Extension Factory Builder
05/12/2012 à 10:37
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Didier Six, sélectionneur de l'équipe du Togo. Didier Six, sélectionneur de l'équipe du Togo. © AFP

Depuis qu’Emmanuel Adebayor a annoncé son forfait pour la CAN 2013 en Afrique du Sud (19 janvier-10 février), le Togo navigue à vue. Certains joueurs envisageraient d’imiter l’attaquant de Tottenham, et Didier Six, le sélectionneur des Éperviers multiplie les contacts pour savoir sur qui il pourra compter. Ce qui ne l’empêche pas de se poser aussi des questions.

Jeune Afrique : pensez-vos que le forfait d’Emmanuel Adebayor est définitif ?

Didier Six : Je lui ai posé la question. Il m’a dit que oui, que sa décision était irrévocable. Je prends acte, même si, au fond de moi, j’espère qu’il changera d’avis.

Tente-t-il de régler des comptes avec la fédération et éventuellement avec le gouvernement ?

C’est à lui qu’il faut poser la question.

Avez-vous eu l’occasion de parler avec d’autres joueurs de la sélection, et notamment les cadres ?

Oui, je passe beaucoup de temps au téléphone. C’est une situation compliquée. La tendance actuelle, c’est que la plupart des joueurs ne veulent pas se priver de cette CAN. Ils sont très attachés à leur pays et au maillot du Togo.

Certains d’entre eux évoquent une mauvaise ambiance…

L’ambiance au sein du groupe est bonne et saine, pourtant.

Oui, je me réserve une porte de sortie

Votre démission est-elle envisageable ?

Je suis dans une phase d’action, mais aussi de réflexion. En début de semaine, j’étais en Allemagne pour régler les détails concernant les équipements avec Puma. Vendredi, je dois me rendre à Accra (Ghana), pour organiser le stage que nous effectuerons là-bas en janvier. Et ensuite, je me rendrai en Afrique du Sud pour voir notre camp d’entraînement. Mais en fonction des évènements, oui, je me réserve une porte de sortie.

Avez-vous eu l’occasion de vous entretenir avec Gabriel Ameyi, le président de la Fédération Togolaise de Football ?

Bien sûr. Il a conscience de la situation. Je lui ai demandé que tout soit fait pour mettre la sélection dans les meilleures dispositions. J’ai été joueur, et je sais ce dont ils ont besoin. Autrement dit, je lui ai demandé de prendre position sur toutes les questions concernant la préparation, les voyages, l’hébergement, les conditions d’entraînement, etc…

Et pour les primes ?

J’ai rencontré le Premier ministre (Arthème Ahoomey-Zunu, NDLR) et le ministre des Sports (Bakalawa Fofana, NDLR) à ce propos, et on doit se revoir prochainement. Il faut que tout soit fait pour que le Togo puisse aller en Afrique du Sud dans les meilleures conditions. Et que tout soit donc réglé avant le 10 décembre. Dans mon esprit, je n’abdique pas face à une situation dont je ne suis pas responsable. Mais j’ai le droit de me poser certaines questions, et mettre tout en place pour que les joueurs aient la meilleure préparation, même en laissant de côté mes problèmes personnels au Togo.

___

Propos recueillis par Alexis Billebault
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Togo

Football : et si Velud revenait à la tête des Éperviers du Togo ?

Football : et si Velud revenait à la tête des Éperviers du Togo ?

Hubert Velud, actuellement entraîneur de l’USM Alger, est aujourd’hui une des priorités du Togo, à la recherche d’un sélectionneur national. Le Français a déjà en[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

RDC, Gabon, Maroc, Togo : short-list des sélectionneurs potentiels

De nombreuses sélections africaines, dont celles de RDC, du Gabon, du Maroc et du Togo, cherchent un nouveau coach. Tour d’horizon des candidats les plus sérieux.[...]

Kofi Yamgnane : en France, "quand on est noir, la moindre erreur est impardonnable"

À l'occasion des municipales françaises, l'ancien maire et député franco-togolais Kofi Yamgnane a accepté de répondre aux questions de "Jeune Afrique".[...]

Togo : Faure en pole position pour la présidentielle ?

Sur fond de nette amélioration des relations entre le Togo et la communauté internationale, le président Faure Gnassingbé prépare sereinement les prochaines échéances[...]

Photographie : Henri Cartier-Bresson dessillé par l'Afrique

Le célèbre dandy au Leica, mort en 2004, fait l'objet d'une grande rétrospective au Centre Pompidou. Exposé sous toutes ses facettes, Henri Cartier-Bresson reçut la[...]

Ecobank : la justice togolaise accorde un répit à Thierry Tanoh

Une réunion du conseil d'administration de la banque panafricaine Ecobank, qui devait avoir lieu mardi 24 février, a été annulée suite à une injonction d'un actionnaire[...]

Webdocumentaire : suivez le Togo à la lettre

Partez à la découverte du plus petit pays d'Afrique de l'Ouest, à bord du bus de la Poste, et découvrez ses habitants à travers les lettres qu'ils reçoivent.[...]

Retombées radioactives sans retombées médiatiques

Le vent des années 60 a transporté un nuage radioactif, après un essai nucléaire français en Algérie. Mais qui sème le vent ne récolte pas toujours la tempête.[...]

À Tottenham, la renaissance d'un buteur togolais nommé Adebayor

Frappé par le décès de son frère en juillet, écarté du groupe pro de Tottenham en septembre, Emmanuel Adebayor a repris des couleurs depuis le remplacement de l'entraîneur[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces