnants Voyageurs : des ateliers de slam et de hip-hop, des projections de films et des expositions de photographie sont au programme. Et à l’instar des autres éditions du festival, l’accès aux activités sera gratuit. « Nous en avons assez de cette culture qui demande de payer. Celui qui a faim devrait-il débourser pour écouter un auteur ? Nous refusons cela dans notre festival », a lancé Alain Mabanckou.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Congo (Brazzaville)

Assassinat de deux Congolais en France : un procès au goût d'inachevé

Assassinat de deux Congolais en France : un procès au goût d'inachevé

Un accusé absent condamné à 20 ans de prison, l'autre acquitté. Quatorze ans après l'assassinat mystérieux de deux Congolais en France, de nombreuses questions restent sans répons[...]

Congo : la fausse une de J.A. qui affole le web

Une fausse une de "Jeune Afrique" circule depuis vendredi sur les réseaux sociaux. Une manipulation que nous dénonçons avec la plus grande fermeté.[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Lutte contre Boko Haram : Sassou et Obiang en mission en Afrique de l'Ouest

Après le Ghana et le Nigeria mardi, les présidents congolais et équato-guinéen, Denis Sassou Nguesso et Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, se sont rendus au Tchad mercredi. But de ces trois visites de[...]

Sexe, mensonge, pouvoir : la trilogie infernale

Du Français Dominique Strauss-Kahn au Malaisien Anwar Ibrahim, on ne compte plus les responsables politiques dont les moeurs débridées, ou supposées telles, ont brisé la carrière.[...]

TV 

Le Congolais Vérone Mankou est l'invité du magazine Réussite

Retrouvez le sommaire et la bande-annonce de l'émission Réussite, diffusée sur Canal + Ouest et Centre le 20 février. Une émission qui vous emmène du Tchad au Nigeria.[...]

L'Afrique centrale apporte son soutien à la lutte régionale contre Boko Haram

Les chefs d’État de la CEEAC se sont réunis lundi à Yaoundé, au Cameroun, pour élaborer une stratégie commune destinée à "éradiquer" Boko Haram. Ils[...]

Classement 2015 de RSF : Congo et Libye en baisse, Côte d'Ivoire et Tunisie en hausse

La liberté de la presse a connu une “régression brutale” en 2014 selon Reporters sans frontières (RSF) qui a publié jeudi son classement annuel 2015. La zone "Afrique du Nord -[...]

Théâtre : Sony Congo, pièce pour un mort bien vivant

Dans sa dernière création, le metteur en scène Hassane Kassi Kouyaté donne à réentendre un illustre méconnu, le Congolais Sony Labou Tansi.[...]

Standard & Poor's dégrade la note du Congo-Brazzaville

Standard & Poor’s a abaissé d'un cran la note de la République du Congo à "B", en raison de la chute des cours du pétrole dont les effets sur l’économie du pays[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121218160115 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121218160115 from 172.16.0.100