Extension Factory Builder
07/12/2012 à 13:20
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Alain Giresse n'a pas encore dit oui à la Libye. Alain Giresse n'a pas encore dit oui à la Libye. © AFP

Alors que son nom circule avec une certaine insistance au Sénégal, Alain Giresse est devenu la priorité de la fédération libyenne. L’ancien sélectionneur du Mali se rendra dans les prochains jours à Tripoli pour poursuivre les discussions.

Le Sénégal souhaite nommer un nouveau sélectionneur à la mi-décembre, comme l’a confié à Jeune Afrique Augustin Senghor, le président de la Fédération sénégalaise de Football (FSF). Les Libyens aussi. Et depuis quelques jours, ils ne se privent pas de communiquer sur leurs intentions, et notamment celle d’offrir à Alain Giresse (60 ans) un bail d’un an renouvelable, pour un salaire mensuel (hors primes et avantages) de 25 000 euros. Selon Muftah Goueidar, le président de la fédération libyenne, Giresse, « avec qui les négociations sont très avancées »,  est attendu à Tripoli afin « d’y signer son contrat » comme l’a déclaré le dirigeant à l’AFP.

Un contexte particulier

Mais l’ancien sélectionneur de la Géorgie (2004-2005), du Gabon (2006-2010) et du Mali (2010-2012) est un homme pondéré, pour qui chaque mot a son importance. « J’ai rencontré récemment en Tunisie des dirigeants de la fédération libyenne. Ils m’ont exposé le projet, fait une proposition concrète, et cela m’intéresse. Je vais donc me rendre à Tripoli très rapidement, pour rencontrer le président de la fédération et d’autres personnes. C’est ce que j’avais fait avant de m’engager avec le Gabon et le Mali. »

Il profitera de sa présence en Libye pour poser certaines questions à propos de la sécurité et de la situation du football local. « Le championnat est à l’arrêt depuis début 2011, et on ne sait pas quand il va reprendre. L’équipe nationale joue ses matches à domicile sur terrain neutre. C’est une situation particulière, et je devrai les évoquer. »
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libye

Les autorités libyennes demandent l'aide internationale pour éteindre l'immense incendie à Tripoli

Les autorités libyennes demandent l'aide internationale pour éteindre l'immense incendie à Tripoli

L'incendie qui ravage un important site de stockage de carburant près de l'aéroport de Tripoli était toujours hors de contrôle, mardi. Le gouvernement libyen a fait appel à l'aide étrang&[...]

Libye : un avion des forces loyales à Khalifa Haftar s'écrase à Benghazi

Un avion militaire engagé au côté du général dissident Khalifa Haftar s'est écrasé mardi à Benghazi, où des combats font rage depuis samedi.[...]

Libye : l'incendie d'immenses réservoirs de carburant menace Tripoli

Un tir de roquette a provoqué dimanche l'incendie de vastes réservoirs de carburant près de Tripoli. Le gouvernement évoque une situation "très dangereuse", les flammes menaçant[...]

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

L'auteur tunisien de "Ma religion c'est la liberté" n'en démord pas : le Coran est porteur de modernité et de rationalité, mais son message a été altéré par[...]

Libye : 100 morts dans des combats entre milices, les Occidentaux quittent le pays

L'escalade des violences en Libye a poussé dimanche des capitales occidentales à rappeler leurs ressortissants. Près de 100 personnes ont été tuées en deux semaines de combats entre [...]

Libye : 38 morts dans des affrontements à Benghazi

Au moins 38 personnes, des soldats pour la plupart, ont été tuées et 50 blessées dans de violents combats entre armée et groupes islamistes ces dernières 24 heures à Benghazi dans[...]

Libye : les États-Unis évacuent leur personnel diplomatique de Tripoli

Les États-Unis ont évacué samedi tout leur personnel diplomatique de leur ambassade en Libye en raison des violents affrontements dans la capitale, a annoncé le département d'État.[...]

Libye : le gouvernement met en garde contre "l'effondrement de l'État"

Le gouvernement libyen a mis en garde vendredi contre "l'effondrement de l'État" au moment où les combats faisaient toujours rage entre milices rivales à Tripoli pour le 13e jour[...]

Égypte : quand Sissi tacle la France au sujet du dossier libyen

Lors d'une rencontre au Caire avec une délégation française, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi n'a pas manqué de faire savoir ce qu'il pensait de la gestion par la France du[...]

Libye : violents combats entre milices rivales à Benghazi et à Tripoli

À Benghazi et à Tripoli, autour de l'aéroport, les combats se poursuivaient mercredi, alors que l'entrée en fonction du nouveau Parlement (à Benghazi) a été fixée au 4[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers