Extension Factory Builder
03/12/2012 à 12:54
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
L'équipe du Sénégal devrait connaître son sélectionneur dans le courant du mois de décembre. L'équipe du Sénégal devrait connaître son sélectionneur dans le courant du mois de décembre. © AFP

Augustin Senghor, le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF), assure que les Lions de la Teranga devraient avoir un nouveau sélectionneur dans le courant du mois de décembre. Plusieurs noms, dont ceux des français Alain Giresse et Jacques Santini, circulent.

Le Sénégal devrait connaître son quatrième coach pour 2012, après Amara Traoré, remercié après la CAN 2012, Joseph Koto, limogé en octobre suite à l’élimination face à la Côte d’Ivoire (2-4, 0-2) en qualifications pour la CAN 2013, et l’intérimaire Mayacine Mar, qui a dirigé les Lions à l’occasion du match amical au Niger (1-1) le 15 novembre dernier.

« On cherche effectivement quelqu’un. Avec le ministère des Sports, nous sommes d’accord sur le profil que nous souhaitons. Nous étudions actuellement plusieurs dossiers, avant d’harmoniser nos positions avec le Ministre. Si tout se passe comme prévu, il y aura un sélectionneur dans le courant du mois de décembre.»

Un sélectionneur à poigne

À condition de s’entendre sur les tarifs. « Financièrement, puisque nous souhaitons engager quelqu’un qui a l’expérience du football international, il faudra peut-être faire un effort, tout en restant raisonnable », ajoute Augustin Senghor. Outre Alain Giresse, l’ex sélectionneur de la Géorgie, du Gabon et du Mali et qui a confirmé à Jeune Afrique « être intéressé par le poste », la FSF planche sur d’autres noms. Dont ceux de Jacques Santini (60 ans), ancien sélectionneur de l’Équipe de France (2002-2004) et qui a également dirigé Lyon, Auxerre et Tottenham (Angleterre), de l’Allemand Volker Finke (64 ans, ex Freiburg, Urawa Red Diamonds au Japon et Cologne) et du Sénégalais Aliou Cissé (36 ans), ancien capitaine des Lions et ex-sélectionneur des Olympiques. « Nous avons leurs CV, comme d’autres », a confirmé Senghor, qui ne veut pas négliger la piste locale.

Le futur sélectionneur des Lions ne sera pas obligatoirement francophone. Mais il devra surtout avoir assez d’autorité pour ramener un peu d’ordre dans un vestiaire un peu trop dispersé aux yeux de nombreux observateurs. « Ce sera un critère important. Plus vite le sélectionneur sera nommé, mieux ce sera. Il pourra se mettre au travail et préparer la date FIFA du 6 février, qui sera l’ultime répétition avant le match face à l’Angola le 22 mars en qualifications pour la Coupe du Monde 2014 ( le Sénégal occupe après deux journées la première place du groupe J avec quatre points, NDLR ). »


 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Sénégal

Sénégal : ci-gît le PDS

En faisant d'un Karim Wade incarcéré depuis près de deux ans son candidat à la prochaine élection présidentielle, le Parti démocratique sénégalais (PDS[...]

Mouvements citoyens africains : qui sont ces jeunes leaders qui font du bruit ?

Citoyens avant tout, ils se sont pourtant imposés comme des acteurs politiques à part entière. Smockey le Burkinabè, Fadel Barro le Sénégalais, Fred Bauma le Congolais... Voici notre[...]

"Comme un cri" : exorciser le naufrage du Joola

Pièce coup de poing, Comme un cri revient sur le drame du Joola et pointe une nouvelle fois la responsabilité des autorités sénégalaises.[...]

Sénégal : Macky et le minimandat

Macky Sall l'avait promis pendant sa campagne : il réduirait le mandat présidentiel à 5 ans. Presque 3 ans après son accession au pouvoir, la réforme n'est toujours pas lancée et continue[...]

Sénégal : Vieux Aïdara, "dommage collatéral" de l'affaire Karim Wade

Au lendemain de la condamnation de Karim Wade par la Crei pour enrichissement illicite, Vieux Aïdara, qui est considéré comme l'homme de paille du fils de l'ancien président sénégalais, a[...]

Sénégal : Fadel Barro, génération 2.0

"Y'en a marre", le mouvement fondé par cet ancien journaliste sénégalais, fait des émules dans toute l'Afrique. Son objectif : inciter les jeunes à se conduire en citoyens[...]

Sénégal : la défense de Karim Wade entend "faire juger la CREI" - récit d'un verdict contesté

La Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) a condamné Karim Wade à six ans de prison et ses complices de 5 à dix ans de réclusion. Le jugement est contesté par les[...]

Sénégal : les avocats de Karim Wade vont saisir la Cour suprême

Les avocats de Karim ont annoncé lundi, en début d'après-midi, qu'ils allaient saisir la Cour suprême pour revoir le jugement de la CREI, qui a condamné dans la matinée leur client à[...]

Sénégal : Karim Wade condamné à six ans de prison ferme

Karim Wade a été condamné, lundi, à six ans de prison ferme et 138 milliards de francs CFA d'amende pour enrichissement illicite.[...]

Sénégal : Karim Wade désigné candidat du PDS pour la prochaine présidentielle

À 48 heures du jugement de la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei), le Parti démocratique sénégalais (PDS) vient de désigner Karim Wade comme candidat officiel en vue[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121203112545 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121203112545 from 172.16.0.100