Extension Factory Builder
11/12/2012 à 22:19
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Loïk Le Floch-Prigent est inculpé de complicité dans une escroquerie présumée à plus de 36,5 Loïk Le Floch-Prigent est inculpé de complicité dans une escroquerie présumée à plus de 36,5 © Reuters

Selon ses avocats, Loïk Le Floch-Prigent souffre d'un cancer de la peau. Sa femme mène un combat sans relâche pour qu'il soit rapatrié en France.

Marlène Le Floch-Prigent est une femme en colère. Le 5 décembre déjà, elle avait écrit au président français, s'inquiétant du fait que Loïk Le Floch-Prigent, son mari incarcéré à Lomé (Togo) depuis le 15 septembre dernier, ne puisse pas être correctement soigné. « Qu'attend-on ? s'était-elle indignée. [Qu'il] meure faute de soins ? »

Cette fois, c'est le fait que les autorités togolaises aient elles-mêmes demandé à un chirurgien français de venir examiner l'ancien patron d'Elf qui la scandalise. « Ce médecin ne connaît pas le dossier médical de mon mari, explique-t-elle. Il ne l'a jamais rencontré. Il vient uniquement parce qu'un ministre togolais lui en a fait la demande ».

Attendu à Lomé le mardi 11 décembre, le praticien dont le nom n'a pas été divulgué pourra « administrer les soins nécessaires » à son célèbre patient, ont affirmé les autorités togolaises. Mais Marlène Le Floch-Prigent s'inquiète de l'absence de structures hospitalières appropriées. « La question n'est pas la nationalité du médecin, continue-t-elle. Mais il est hors de question d'administrer des soins à mon mari dans de mauvaises conditions, sans les bons équipements et contre sa volonté ».

Carcinomes

Inculpé pour escroquerie dans une arnaque à plus de 36,5 millions d'euros, Loïk Le Floch-Prigent, 69 ans, est détenu dans une cellule spécialement aménagée au sein d'une caserne de gendarmerie, à Lomé. En octobre, l'un de ses avocats, Me Patrick Klugman, avait demandé son rapatriement pour des raisons sanitaires, en s'appuyant sur « une expertise judiciaire [qui avait] attesté de l'imminence des soins [qu'il] devait subir au risque d'une évolution cancéreuse métastatique ». Mais fin novembre, les juges appelés à statuer sur une demande de remise en liberté provisoire avaient exigé le versement préalable d'une caution de 4,7 millions d'euros – une somme que la famille dit ne pas avoir.

De quoi souffre vraiment Le Floch-Prigent ? D'un simple psoriasis, comme le laissait encore entendre début décembre un site proche de la présidence togolaise ? (Voir l'encadré ci-contre) Pas seulement, rétorque sa famille. Cette maladie de peau, qu'il a depuis ses 15 ans, provoquerait depuis dix-huit mois des carcinomes que les médecins doivent enlever immédiatement pour empêcher que des métastases ne se développent. Il a déjà subi plusieurs interventions chirurgicales. La dernière avait été programmée pour le 26 septembre dernier, mais elle n'a pas pu avoir lieu. « Son médecin confirme que [mon mari] a maintenant un cancer de la peau, conclut Marlène Le Floch-Prigent. Et ce n'est pas un hasard si les dignitaires africains vont se faire soigner en Europe. »

La justice togolaise soupçonne Loïk Le Floch-Prigent d'avoir aidé un homme d'affaires togolais, Bertin Sow Agba, à escroquer un richissime Émirati, Abbas al-Youssef.

________

Par Anne Kappès-Grangé

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Togo

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Citoyens avant tout, ils se sont pourtant imposés comme des acteurs politiques à part entière. Smockey le Burkinabè, Fadel Barro le Sénégalais, Fred Bauma le Congolais... Voici notre gal[...]

Togo : l'élection présidentielle reportée au 25 avril

Le Conseil des ministres a décidé vendredi de reporter l’élection présidentielle togolaise au 25 avril. Le président en exercice de la Cedeao, le Ghanéen John Dramani Mahama, avait[...]

Grèves au Togo : 22 blessés dans des affrontements entre forces de l'ordre et élèves à Gleï

Plusieurs personnes ont été blessés mercredi à Gleï (160 km au nord de Lomé) dans de violents affrontements entre gendarmes et manifestants - essentiellement des élèves - qui[...]

Togo : vers un report de l'élection présidentielle ?

La Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) a proposé mardi que la présidentielle togolaise soit reportée de 10 jours. Initialement prévu le 15 avril, le[...]

Togo : Gogué, Taama et Traoré... Qui sont les trois outsiders de la présidentielle ?

Cinq candidats s’affronteront dans les urnes le 15 avril pour l’élection présidentielle au Togo. Si le président sortant Faure Gnassingbé et son principal opposant Jean-Pierre Fabre font[...]

Togo : la campagne présidentielle s'empare du web

Les Togolais iront voter le 15 avril. Les cinq candidats en lice pour la présidentielle affûtent leurs programmes, leurs argumentaires et leur image. Cette année, pour la première fois, c'est aussi sur[...]

Togo : quand la microfinance s'invite dans la campagne présidentielle

En pleins préparatifs pour l’élection présidentielle, le président togolais Faure Gnassingbé n’a pas attendu longtemps pour dresser le bilan de l’un des projets phares de son[...]

Opposition togolaise : Alberto Olympio, Cauris et les 5 millions d'euros disparus

Brillant informaticien devenu opposant au Togo, Alberto Olympio a été inculpé par la justice togolaise le 25 février pour plusieurs chefs d'accusation, dont celui de faux en écriture bancaire.[...]

Grèves au Togo : les syndicats de la fonction publique durcissent le ton

Les fonctionnaires togolais poursuivent les mouvements entamés depuis quelques semaines pour obtenir une amélioration de leurs conditions de vie. Une assemblée générale devrait décider en[...]

Opposition togolaise : chacun pour soi et tous pour lui ?

L'union fait la force, c'est bien connu. Pourtant, l'opposition ira une fois encore en ordre dispersé à la présidentielle du mois d'avril. Et cela ne peut qu'arranger le chef de l'État sortant.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121211183418 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121211183418 from 172.16.0.100