Extension Factory Builder
13/12/2012 à 14:45
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Jean-Félix Mamalepot, ancien gouverneur de la BEAC.. Jean-Félix Mamalepot, ancien gouverneur de la BEAC.. © AFP

Jean-Félix Mamalepot, ancien gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC), s'est éteint à l'âge de 72 ans à Libreville.

Âgé de 72 ans, l’ancien gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC), est décédé le 12 décembre à son domicile de Libreville au Gabon. Courant novembre, il avait séjourné à l’hôpital Cochin de Paris pour des ennuis de santé qui l’ont progressivement éloigné des affaires publiques depuis plusieurs années.

"Règne"

C’est en juillet 1990 que Mamalepot est nommé au siège de Yaoundé comme gouverneur de l’institut d’émission en remplacement de Casimir Oyé Mba. Ce dernier est appelé à devenir le Premier ministre chargé d’appliquer les décisions de la Conférence nationale ouverte au Gabon en mai de la même année. Le « règne » de  ce dirigeant à poigne, voire autoritaire, va durer 17 ans. Il prendra fin de manière abrupte en avril 2007, en raison de des relations exécrables qu'il entretenait avec plusieurs présidents de pays membres de la Banque. Retour au pays en juin, pour être nommé Haut-commissaire à la présidence de la République, chargé de la mise en place de la zone franche de l’île Mandji. En novembre 2008, il est porté à la présidence du conseil d’administration de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale, nouvelle mise en place.

En 2009, il est indirectement mis en cause dans la révélation par Jeune Afrique du scandale des détournements perpétrés au Bureau extérieur de Paris, un service déconcentré qui travaillant sous sa tutelle directe. Auditionné à huis clos par les chefs d’État des six pays membres le 14 décembre 2009, il a dû s’expliquer sur les dysfonctionnements internes qui ont permis que des détournements de fonds massifs aient lieu.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

1 réaction(s)

1.
Kinguélé - 14/12/2012 à 12h:12

Un voleur en moins pour le Gabon[...] Lire

Toutes les dépèches

Réagir à cet article

Gabon

Gabon : ministres en sursis

Gabon : ministres en sursis

Une demi-douzaine de ministres gabonais sont menacés de limogeage, pour différentes raisons. Explications.[...]

Gabon : Minkébé, dernière frontière sauvage

Le parc national de Minkébé est l'un des rares à être inhabité. Afin de préserver ses richesses, les brigades de la jungle ne doivent jamais baisser la garde.[...]

Gabon : septentrion désenchanté

Chômage, sida, exode rural... La province gabonaise a perdu de son panache. Elle reprend peu à peu des couleurs grâce à la relance des activités économiques et à la mise[...]

Gabon : un système de santé encore fébrile

L'État a investi massivement dans les hôpitaux et les centres de santé sur tout le territoire. Reste à trouver les médecins qualifiés et le personnel soignant pour les faire[...]

Gabon : Ona Ondo, Monsieur Loyal

Le troisième Premier ministre, Ona Ondo, d'Ali Bongo Ondimba doit mettre en oeuvre le nouveau contrat social et regagner sa province d'origine, le Woleu-Ntem, à la cause présidentielle.[...]

Jean Fidèle Otandault : "Certains doutaient de notre volonté de faire le ménage" au Gabon

Ses pouvoirs d'investigation ont porté leurs fruits. Le directeur général du contrôle des ressources publiques a mis le doigt sur les failles et les incohérences du système[...]

Afrique - France : Richard Attias, de Libreville à Marbella

Le publicitaire et homme d'affaires franco-marocain Richard Attias cultive ses réseaux au Congo comme au Gabon. On l'a vu ces dernières semaines non seulement à Libreville et à Marbella, lieu de[...]

Gabon : bonnes oeuvres et grandes manoeuvres

Après une première moitié de septennat centrée sur la croissance et les grands projets, Ali Bongo Ondimba lance un important programme social. Un plan qui mobilise plus de 380 millions[...]

Gabon : retour sur le terrain électoral

Après une première moitié de septennat centrée sur la croissance et les grands projets, Ali Bongo Ondimba lance un important programme social. Un plan qui mobilise plus de 380 millions[...]

Gabon : Libreville en pleine forme

Déjà bien dotée en services de pointe, la capitale gabonaise ouvre de nouvelles unités de soins et concentre les compétences.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex