Extension Factory Builder
07/12/2012 à 11:33
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La chanteuse sud-africaine Yvonne Chaka Chaka et le président tanzanien Jakaya Kikwete. La chanteuse sud-africaine Yvonne Chaka Chaka et le président tanzanien Jakaya Kikwete. © Reuters/MOntage J.A.

La chanteuse sud-africaine Yvonne Chaka Chaka animait le lancement du forum des partenaires de la Global Alliance for Vaccines and Immunisation (Gavi), le 5 décembre à Dar es-Salaam. Une cérémonie que le président tanzanien et son ministre de la Santé ne devraient pas oublier.

Est-ce une bonne idée d’inviter un artiste mondialement célèbre lors d’un dîner réunissant plusieurs centaines de personnes à la résidence présidentielle ? Pour l’ambiance, la réponse est certainement oui. Mais pour le reste, c’est à vos risques et périls… Le 5 décembre 2012 au soir, le président tanzanien Jakaya Kikwete donnait une réception à State House à l’occasion du lancement du forum des partenaires de la Global Alliance for Vaccines and Immunisation (Gavi).

Parmi les invités, il y avait Graça Machel, l’épouse de Nelson Mandela, la première dame de Zambie, le ministre de la santé tanzanien Hussein Ali Mwinyi, une cohorte d’ambassadeurs et de représentants d’institutions prestigieuses, mais il y avait surtout la « princesse de l’Afrique », la chanteuse sud-africaine Yvonne Chaka Chaka.

Ambassadeur de bonne volonté de l’Unicef et artiste de renom, elle est connue pour ses prises de position en faveur de meilleures politiques de santé. Lui confier le micro, c’était s’exposer à la puissance de sa voix, mais aussi au pouvoir de ces petits mots qui restent dans l’Histoire. Ainsi ne s’est-elle pas contentée de chanter.

Vilains petits garçons

Défiant le protocole avec entrain, son nouveau disque à la main, elle a fait venir à elle le président Kikwete, son ministre de la Santé et Graça Machel. Ne réservant que des louanges à cette dernière, elle a traité – avec humour s’entend – les deux autres comme des petits garçons plus habitués aux bêtises qu’aux bonnes actions.

Solennellement, elle a fait promettre au président de la Tanzanie d’être un bon dirigeant dévoué à son peuple. Il s’est exécuté sans broncher : on ne refuse pas une demande d’Yvonne Chaka Chaka. Quand au ministre de la Santé, il a dû promettre que l’argent de son ministère n’irait jamais dans les « mauvaises poches ». Ce qu’il a promis lui aussi, déclenchant quelques rires discrets.

Fière de son petit numéro, la princesse pouvait alors entonner a capella la chanson d’Heather Small, « What have you done today to make you feel proud ? » Bien sûr, les esprits chagrins noteront que ce refrain revient souvent dans la communication de la firme pharmaceutique GlaxoSmithKline. Mais les autres se réjouiront des promesses obtenues devant témoins : ce ne sont que des mots, mais ils ont été prononcés. L’avenir jugera.

________

Par Nicolas Michel, envoyé spécial à Dar es-Salaam
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

CAN 2023 : nuages sur la Guinée

CAN 2023 : nuages sur la Guinée

La Coupe du monde 2022 au Qatar se déroulera en fin d’année et la CAN 2023 prévue en Guinée en subira automatiquement les conséquences. D'ordinaire, le tournoi panaficain se tient en janvi[...]

Technologies : la drague 3.0 débarque en Afrique

Internet a largement modifié les comportements sociaux dans le monde. Et l’Afrique n’est pas épargnée par ce vent technologique venu du Nord. Ainsi, après l'euphorie des rencontres 2.0[...]

Hervé Ladsous : "Le maintien de la paix ne représente que 0,4% des budgets militaires dans le monde"

Pour la première fois, les chefs d'état-major de 120 pays membres des Nations unies se réunissent vendredi 27 mars à New York pour plancher sur les enjeux complexes du maintien de la paix à[...]

Braconnage : l'éléphant d'Afrique menacé de disparaître d'ici vingt ans

L'éléphant d'Afrique est menacé de disparition à l'état sauvage d'ici vingt ans, ont prévenu des experts réunis dans le cadre d'un sommet depuis lundi au Botswana afin de sauver[...]

Tendances : un PIB pour les coiffures

Selon de récentes estimations, les Africaines dépenseraient, chaque année, 7 milliards de dollars pour l’entretien de leur identité capillaire. Un budget qui pourrait davantage participer au[...]

En Afrique, Pernod Ricard mise sur l'alcool local

Le numéro deux mondial des vins et spiritueux Pernod Ricard veut produire localement sur le continent africain. Selon nos informations, des tests ont déjà été lancés dans plusieurs pays.[...]

CAN 2015 des moins de 20 ans : le Nigeria l'emporte face au Sénégal avec un but magique

L’équipe nigériane de football des moins de 20 ans a battu dimanche, à Dakar, le Sénégal en finale du 19e Championnat d’Afrique des nations junior. Une victoire obtenue grâce[...]

Africa CEO Forum 2015 : des deals et des débats au sommet du business africain

Coorganisé par le Groupe Jeune Afrique, le Africa CEO Forum a rassemblé plus de 800 décideurs économiques les 16 et 17 mars. L'occasion de se pencher sur l'avenir du continent, mais[...]

Que cherche Jean-Louis Borloo en Afrique ?

Retiré de la politique active, l'ancien ministre de l'Écologie de Nicolas Sarkozy lance un "plan Marshall" censé aboutir à l'électrification de tout le continent. Mais il se montre fort[...]

Météo : mieux vaut prévenir que guérir

Bien sûr, cela suppose de penser sur le long terme, mais les pays du continent auraient tout à gagner à investir dans la recherche sur les aléas climatiques. L'enjeu, économique notamment,[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers