Extension Factory Builder
03/12/2012 à 09:30
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des partisans du président Morsi devant la Haute cour constitutionnelle, le 2 décembre 2012. Des partisans du président Morsi devant la Haute cour constitutionnelle, le 2 décembre 2012. © Mahmoud Khaled/AFP

Le référendum sur la Constitution égyptienne, prévu le 15 décembre, ne devrait pas être supervisé par les juges, qui ont décidé de le boycotter pour protester contre le passage en force du président Mohamed Morsi. L'opposition appelle quant à elle à de nouvelles manifestations, mardi 4 décembre.

Le bras de fer entre Mohamed Morsi et le pouvoir judiciaire se poursuit en Égypte, alors qu’un référendum sur le projet de Constitution est prévu pour le 15 décembre. « Tous les juges d'Égypte et les Clubs des juges hors de la capitale se sont accordés pour ne pas le superviser et pour le boycotter », a annoncé dans un communiqué, dimanche 2 décembre, le président du Club des juges, Ahmed al-Zind, cité par l'agence de presse officielle Mena.

En cause : le décret du 22 novembre par lequel le président a considérablement renforcé ses prérogatives, mettant en particulier ses décisions à l'abri d'un recours en justice. Mais Morsi est également confronté à une grève illimitée de la Haute cour constitutionnelle qui entend protester contre les « pressions » des partisans du chef de l'État, qui ont encerclé ses locaux alors qu'elle voulait se réunir pour examiner la validité de la commission constituante et de la chambre haute du Parlement, toutes deux dominées par les islamistes.

Pression

La grève de la Cour constitutionnelle, composée de 19 juges et chargée d'examiner la constitutionnalité des lois, fait monter la pression sur le président. Samedi, des centaines de milliers d'islamistes ont manifesté leur soutien à M. Morsi, au lendemain d'un rassemblement massif de l'opposition contre l'accroissement des pouvoirs du président et le projet de Constitution, accusé de menacer la liberté de religion ou d'expression ainsi que les droits des femmes.

Plusieurs partis et groupes de l'opposition ont annoncé dimanche un nouveau rassemblement qualifié de « dernier avertissement », mardi devant le palais présidentiel. Ces opposants avaient déjà appelé samedi à rejeter le décret et à réclamer l'annulation du projet de Constitution, adopté en quelques heures entre jeudi et vendredi après des mois de blocages.

(avec AFP)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Egypte

Naufrage en Méditerranée : premiers témoignages de rescapés

Naufrage en Méditerranée : premiers témoignages de rescapés

Les premiers témoignages - poignants - de rescapés du naufrage qui pourrait avoir fait 500 victimes en Méditerranée, le 10 septembre, commencent à être rendus publics. Les causes de la cata[...]

Égypte : six morts et deux blessés dans l'explosion d'une bombe dans le Sinaï

Six policiers ont été tués mardi par l'explosion d'une bombe dans le Sinaï égyptien, a annoncé le ministère de l'Intérieur.[...]

Égypte : libération sous caution d'Alaa Abdel Fattah et de deux autres activistes

Un tribunal égyptien a ordonné lundi la libération sous caution d'Alaa Abdel Fattah, une figure de la révolte populaire de 2011 qui chassa du pouvoir le président Hosni Moubarak, a[...]

Égypte : les dirigeants des Frères musulmans en exil vont quitter le Qatar

Des dirigeants des Frères musulmans égyptiens exilés au Qatar vont quitter ce riche émirat du Golfe, a indiqué un responsable de la confrérie, alors que Doha subit de fortes pressions[...]

Kerry arrive au Caire pour discuter de la lutte contre l'EI

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry est arrivé samedi au Caire pour des discussions centrées sur la lutte contre les jihadistes de l'Etat islamique (EI), ont indiqué des responsables du[...]

Égypte : Sissi hyperprésident

Économie, sécurité, diplomatie... Cent jours après son élection, le tombeur de l'islamiste Mohamed Morsi dispose plus que jamais des pleins pouvoirs. Et se paie même le luxe[...]

Égypte : sept hommes détenus pour la vidéo d'un "mariage gay"

Sept hommes accusés de "débauche" en Égypte ont été placés en détention provisoire pour être apparu dans la vidéo d'un "mariage gay" largement[...]

Égypte : Mohamed Morsi sera jugé pour des documents livrés au Qatar

Le président égyptien destitué par l'armée Mohamed Morsi sera jugé avec 10 co-accusés pour la livraison présumée au Qatar de documents relevant de la sécurité[...]

Égypte : les forces de sécurité de nouveau visées par des attaques dans le Sinaï

Un policier égyptien a été tué et deux autres blessés, mercredi, dans deux attaques distinctes survenues dans la péninsule égyptienne du Sinaï, ont annoncé des[...]

Égypte : Mohamed Morsi accusé d'avoir livré des documents sensibles au Qatar

L’ancien président égyptien Mohamed Morsi, destitué par l’armée en juillet 2013, est accusé d’avoir livré des documents sensibles au Qatar lorsqu’il était[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex