Extension Factory Builder
11/12/2012 à 12:06
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'Unicef lance un appel de fonds de 6 millions de dollars pour le Kivu (RDC). L'Unicef lance un appel de fonds de 6 millions de dollars pour le Kivu (RDC). © AFP

L’éducation pâtit de la reprise des combats dans l’est de la RDC. Selon l’Unicef, 240 000 élèves ont manqué plusieurs semaines de scolarité depuis l'éclatement de la rébellion du Mouvement du 23 mars (M23), en mai. Plus de 600 écoles sont concernées.

Le Fonds de l'ONU pour l'enfance (Unicef) lance un appel à l’aide. « Les nouveaux affrontements au Nord-Kivu [dans l'est de la République démocratique du Congo] ont accru le nombre total d'écoles touchées par le conflit cette année à plus de 600, ce qui représente plus du double par rapport à il y a trois mois », a affirmé l’organisation onusienne dans un communiqué, publié lundi 10 décembre.

« Des familles et les différentes parties impliquées dans le conflit ont occupé ou pillé depuis septembre quelque 250 écoles supplémentaires dans le Nord- et le Sud-Kivu », ajoute l'Unicef, qui lance un appel de fonds de 6 millions de dollars pour des activités éducatives dans le Kivu. Selon l’Unicef, 240 000 élèves ont manqué plusieurs semaines de scolarité depuis la mutinerie en avril des militaires qui ont créé en mai la rébellion du Mouvement du 23 mars (M23).

Voir l'interview vidéo de Dismas Kitenge, vice-président de la Fédération internationale des ligues des droits de l'homme (FIDH) :

Lors de la prise de Goma, le 20 novembre, de nombreux déplacés « ont trouvé refuge dans des écoles qui ont été utilisées comme cuisines, cantines, dortoirs, casernes ou entrepôts de munitions. (...) Les manuels scolaires et les bancs d'école ont même été utilisés comme bois de chauffage », poursuit l'agence onusienne.

Risques d'exploitation

« Nous craignons que de nombreux enfants puissent avoir des difficultés à rattraper le retard et passer leurs examens. Ils risquent même de perdre leur année scolaire ou d'abandonner l'école. Chaque heure compte », a indiqué le ministre congolais de l'Enseignement, Maker Mwangu Famba, cité dans le communiqué de l'Unicef.

Scolariser les enfants est « essentiel pour leur protection (...). Quand ils ne sont pas à l'école, les enfants du Nord-Kivu sont plus à risque d'être exploités, maltraités et même recrutés », avertit Barbara Bentein, représentante de l'Unicef en RDC, citée dans le communiqué. Quelque 80 000 élèves du Nord-Kivu doivent recevoir un « kit scolaire » d'ici la fin de l'année.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : que deviennent les militants congolais arrêtés le 15 mars ?

RDC : que deviennent les militants congolais arrêtés le 15 mars ?

Près de deux semaines après leur arrestation à l’issue d’une conférence de presse organisée avec les responsables de Y’en a marre et le Balai citoyen, plusieurs militants congol[...]

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Citoyens avant tout, ils se sont pourtant imposés comme des acteurs politiques à part entière. Smockey le Burkinabè, Fadel Barro le Sénégalais, Fred Bauma le Congolais... Voici notre[...]

Rififi à Conakry

Difficile de s'y retrouver quand pouvoirs et oppositions font des calendriers électoraux un enjeu majeur de la démocratie.[...]

RDC : la Monusco reconduite, mais réduite

La Monusco comptera 2 000 soldats de moins. Cette reconduction du mandat de la force onusienne survient en pleine brouille entre les Nations unies et Kinshasa.[...]

RDC : les Américains derrière les mouvements citoyens ?

Les autorités congolaises, qui ont durement mis fin à la rencontre entre les mouvements citoyens étrangers et congolais la semaine dernière, ont trouvé en Washington un responsable à ce[...]

RDC : trente éléphants tués en quinze jours par des braconniers dans le parc de la Garamba

Trente éléphants ont été abattus en deux semaines dans le Parc national de la Garamba, dans le nord-est de la RDC. Les responsables du parc accusent un groupe de braconniers soudanais d'avoir commis[...]

RDC : remous dans la majorité au sujet de la loi électorale

Sept partis de la majorité congolaise (RDC) ont exprimé leurs inquiétudes sur la révision de la Constitution. Après une réunion agitée, ils ont fini par rentrer dans le rang. [...]

RDC : face aux rebelles rwandais, l'armée progresse sans vrai combat

"Une guerre sans combattants?" L'armée congolaise progresse au Sud-Kivu face à des rebelles rwandais des FDLR qui préfèrent fuir, faisant craindre que les problèmes causés par[...]

RDC - Football : Florent Ibenge, le plafond de verre et le tremplin chinois

En moins de deux ans, Florent Ibenge s’est construit une belle notoriété internationale, en qualifiant l’AS Vita Club pour la finale de la Ligue des champions 2014, puis en installant la RDC sur la[...]

RDC : pourquoi dix militants congolais sont-ils toujours sous les verrous ?

Arrêtés le 15 mars à Kinshasa, à l’issue d’une conférence de presse organisée avec les responsables de Y’en a marre et le Balai citoyen, dix militants congolais[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121210162046 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121210162046 from 172.16.0.100