Extension Factory Builder
11/12/2012 à 16:32
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Pour la saison 2012-2013 la FTF a perçu 432 000 dollars US de la Fifa. Pour la saison 2012-2013 la FTF a perçu 432 000 dollars US de la Fifa. © AFP

La Fifa ne renouvellera pas son aide financière à la Fédération togolaise de football (FTF) pour la saison 2012-2013. C'est ce que révèle un courrier confidentiel de la fédération mondiale adressé à la FTF, qui dénonce l'incapacité de cette dernière à justifier les dépenses des 432 000 euros de subventions qu'elle a perçues pour la saison précédente.

À la faveur de la crise qui secoue actuellement les Éperviers du Togo sur leur participation ou non à la CAN 2013, des révélations fusent de partout. La dernière en date, un courrier de la Fifa tenu « confidentiel et personnel » en date du 30 octobre 2012, (dont Jeune Afrique a reçu une copie), adressé au président de la Fédération togolaise de football (FTF). Dans la missive, ce dernier se voit reprocher sa gestion hasardeuse des ressources financières l’institution. Du coup, la Fifa suspend le Togo de ses aides financières pour la saison 2012-2013.

« L'examen partiel des comptes sur la période allant de avril à septembre 2012 laisse apparaître que de nombreuses dépenses sans liens avec les objectifs du projet ont été effectuées : prise en charge de frais de l'équipe nationale alors que vous recevez d'autres subventions pour ce faire, vos propres déplacements ainsi que ceux de membres du comité exécutif à l'étranger, frais de télécommunications et d'électricité exorbitants, frais de manutention et d'essence de véhicules personnels ou encore, avances de sommes importantes au personnel de la FTF, aux membres de votre CE (Comité d’entreprise, NDLR) ou à vous-même sans raisons ou justifications appropriées », écrit Jérôme Valcke, secrétaire général de la Fifa.

Manque de coopération

En se rendant à Lomé du 18 au 23 octobre 2012 dernier, les membres de la Fifa avaient pour objectif de définir les conditions de leur soutien au football togolais pour la saison 2012/2013. La délégation est rentrée déçue car Gabriel Améyi, le président de la FTF, n’était pas en mesure de présenter l'ensemble des justificatifs financiers pour les transferts de fonds effectués par la Fifa, soit un total de 432 000 dollars US, depuis avril 2012 pour la saison 2011/2012.

Certaines pratiques pourraient être interprétées comme contraire au code d'éthique de la Fifa.

« Compte tenu de la gravité de nos constats quant à la gestion des fonds du projet, de votre manque de coopération pour l'accès à certaines informations essentielles et de certaines pratiques qui pourraient être interprétées comme contraire au code d'éthique de la Fifa, il nous est difficile, aujourd'hui, d'envisager la suite du financement du projet en l'état », conclut la Fifa.

« De surcroit, la réunion avec les clubs de D1 et D2 nous a permis de constater que les subventions présentées à la Fifa par la FTF pour 2011/2012 n'ont pas été remises dans leur intégralité aux bénéficiaires supposés », s’indigne la Fifa.

Malgré sa déception, l’institution mondiale du football avait pourtant accordé un sursis de 14 jours (délai échu le 10 novembre dernier) à la FTF pour lui faire parvenir un justificatif précis et argumenté des dépenses non justifiées ainsi que l'ensemble des relevés bancaires du compte dédié au projet. Contactée, la FTF n’a pas voulu faire de commentaires sur la question.

________

Par Jean-Claude Abalo, à Lomé (@Jcabalo)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Togo

Togo : trois clés pour comprendre les frictions autour du fichier électoral

Les Togolais sont habitués aux contestations des résultats électoraux par l'opposition. Mais dans le cadre de la présidentielle prévue pour le 25 avril, la classe politique se déchire auto[...]

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Citoyens avant tout, ils se sont pourtant imposés comme des acteurs politiques à part entière. Smockey le Burkinabè, Fadel Barro le Sénégalais, Fred Bauma le Congolais... Voici notre[...]

Togo : l'élection présidentielle reportée au 25 avril

Le Conseil des ministres a décidé vendredi de reporter l’élection présidentielle togolaise au 25 avril. Le président en exercice de la Cedeao, le Ghanéen John Dramani Mahama, avait[...]

Grèves au Togo : 22 blessés dans des affrontements entre forces de l'ordre et élèves à Gleï

Plusieurs personnes ont été blessés mercredi à Gleï (160 km au nord de Lomé) dans de violents affrontements entre gendarmes et manifestants - essentiellement des élèves - qui[...]

Togo : vers un report de l'élection présidentielle ?

La Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) a proposé mardi que la présidentielle togolaise soit reportée de 10 jours. Initialement prévu le 15 avril, le[...]

Togo : Gogué, Taama et Traoré... Qui sont les trois outsiders de la présidentielle ?

Cinq candidats s’affronteront dans les urnes le 15 avril pour l’élection présidentielle au Togo. Si le président sortant Faure Gnassingbé et son principal opposant Jean-Pierre Fabre font[...]

Togo : la campagne présidentielle s'empare du web

Les Togolais iront voter le 15 avril. Les cinq candidats en lice pour la présidentielle affûtent leurs programmes, leurs argumentaires et leur image. Cette année, pour la première fois, c'est aussi sur[...]

Togo : quand la microfinance s'invite dans la campagne présidentielle

En pleins préparatifs pour l’élection présidentielle, le président togolais Faure Gnassingbé n’a pas attendu longtemps pour dresser le bilan de l’un des projets phares de son[...]

Opposition togolaise : Alberto Olympio, Cauris et les 5 millions d'euros disparus

Brillant informaticien devenu opposant au Togo, Alberto Olympio a été inculpé par la justice togolaise le 25 février pour plusieurs chefs d'accusation, dont celui de faux en écriture bancaire.[...]

Grèves au Togo : les syndicats de la fonction publique durcissent le ton

Les fonctionnaires togolais poursuivent les mouvements entamés depuis quelques semaines pour obtenir une amélioration de leurs conditions de vie. Une assemblée générale devrait décider en[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121211152040 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121211152040 from 172.16.0.100