Extension Factory Builder
10/12/2012 à 08:28
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des partisans de Mahama, le 9 décembre 2012 à Accra, au Ghana. Des partisans de Mahama, le 9 décembre 2012 à Accra, au Ghana. © Pius Utomi Ekpei/AFP

La commission électorale du Ghana a donné les résultats provisoires définitifs de la présidentielle de vendredi et samedi derniers. Le sortant John Dramani Mahama (NDC) est déclaré vainqueur avec 50,70% des voix mais son rival Nana Akufo-Addo (NPP) entend démontrer que c'est lui qui a été élu.

Dimanche 9 décembre au soir, la commission électorale a annoncé les résultats provisoires définitifs du scrutin présidentiel qui s’est déroulé vendredi et samedi dernier au Ghana. « Sur la base des résultats communiqués, je déclare John Dramani Mahama président élu », a déclaré devant la presse Kwadwo Afari-Gyan, le chef de la commission électorale. Selon lui, le score de Mahama, 54 ans, est de 50,70% des suffrages, contre 47,74% pour son adversaire, Nana Akufo-Addo. Le taux de participation est de plus de 79%.

--> Lire aussi "Ghana : quand la Côte d'Ivoire s'invite dans la campagne"

Le camp de Akufo-Addo, avocat et fils d'un ancien président, a rejeté ces résultats qui « de toute évidence, ne reflètent pas la majorité requise par l'électorat ghanéen ». Mais aucun recours officiel n’a encore été déposé : le Nouveau parti patriotique (NPP) prévoit de se réunir mardi pour définir l'action qu'il compte mener. Au total, huit candidats ont participé à cette élection, qui – sauf fraudes avérées -  ne devrait pas connaître de second tour, l’un des candidats ayant obtenu la majorité simple au premier tour.

Nous avons assez de preuves concrètes pour démontrer que la présidentielle de 2012 a été remportée par notre candidat, Nana Akufo-Addo.

Communiqué du Nouveau parti patriotique (NPP)

Mais avant même l'annonce officielle des résultats, l'opposition avait déjà affirmé avoir constaté des fraudes. « Nous avons assez de preuves concrètes pour démontrer que la présidentielle de 2012 a été remportée par notre candidat, Nana Akufo-Addo », a affirmé le NPP dans un communiqué. « Nous avons constaté un système de fraudes, dans lequel un nombre considérable de voix a été soit ajouté au candidat du NDC [Congrès démocratique national, au pouvoir, NDLR] soit soustrait au candidat du NPP ».

Le chef de la commission électorale, Kwadwo Afari-Gyan (d), lors de l'annonce des résultats de la présidentielle, le 9 décembre 2012 à Accra.

© Pius Utomi Ekpei/AFP
 

Transparence

Peu après, environ 300 manifestants de l'opposition avaient été dispersés par les forces de l'ordre à l'aide de gaz lacrymogène devant le siège de la commission électorale à Accra. Mais le NPP a demandé dimanche soir à ses militants de rester calmes à l'annonce des résultats. De son côté, Mahama a appelé les responsables politiques à « respecter la voix du peuple » après sa victoire. Pour les observateurs extérieurs du Commonwealth, de la Cedeao et du groupe local Codeo, le scrutin a été paisible et transparent.

M. Mahama, âgé de 54 ans, a pris le pouvoir en juillet dernier à la mort de John Atta Mills dont il était le vice-président. Akufo-Addo, lui, avait déjà perdu de moins d'1% à la présidentielle de 2008. Le Ghana, pays de 24 millions d'habitants, connaît une solide croissance économique due à ses exportations de cacao et d'or, auxquelles vient s'ajouter, depuis 2010, une production pétrolière encore modeste mais pleine de promesses.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Ghana

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

Vidéos - Football : les stades les plus chauds du continent

De Casablanca à Johanesburg en passant par Kumasi au Ghana, "Jeune Afrique" vous présente quelque-uns des stades de football les plus chauds du continent. Frissons garantis.[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leurs territoires. Grâce à une carte[...]

"Big men", un documentaire choc sur le pétrole en Afrique de l'Ouest

La cinéaste américaine Rachel Boynton a mis presque dix ans à réaliser un documentaire consacré à la production de pétrole en Afrique de l'Ouest, "Big Men", un film[...]

Et il est comment le dernier... Florent Couao-Zotti ?

Le nouvel opus de Florent Couao-Zotti est présenté comme un polar par les éditions Jigal. Il est vrai que l'on y trouve certaines caractéristiques : un langage cru à la sauce[...]

John Dramani Mahama : "Pour la Cedeao, le négociateur principal au Mali est Blaise Compaoré"

Crise malienne, acords APE, épidémie d'Ebola... Élu le 29 mars président de la Communauté des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao), le chef de l’État[...]

Le président ghanéen succède à Alassane Ouattara à la tête de la Cedeao

Le président ghanéen, John Dramani Mahama, succède à son homologue ivoirien, Alassane Ouattara, à la tête de la Cedeao. L'annonce a été faite samedi lors du 44e sommet de[...]

Europe : ces maires d'origine africaine qui montrent l'exemple

Dans leurs pays respectifs, ils font figure de pionniers. Tour d'horizon de quelques villes d'Europe dirigées par ces maires d'origine africaine.[...]

Web TV : "An African City", les aventures d'un gang de Ghanéennes façon "Sex and the city"

Une web série ghanéenne intitulée "An African City" décrit le quotidien de jeunes "célibattantes", africaines et modernes.[...]

High Tech : le top 10 des innovations africaines

Dans les domaines de la santé, de la téléphonie mobile, de l'agriculture ou du développement durable, le continent sait être à pointe de la modernité lui aussi. On fait le point[...]

"Notre quelque part" de Nii Ayikwei Parkes : polar et vin de palme...

Par Alain Mabanckou, écrivain franco-congolais.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers