Extension Factory Builder
10/12/2012 à 08:28
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des partisans de Mahama, le 9 décembre 2012 à Accra, au Ghana. Des partisans de Mahama, le 9 décembre 2012 à Accra, au Ghana. © Pius Utomi Ekpei/AFP

La commission électorale du Ghana a donné les résultats provisoires définitifs de la présidentielle de vendredi et samedi derniers. Le sortant John Dramani Mahama (NDC) est déclaré vainqueur avec 50,70% des voix mais son rival Nana Akufo-Addo (NPP) entend démontrer que c'est lui qui a été élu.

Dimanche 9 décembre au soir, la commission électorale a annoncé les résultats provisoires définitifs du scrutin présidentiel qui s’est déroulé vendredi et samedi dernier au Ghana. « Sur la base des résultats communiqués, je déclare John Dramani Mahama président élu », a déclaré devant la presse Kwadwo Afari-Gyan, le chef de la commission électorale. Selon lui, le score de Mahama, 54 ans, est de 50,70% des suffrages, contre 47,74% pour son adversaire, Nana Akufo-Addo. Le taux de participation est de plus de 79%.

--> Lire aussi "Ghana : quand la Côte d'Ivoire s'invite dans la campagne"

Le camp de Akufo-Addo, avocat et fils d'un ancien président, a rejeté ces résultats qui « de toute évidence, ne reflètent pas la majorité requise par l'électorat ghanéen ». Mais aucun recours officiel n’a encore été déposé : le Nouveau parti patriotique (NPP) prévoit de se réunir mardi pour définir l'action qu'il compte mener. Au total, huit candidats ont participé à cette élection, qui – sauf fraudes avérées -  ne devrait pas connaître de second tour, l’un des candidats ayant obtenu la majorité simple au premier tour.

Nous avons assez de preuves concrètes pour démontrer que la présidentielle de 2012 a été remportée par notre candidat, Nana Akufo-Addo.

Communiqué du Nouveau parti patriotique (NPP)

Mais avant même l'annonce officielle des résultats, l'opposition avait déjà affirmé avoir constaté des fraudes. « Nous avons assez de preuves concrètes pour démontrer que la présidentielle de 2012 a été remportée par notre candidat, Nana Akufo-Addo », a affirmé le NPP dans un communiqué. « Nous avons constaté un système de fraudes, dans lequel un nombre considérable de voix a été soit ajouté au candidat du NDC [Congrès démocratique national, au pouvoir, NDLR] soit soustrait au candidat du NPP ».

Le chef de la commission électorale, Kwadwo Afari-Gyan (d), lors de l'annonce des résultats de la présidentielle, le 9 décembre 2012 à Accra.

© Pius Utomi Ekpei/AFP
 

Transparence

Peu après, environ 300 manifestants de l'opposition avaient été dispersés par les forces de l'ordre à l'aide de gaz lacrymogène devant le siège de la commission électorale à Accra. Mais le NPP a demandé dimanche soir à ses militants de rester calmes à l'annonce des résultats. De son côté, Mahama a appelé les responsables politiques à « respecter la voix du peuple » après sa victoire. Pour les observateurs extérieurs du Commonwealth, de la Cedeao et du groupe local Codeo, le scrutin a été paisible et transparent.

M. Mahama, âgé de 54 ans, a pris le pouvoir en juillet dernier à la mort de John Atta Mills dont il était le vice-président. Akufo-Addo, lui, avait déjà perdu de moins d'1% à la présidentielle de 2008. Le Ghana, pays de 24 millions d'habitants, connaît une solide croissance économique due à ses exportations de cacao et d'or, auxquelles vient s'ajouter, depuis 2010, une production pétrolière encore modeste mais pleine de promesses.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Ghana

Ebola : le virus s'arrête-il vraiment aux frontières ?

Ebola : le virus s'arrête-il vraiment aux frontières ?

Pour éviter la pénétration du virus Ebola sur leur territoire, les pays encore épargnés renforcent la surveillance au niveau de leurs frontières. Est-ce suffisant pour empêcher la ma[...]

Crise : comment le Ghana en est-il arrivé là ?

Grisé par son nouveau statut de producteur de pétrole, le pays a laissé filer les déficits. Gare au recadrage ![...]

Ghana : foot, rap et sacrifice humain

Très remarqué pendant les dernières Coupes du monde, le footballeur ghanéen Asamoah Gyan n’a pas quitté les feux de l’actualité. La rumeur lui prête de sombres[...]

E-santé : le top 5 des applications mobiles en Afrique

Recevoir des informations sur son dossier médical en temps réel, géolocaliser le médecin le plus proche, tout savoir sur les symptômes d'Ebola. Grâce aux smartphones, les Africains[...]

Ebola : les ministres ouest-africains de la Santé se réunissent à Accra

Pour tenter de mettre un terme à la progression de l’épidémie de fièvre hémorragique due au virus Ebola en Afrique de l’Ouest, les ministres de la Santé des pays de la[...]

CAN 2015 : les groupes et le calendrier des éliminatoires

Alors que les matchs retour du dernier tour préliminaire se sont achevés dimanche 3 août, on connaît désormais les groupes des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des nations 2015, dont la[...]

Le Ghana s'en remet à l'aide du FMI

Le Ghana va demander formellement l'aide du FMI pour stabiliser son économie et sa monnaie, le cédi, qui a perdu plus de 40 % de sa valeur face au dollar depuis le début de l'année.[...]

Sommet États-Unis - Afrique : demandez le programme et suivez le guide !

Le premier sommet États-Unis - Afrique s'ouvre ce lundi à Washington. Durant trois jours, Barack Obama et près de cinquante chefs d'État et de gouvernement du continent évoqueront leur[...]

États-Unis : l'Afrique au sommet, séance de rattrapage pour Barack Obama

Du 4 au 6 août, le président américain accueille le premier sommet États-Unis - Afrique des chefs d'État et de gouvernement. La Maison Blanche reconsidère-t-elle pour autant[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces