Extension Factory Builder
13/12/2012 à 14:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Jean-Félix Mamalepot, ancien gouverneur de la BEAC.. Jean-Félix Mamalepot, ancien gouverneur de la BEAC.. © AFP

Jean-Félix Mamalepot, ancien gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC), s'est éteint à l'âge de 72 ans à Libreville.

Âgé de 72 ans, l’ancien gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC), est décédé le 12 décembre à son domicile de Libreville au Gabon. Courant novembre, il avait séjourné à l’hôpital Cochin de Paris pour des ennuis de santé qui l’ont progressivement éloigné des affaires publiques depuis plusieurs années.

"Règne"

C’est en juillet 1990 que Mamalepot est nommé au siège de Yaoundé comme gouverneur de l’institut d’émission en remplacement de Casimir Oyé Mba. Ce dernier est appelé à devenir le Premier ministre chargé d’appliquer les décisions de la Conférence nationale ouverte au Gabon en mai de la même année. Le « règne » de  ce dirigeant à poigne, voire autoritaire, va durer 17 ans. Il prendra fin de manière abrupte en avril 2007, en raison de des relations exécrables qu'il entretenait avec plusieurs présidents de pays membres de la Banque. Retour au pays en juin, pour être nommé Haut-commissaire à la présidence de la République, chargé de la mise en place de la zone franche de l’île Mandji. En novembre 2008, il est porté à la présidence du conseil d’administration de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale, nouvelle mise en place.

En 2009, il est indirectement mis en cause dans la révélation par Jeune Afrique du scandale des détournements perpétrés au Bureau extérieur de Paris, un service déconcentré qui travaillant sous sa tutelle directe. Auditionné à huis clos par les chefs d’État des six pays membres le 14 décembre 2009, il a dû s’expliquer sur les dysfonctionnements internes qui ont permis que des détournements de fonds massifs aient lieu.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
États-Unis : Susan, l'autre Rice

Article pr�c�dent :
Tunisie : Hamadi Jebali menacé ?

1 réaction(s)

1.
Kinguélé - 14/12/2012 à 12h:12

Un voleur en moins pour le Gabon[...] Lire

Toutes les dépèches

Réagir à cet article

Gabon

La première vraie polémique de la CAN 2015

La première vraie polémique de la CAN 2015

Pour le sélectionneur du Gabon, Jorge Costa, le penalty accordée à la Guinée équatoriale était "imaginaire". "C'est une erreur arbitrale qui nous a coûté le mat[...]

C'est la CAN des surprises, le Congo et la Guinée équatoriale en quarts !

Le Congo, tombeur du Burkina Faso (2-1), et la Guinée équatoriale, vainqueur du Gabon (2-0), sont tous les deux qualifiés pour les quarts de finale de la CAN 2015 dans le groupe A. Les Diables rouges terminent[...]

CAN 2015 : Le Congo, quel exploit !

Le Congo, vainqueur du Gabon (1-0) dans le groupe A, s'est offert son premier succès en phase finale de la CAN depuis 1974 ! Pour en arriver là, les hommes de Claude Leroy, qui s'impose de plus en plus comme un[...]

Gabon : André Mba Obame ne répond plus

Exilé à Niamey, physiquement diminué, le "frère ennemi" d'Ali Bongo Ondimba se mure dans le silence, laissant l'opposition orpheline ou presque. À moins de deux ans de[...]

Pierre-Emerick Aubameyang met le Gabon en orbite

L'attaquant gabonais a brillé samedi en offrant au Gabon sa première victoire lors de cette CAN 2015 face au Burkina Faso (2-0).[...]

Un vent de francophonie sur la CAN 2015

Cinq entraîneurs, onez pays francophones, une majorité de joueurs de Ligue 1, la CAN 2015 qui se tient en Guinée-Equatoriale du 17 janvier au 8 février ressemblerait presque à une coupe de la[...]

Cinq pays africains diffuseront le "numéro des survivants" de Charlie Hebdo

Le Gabon, la RD Congo et la Côte d'Ivoire, mais aussi le Bénin et le Burkina diffuseront des exemplaires du nouveau numéro de "Charlie Hebdo", dont la une représentant une caricature du[...]

Gabon : le domicile de l'opposant Jean Ping attaqué par 200 jeunes

Le domicile à Libreville de Jean Ping, l'un des principaux opposants gabonais, a été attaqué lundi par une bande de plus de 200 jeunes.[...]

Football : tous les records de l'histoire de la CAN en un coup d'oeil

À l'occasion de la 30e édition de la Coupe d'Afrique des nations (CAN 2015), qui se déroule du 17 janvier au 8 février en Guinée équatoriale, "Jeune Afrique" vous propose de[...]

Gabon Télécom va absorber Moov

 Libreville a donné son accord à la fusion des filiales gabonaises de Maroc Télécom et Etisalat, a appris "Jeune Afrique". Le pays cherche également à mettre en vente une[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121213142901 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121213142901 from 172.16.0.100