Extension Factory Builder
10/12/2012 à 16:47
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Hamed Bakayoko, ministre ivoirien de l’Intérieur et de la Sécurité. Hamed Bakayoko, ministre ivoirien de l’Intérieur et de la Sécurité. © DR

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko, a offert publiquement, le 7 décembre, 12 millions de F CFA à la direction de la police criminelle après que ses agents ont abattu des malfaiteurs. Certains ont applaudi, d'autres un peu moins.

Mis à jour le 12/12 à 18h37.

Le ministre d’État, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Hamed Bakayoko, a décidé, vendredi 7 décembre, d’octroyer publiquement au nom du gouvernement 12 millions de F CFA (19 000 euros) à la direction de la police criminelle qui venait de faire avorter le braquage d’une agence de la Banque nationale d’investissement (BNI), dans le quartier des affaires du Plateau, à Abidjan.

Le 7 décembre, les fins limiers de la police criminelle avaient tué, après un échange de coups de feu, trois présumés braqueurs et mis aux arrêts deux de leurs complices. Tout sourire dans les locaux de la police criminelle quelques temps après les faits, Hamed Bakayoko a distribué du cash aux policiers devant les appareils photos et des cameras de la presse médusée.

Mais pour la presse de l'opposition et certains milieux diplomatiques ou associatifs, le geste du ministre est maladroit. « Il pourrait être considéré comme un encouragement aux exécutions sommaires et extrajudiciaires de présumés malfaiteurs. De notre point de vue, ce qui devait primer c'est l'équipement des unités de police et le renforcement de leur formation », explique Drissa Traoré, le président du Mouvement ivoirien des droits de l'homme (MIDH).

Brebis galeuses

« Ça fait désordre, c’est un mauvais signal. Nous avons applaudi le renforcement de la sécurité intérieure, mais nous craignons que ce genre d’actions donnent des idées à certaines brebis galeuses des forces de sécurité, qui pourraient s’adonner à des exécutions sommaires en espérant toucher des sous », renchérit un diplomate de l'Onuci, à Abidjan.

En interne, certains policiers sont assez gênés. Mais lors de l’annonce du ministre, les cris de joie ont fusé dans leurs rangs. «  Dans toutes les corporations, il y a des primes de rendement et cela est une règle au niveau des ressources humaines. Mais c’était un peu maladroit d’annoncer publiquement qu’on recevait 12 millions de F CFA. Car ça n’est pas bon d’abattre des criminels. Il faut qu’ils répondent de leurs actes devant la justice », confie une source proche de la police criminelle.

________

Par Baudelaire Mieu, à Abidjan (@BMieu)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Reconversion réussie pour Ping

Article précédent :
La rumeur de Lomé

Réagir à cet article

Côte d'Ivoire

Drissa Traoré : 'Les crimes de sang reprochés à Simone Gbagbo seront jugés, à la CPI ou ailleurs'

Drissa Traoré : "Les crimes de sang reprochés à Simone Gbagbo seront jugés, à la CPI ou ailleurs"

"Justice des vainqueurs", "procès politique"... Que ce soit au sujet du prochain procès de Simone Gbagbo, ou de ceux de son mari, Laurent, et de Charles Blé Goudé, les critiques so[...]

Côte d'Ivoire : le procès de Simone Gbagbo reporté sine die

Le gouvernement ivoirien a annoncé mercredi le report sine die du procès de Simone Gbagbo. Il était censé s'ouvrir ce mercredi 22 octobre.[...]

La course pour la direction du bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Côte d'Ivoire : incertitudes sur le début du procès de Simone Gbagbo

La date du procès de 83 personnalités pro-Gbagbo, dont l'ancienne première dame Simone Gbagbo, censé s'ouvrir mercredi, reste hypothétique. L'un des avocats de la défense a[...]

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Se jouera-t-elle ou pas ? À quelle date ? Où ? Les rumeurs vont bon train au sujet de la Coupe d'Afrique des nations, prévue en janvier 2015 au Maroc mais menacée par l'épidémie d'Ebola.[...]

En Guinée, le doute plane à nouveau sur le mont Simandou

Quatre mois après la signature d'un accord entre la compagnie Rio Tinto et l'État pour relancer le développement du mégagisement, la chute des cours du fer vient compromettre leurs plans.[...]

Bling-bling : mariage fastueux, mariage malheureux...

Alors que les cérémonies nuptiales africaines sont des démonstrations de force financière, une récente étude américaine indique qu’une bague de fiançailles trop[...]

Côte d'Ivoire : Didier Drogba de retour en sélection ?

Deux conseillers du président Alassane Ouattara travaillent actuellement au retour de Didier Drogba en sélection nationale. Pas sûr que l'attaquant star de Chelsea accepte de rempiler avec les[...]

Orrick s'installe officiellement à Abidjan

Exclusif - Dans une interview accordée à Jeune Afrique, le président et le patron Afrique d'Orrick expliquent pourquoi ce géant mondial du droit avec 1100 avocats dans 25 pays a choisi la capitale[...]

Le Marocain Karim Tazi veut installer deux usines à Abidjan

 Le groupe Tazi va construire deux usines à Abdijan dans le secteur de la literie et du plastique. Le tout pour un investissement de 15 millions d'euros et un démarrage effectif de la production prévu[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers