Extension Factory Builder
03/12/2012 à 09:30
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des partisans du président Morsi devant la Haute cour constitutionnelle, le 2 décembre 2012. Des partisans du président Morsi devant la Haute cour constitutionnelle, le 2 décembre 2012. © Mahmoud Khaled/AFP

Le référendum sur la Constitution égyptienne, prévu le 15 décembre, ne devrait pas être supervisé par les juges, qui ont décidé de le boycotter pour protester contre le passage en force du président Mohamed Morsi. L'opposition appelle quant à elle à de nouvelles manifestations, mardi 4 décembre.

Le bras de fer entre Mohamed Morsi et le pouvoir judiciaire se poursuit en Égypte, alors qu’un référendum sur le projet de Constitution est prévu pour le 15 décembre. « Tous les juges d'Égypte et les Clubs des juges hors de la capitale se sont accordés pour ne pas le superviser et pour le boycotter », a annoncé dans un communiqué, dimanche 2 décembre, le président du Club des juges, Ahmed al-Zind, cité par l'agence de presse officielle Mena.

En cause : le décret du 22 novembre par lequel le président a considérablement renforcé ses prérogatives, mettant en particulier ses décisions à l'abri d'un recours en justice. Mais Morsi est également confronté à une grève illimitée de la Haute cour constitutionnelle qui entend protester contre les « pressions » des partisans du chef de l'État, qui ont encerclé ses locaux alors qu'elle voulait se réunir pour examiner la validité de la commission constituante et de la chambre haute du Parlement, toutes deux dominées par les islamistes.

Pression

La grève de la Cour constitutionnelle, composée de 19 juges et chargée d'examiner la constitutionnalité des lois, fait monter la pression sur le président. Samedi, des centaines de milliers d'islamistes ont manifesté leur soutien à M. Morsi, au lendemain d'un rassemblement massif de l'opposition contre l'accroissement des pouvoirs du président et le projet de Constitution, accusé de menacer la liberté de religion ou d'expression ainsi que les droits des femmes.

Plusieurs partis et groupes de l'opposition ont annoncé dimanche un nouveau rassemblement qualifié de « dernier avertissement », mardi devant le palais présidentiel. Ces opposants avaient déjà appelé samedi à rejeter le décret et à réclamer l'annulation du projet de Constitution, adopté en quelques heures entre jeudi et vendredi après des mois de blocages.

(avec AFP)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Egypte

Égypte - France : le climat se réchauffe

Égypte - France : le climat se réchauffe

L'Égypte est résolue à améliorer ses relations avec la France (Abdel Fattah al-Sissi devait se rendre les 25 et 26 novembre à Paris pour s'entretenir avec François Hollande [...]

Égypte : Sissi prêt à envoyer des forces pour aider un Etat palestinien

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi s'est déclaré prêt à envoyer ultérieurement des forces dans un futur Etat palestinien pour l'aider à se stabiliser, en accord avec[...]

L'Afrique, cible prioritaire de l'industrie des biens de consommation européenne

L'Afrique sera d'ici à 2017 le deuxième marché prioritaire pour l'industrie des biens de consommation européenne, selon une étude du cabinet Deloitte. Le continent devrait enregistrer une hausse[...]

Égypte : une roquette frappe une maison et fait dix morts dans le Sinaï

Des femmes et des enfants font partie des victimes de l'explosion d'une roquette, mardi, sur une maison située près de la ville égyptienne de Rafah, dans le Sinaï.[...]

Libye : deux voitures piégées explosent près des ambassades d'Égypte et des Émirats

Les explosions de deux voitures piégées, jeudi, près des ambassades fermées d'Égypte et des Émirats arabes unis ont fait au moins trois blessés.[...]

Égypte : attaque terroriste contre un bateau de la marine, huit militaires disparus

Un bateau de la marine égyptienne a été la cible d'une attaque terroriste, mercredi, en Méditerranée. Selon l'armée, huit militaires sont portés disparus.[...]

Égypte : que signifie l'allégeance du principal groupe terroriste du pays à l'État islamique ?

Le groupe terroriste le plus actif en Égypte, Ansar Bayt al-Maqdis, vient de prêter allégeance à l'État islamique (Daesh). Une alliance qui est tout sauf anecdotique. Décryptage avec[...]

Egypte : deux morts dans des heurts entre pro-Morsi et policiers

Deux personnes, dont un étudiant, ont été tuées vendredi en Egypte lors de manifestations de sympathisants du président islamiste destitué Mohamed Morsi, ont indiqué des[...]

Égypte : deux policiers tués dans l'explosion d'une bombe dans un train

Les sources sécuritaires égyptiennes ont indiqué mercredi soir que deux policiers ont été tués et huit autres personnes blessées lors de l'explosion d'une bombe dans le wagon d'un[...]

Égypte : trois ans de prison pour des jeunes ayant participé à un "mariage gay"

Un tribunal du Caire a condamné samedi à trois ans de prison huit jeunes hommes accusés d'être apparus dans une vidéo d'un "mariage gay" largement relayée sur les réseaux[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers