Extension Factory Builder
09/12/2012 à 10:17
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les lauréats du prix Rice. Les lauréats du prix Rice. © Jean-Bedel Bango

La deuxième édition du prix du Réseau international des Congolais de l'extérieur (Rice) s'est tenue à Paris, le 7 décembre.

Hôtel Georges V, à deux pas des Champs Elysées, à Paris. Pour Edwige-Laure Mombouli, présidente du Réseau international des Congolais de l’extérieur (Rice), l’excellence de son pays d'origine mérite d’être célébrée dans un cadre prestigieux. C’est donc dans le palace parisien que s’est tenue, vendredi 7 décembre, la deuxième édition du Prix Rice, destiné à mettre en avant les talents de la diaspora du Congo-Brazzaville. « Mais pas n’importe lesquels, a également tenu à préciser Edwige-Laure Mombouli. Nous récompensons les entreprises qui profitent directement au Congo et à ses habitants. C’est donc l’initiative privée qui est primée, ainsi que le sens de l’entrepreneuriat social et économique. »

Parmi les lauréats 2012, la scientifique Francine Ntoumi, créatrice et présidente de la Fondation congolaise pour la recherche médicale a été récompensée dans la catégorie parcours individuel. Partageant son temps entre l’Allemagne et le Congo-Brazzaville, auteure également d’articles dans la revue américaine Science, elle est reconnue pour ses travaux sur le sida et le paludisme. Ruddy Opimbat, installé au Canada, a, lui, reçu le prix de l’entrepreneur. Cet ingénieur en informatique a développé une application ayant permis d’équiper les bus congolais de tablettes iPad.  Dans la dernière catégorie, c’est l’association Credo qui a été couronnée pour ses  programmes e-learning au profit de plusieurs écoles du pays.

Favoriser le retour des investisseurs

Mais le prix Rice, c’est aussi l’occasion d’inciter les Congolais de la diaspora à s’intéresser aux nombreuses opportunités d’investissements qu’offre Brazzaville dans différents secteurs, et notamment ceux de l’aéronautique, des services et de la logistique. Et qu’importe si le dernier palmarès Doing Business établi par la Banque mondiale, qui classe le Congo-Brazzaville 183è sur 185, les missions  étrangères de prospection n’ont jamais été aussi nombreuses au Congo, estime Claudine Munari, ministre du Commerce et des Approvisionnements. Signe que les réformes pour assainir le climat des affaires commencent à porter leur fruit. Même son de cloche chez le président de la Chambre de commerce de Pointe-Noire, Didier Mavouenzela : « Toutes les conditions sont réunies pour que les Congolais de la diaspora puissent investir chez eux, à condition qu’ils acceptent de s’appuyer sur les structures d’accompagnement existantes et de s’affranchir des politiques. »
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Congo (Brazzaville)

CAN 2015 : Congo, Côte d'Ivoire, Sénégal, Tunisie... faites vos jeux, rien n'est joué !

CAN 2015 : Congo, Côte d'Ivoire, Sénégal, Tunisie... faites vos jeux, rien n'est joué !

Alors qu’on ne sait pas encore où se déroulera la CAN 2015 (17 janvier-8 février) après la disqualification du Maroc, quelques grands noms du continent vont jouer une bonne partie de leur avenir[...]

Congo-Brazzaville : "elikia L", le nouveau smartphone de Vérone Mankou

La société VMK du jeune entrepreneur congolais Vérone Mankou a lancé lundi un nouveau produit sur le marché de la téléphonie mobile. Il s'agit du smartphone "elikia L" qui[...]

Boniface Mongo-Mboussa : "La littérature africaine a perdu de son pouvoir de subversion"

Critique, éditeur, responsable du salon africain du livre de Genève et auteur d'une biographie de l'écrivain Tchicaya U Tam'si, le Congolais Boniface Mongo-Mboussa revient sur les forces et les[...]

La course pour la direction du bureau Afrique de l'OMS est lancée...

Qui, début novembre, succédera à l'Angolais Luís Gomes Sambo à la tête du bureau Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ?[...]

Sondage : faut-il reporter la CAN 2015, la déplacer ou l'annuler à cause d'Ebola ?

Se jouera-t-elle ou pas ? À quelle date ? Où ? Les rumeurs vont bon train au sujet de la Coupe d'Afrique des nations, prévue en janvier 2015 au Maroc mais menacée par l'épidémie d'Ebola.[...]

"Mbata ya bakolo" : au Congo, la vie sans les "Zaïrois" de RDC

Comment vivre sans les "Zaïrois" ? Lancée début avril, l’opération "Mbata ya bakolo" ("La gifle des aînés" en lingala) a laissé des traces dans[...]

Bling-bling : mariage fastueux, mariage malheureux...

Alors que les cérémonies nuptiales africaines sont des démonstrations de force financière, une récente étude américaine indique qu’une bague de fiançailles trop[...]

Congo : les grands électeurs renouvellent la moitié du Sénat

Les grands électeurs congolais votaient dimanche pour renouveler la moitié du Sénat, où le parti au pouvoir et ses alliés devraient conserver une majorité écrasante.[...]

Prostitution et sexe 2.0 en Afrique

Nouvelles technologies, marketing, offre et demande, concurrence... À bien des égards, en Afrique aussi, les relations tarifées ressemblent de plus en plus à un business comme un autre.[...]

Congo : la justice française confirme la mise en examen du général Norbert Dabira

La demande d'annulation de la mise en examen du général congolais Norbert Dabira pour crimes contre l'humanité, dans l'affaire dite des disparus du Beach de Brazzaville, a été rejetée[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers