Extension Factory Builder
07/12/2012 à 13:20
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Alain Giresse n'a pas encore dit oui à la Libye. Alain Giresse n'a pas encore dit oui à la Libye. © AFP

Alors que son nom circule avec une certaine insistance au Sénégal, Alain Giresse est devenu la priorité de la fédération libyenne. L’ancien sélectionneur du Mali se rendra dans les prochains jours à Tripoli pour poursuivre les discussions.

Le Sénégal souhaite nommer un nouveau sélectionneur à la mi-décembre, comme l’a confié à Jeune Afrique Augustin Senghor, le président de la Fédération sénégalaise de Football (FSF). Les Libyens aussi. Et depuis quelques jours, ils ne se privent pas de communiquer sur leurs intentions, et notamment celle d’offrir à Alain Giresse (60 ans) un bail d’un an renouvelable, pour un salaire mensuel (hors primes et avantages) de 25 000 euros. Selon Muftah Goueidar, le président de la fédération libyenne, Giresse, « avec qui les négociations sont très avancées »,  est attendu à Tripoli afin « d’y signer son contrat » comme l’a déclaré le dirigeant à l’AFP.

Un contexte particulier

Mais l’ancien sélectionneur de la Géorgie (2004-2005), du Gabon (2006-2010) et du Mali (2010-2012) est un homme pondéré, pour qui chaque mot a son importance. « J’ai rencontré récemment en Tunisie des dirigeants de la fédération libyenne. Ils m’ont exposé le projet, fait une proposition concrète, et cela m’intéresse. Je vais donc me rendre à Tripoli très rapidement, pour rencontrer le président de la fédération et d’autres personnes. C’est ce que j’avais fait avant de m’engager avec le Gabon et le Mali. »

Il profitera de sa présence en Libye pour poser certaines questions à propos de la sécurité et de la situation du football local. « Le championnat est à l’arrêt depuis début 2011, et on ne sait pas quand il va reprendre. L’équipe nationale joue ses matches à domicile sur terrain neutre. C’est une situation particulière, et je devrai les évoquer. »
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Libye

Les jihadistes tunisiens de Libye sur le pied de guerre

Les jihadistes tunisiens de Libye sur le pied de guerre

Sous les ordres d'Abou Iyadh, plusieurs milliers de Tunisiens s'entraînent en Libye. Avec pous but de mener prochainement des actions dans leur pays natal.[...]

L'Italie enregistre un nombre record de migrants clandestins venus d'Afrique par la mer

Le nombre de migrants clandestins qui a traversé la Méditerranée entre l’Afrique et l’Italie a explosé au début de l'année 2015 : une hausse de 43 % par rapport à[...]

Libye : des islamistes armés s'emparent de deux champs pétrolifères

Des islamistes radicaux se sont emparés mardi des deux champs pétrolifères d'Al-Bahi et Al-Mabrouk, situés dans le centre du pays. Ils menacent désormais celui d'Al-Dahra.[...]

Reprise jeudi au Maroc du dialogue pour une sortie de crise en Libye

Après l'annulation d'une réunion la semaine dernière, un nouveau round de dialogue entre les deux parlements rivaux en Libye, celui reconnu par la communauté internationale et le Congrès[...]

Libye : le général Khalifa Haftar nommé commandant général de l'armée

Le général Khalifa Haftar a été nommé à la tête de l'armée libyenne, a annoncé lundi le président du Parlement reconnu par la communauté internationale,[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Attention : dangers

J'ai la curieuse et désagréable impression que notre pauvre monde ressemble en ce moment à un avion sans pilote, alors qu'il est entré dans une zone de turbulences. Comment ne pas en être[...]

Libye : qui arrêtera Daesh ?

D'un côté, un pays déchiré par les milices, squatté par l'État islamique et sur lequel prétendent régner deux gouvernements. De l'autre, des voisins africains et des[...]

Libye : suspension du dialogue pour une sortie de crise

Le Parlement libyen siégeant à Tobrouk (Est), reconnu par la communauté internationale, a décidé lundi de suspendre sa participation au dialogue sur une sortie de crise parrainé par[...]

Libye : attentat de l'EI contre la résidence de l'ambassadeur iranien, pas de victimes

La résidence de l'ambassadeur iranien à Tripoli, la capitale libyenne désertée par la majorité des diplomates étrangers, a été visée dimanche par un double attentat,[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121207132042 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121207132042 from 172.16.0.100