Extension Factory Builder
03/12/2012 à 09:17
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Alain Peligat, Emilie Lelouch et Eric Breteau, membres de l'Arche de Zoé, en 2007 à N'Djamena. Alain Peligat, Emilie Lelouch et Eric Breteau, membres de l'Arche de Zoé, en 2007 à N'Djamena. © AFP

Le procès des six membres de l'association humanitaire l'Arche de Zoé, qui avait tenté en 2007 d'exfiltrer 103 enfants du Tchad vers la France, s'ouvre lundi 3 décembre à Paris en l'absence de deux de ses principaux protagonistes et sur fond de colère des familles tchadiennes.

L'affaire avait fait scandale. En 2007, des membres de l'association l'Arche de Zoé avaient tenté d'exfiltrer 103 enfants depuis le Tchad vers la France en les faisant passer pour des orphelins. Cinq ans plus tard, le procès de six membres de l'association s'ouvre lundi devant le tribunal correctionnel de Paris.

Deux des protagonistes seront toutefois absents dans le box des accusés. Eric Breteau, président de l'association humanitaire, et sa compagne, Emilie Lelouch, ont fait savoir qu'ils refusaient de comparaître devant le tribunal correctionnel pour « exercice illicite de l'activité d'intermédiaire pour l'adoption », « aide au séjour irrégulier » et « escroquerie » au préjudice des 358 familles accueillantes.

En revanche, les quatre autres prévenus - le médecin Philippe van Winkelberg, le logisticien Alain Péligat, la journaliste Agnès Pelleran et Christophe Letien, un membre de l'association resté en France - seront présents. Une vingtaine de familles française se sont constituées partie civile, estimant que l'Arche de Zoé a abusé de leur désir d'enfant, en jouant sur « les sentiments, l'affectif ».

Faux pansements

Le 25 octobre 2007, dix-sept Européens, dont neuf Français, ont été arrêtés à Abéché, dans l'est du Tchad. Ils s'apprêtaient à faire embarquer illégalement vers la France 103 enfants affublés de faux pansements, présentés comme des orphelins du Darfour, région soudanaise frontalière du Tchad.

Les enfants, promis à des familles d'adoptants en France, étaient en réalité pour la plupart Tchadiens et la quasi-totalité d'entre eux n'étaient pas des orphelins, comme l'association l'affirmait sur internet, appelant à leur adoption.

En juillet 2007, près de quatre mois après cet appel, la justice française avait ouvert une enquête à la suite d'un signalement du ministère des Affaires étrangères sur les agissements de l'Arche de Zoé.

Colère des familles tchadiennes

En novembre, le gouvernement tchadien avait libéré trois journalistes, un pilote belge et des Espagnols impliqués dans cette opération rocambolesque. Le 26 décembre, un mois après leur arrestation, les six Français de l'Arche de Zoé avaient été condamnés à N'Djamena à huit ans de prison assortis de travaux forcés. Ils étaient en outre condamnés à verser « solidairement » aux familles des enfants 6,3 millions d'euros de dommages et intérêts.

Trois mois plus tard, le régime tchadien avait gracié les membres de l'Arche de Zoé, mais la question des dommages et intérêts reste entière.

Selon une source proche de la présidence de la République tchadienne, qui fait état de l'exaspération des familles, « le gouvernement français s'était engagé à payer l'indemnisation aux parents de victimes, mais jusqu'à maintenant rien n'a été fait ». La France a toujours nié cet accord, affirmant ne rien devoir au Tchad.

Le procès doit durer jusqu'au 12 décembre.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Total : Christophe de Margerie, l'hommage et la relève

Total : Christophe de Margerie, l'hommage et la relève

Après la mort de Christophe de Margerie, dont les obsèques ont eu lieu le 27 octobre à Paris, c'est Patrick Pouyanné qui prend les rênes de la major pétrolière française. [...]

Algérie : Valls, Taubira et les moines de Tibhirine

Manuel Valls, le Premier ministre français, et Christiane Taubira, la garde des Sceaux, seraient attendus en visite officielle à Alger avant la fin de l'année.L'occasion pour les familles des moines[...]

Francophonie : Annick Girardin n'a rien contre Michaëlle Jean

Dans une mise au point qu'elle a fait parvenir à Jeune Afrique, la secrétaire d'État française au Développement et à la Francophonie, Annick Girardin, s'élève contre[...]

Ebola : le codécouvreur du virus, Peter Piot, redoute une propagation en Chine

Le codécouvreur du virus Ebola, Peter Piot, a fait part jeudi de son inquiétude quant aux risques de propagation du virus en Chine, qui a une très importante communauté en Afrique de l'Ouest.[...]

Justice française : le Franco-Togolais Kofi Yamgnane mis en examen pour trafic d'influence

Le candidat proclamé à la présidentielle togolaise Kofi Yamgnane a été mis en examen mercredi dans la soirée pour "trafic d'influence".[...]

Pourquoi le cabinet Orrick a fait le choix d'Abidjan

Pour sa première implantation sur le continent, le cabinet d'avocats né aux États-Unis a préféré la capitale économique ivoirienne à Casablanca ou à[...]

Un soldat français des forces spéciales tué dans le nord du Mali

Un sergent-chef français, membre des forces spéciales, a été tué mercredi au Mali lors d'une opération destinée à freiner la résurgence des jihadistes dans le nord du[...]

RDC 

Boxe : 30 octobre 1974 à Kinshasa, le jour où Muhammad Ali entra dans la légende

Ce fut, à n'en pas douter, la rencontre du siècle : il y a quarante ans, le 30 octobre 1974, l'ancien champion du monde des poids lourds, Muhammad Ali, défiait le tenant du titre, George Foreman,[...]

Le Franco-Togolais Kofi Yamgnane placé en garde à vue dans l'affaire Rocancourt

Le Franco-Togolais Kofi Yamgnane a été placé en garde à vue, dans l'affaire Rocancourt, mercredi 29 octobre, selon l'AFP.[...]

"Black Panther" : Chadwick Boseman, premier super-héros noir en solo au cinéma chez Marvel

Marvel a enfin dévoilé mardi soir les neufs productions de la "phase 3" de son univers cinématographique pour les cinq prochaines années. Une nouveauté : l'Africain-Américain[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers