Extension Factory Builder
30/11/2012 à 17:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Le sigle géant de l'Association de lutte contre le sida (Aides) à Dakar. Le sigle géant de l'Association de lutte contre le sida (Aides) à Dakar. © AFP

Alors que la journée mondiale de lutte contre le virus du sida a lieu samedi 1er décembre, l'épidémie est encore extrêment présente, en particulier en Afrique subsaharienne. Néanmoins, grâce aux traitement anti-rétroviraux, la situation s'améliore.

Publié à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida, le 1er décembre, le dernier rapport de l'Onusida se montre tout aussi optimiste que le bilan annuel de l'organisation, dévoilé en juillet. Actualisées et plus détaillées, ses données confirment que le continent africain a de bonnes raisons d'espérer. En Afrique du Sud, pays le plus touché par le fléau du VIH, le nombre de décès a diminué de 100 000 entre 2005 et 2011. Viennent ensuite, au tableau des progrès les plus notables, le Zimbabwe (90 000 décès de moins) et le Kenya (71 000).

Cela n'explique pas tout, mais ces deux dernières années, en Afrique subsaharienne, 2,3 millions de personnes (+59%, un record) ont eu accès aux antirétroviraux. Avec d'importantes disparités, cependant : malgré les progrès réalisés, la couverture en antirétroviraux n'atteint que 43% en moyenne dans les pays francophones, contre 63% pour le reste du continent. Une différence qui peut s'expliquer par des politiques plus volontaristes dans les pays anglophones (fonds de solidarité au Kenya, impôt sida au Zimbabwe, instauration d'une assurance maladie obligatoire au Rwanda…), associées à une meilleure gestion des fonds internationaux.

Pour combler le déficit, les pays subsahariens francophones auraient besoin d’ici à deux ans d'une manne de 1,4 milliard de dollars (1 milliard d’euros), soit une augmentation de 160% des subventions qu’ils perçoivent actuellement. Une gageure, sur fond de déclin de l’aide internationale.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Afrique Subsaharienne

RDC : trois immeubles de Diomi Ndongala 'confisqués', son avocat dénonce 'l'instrumentalisation de la justice'

RDC : trois immeubles de Diomi Ndongala "confisqués", son avocat dénonce "l'instrumentalisation de la justice"

Dans une affaire qui l'oppose à la Banque internationale pour l'Afrique au Congo (Biac), Diomi Ndongala a vu vendredi trois de ses immeubles de Kinshasa être saisis par la justice. Une "expropriation" qui vi[...]

Ebola : des vaccins seront testés dans les pays d'Afrique les plus touchés

Des vaccins contre la fièvre Ebola seront testés, si possible en décembre, dans les trois principaux pays d'Afrique de l'Ouest touchés par l'épidémie selon l'OMS, alors qu'au Mali, la[...]

Mali : mort de la fillette, premier cas d'Ebola dans ce pays

Le premier cas d'Ebola identifié au Mali, une fillette de deux ans récemment revenue de Guinée, est morte vendredi, a annoncé le gouvernement.[...]

Nigeria : la soeur de la ministre du Pétrole enlevée par des hommes armés

La sœur de la ministre du pétrole du Nigeria a été enlevée par des hommes armés dans la plaque tournante pétrolière de Port-Harcourt, dans le Delta du Niger, au sud du pays.[...]

Qui est vraiment Filipe Nyusi, le prochain président du Mozambique ?

D'après les décomptes finaux des votes publiés hier, jeudi 23 octobre, Filipe Jacinto Nyusi, le candidat du Frelimo, remporterait dès le premier tour la présidentielle du 15 octobre au[...]

Ligue des champions : Lusadisu (AS Vita Club) et Zerara (ES Sétif), l'interview croisée

Les milieux de terrain Guy Lusadisu - qui a remporté deux fois le trophée avec le TP Mazembe - et Toufik Zerara sont deux des hommes forts de l’AS Vita Club et de l’ES Sétif, qui[...]

Ebola : des possibles tests de vaccins dès décembre en Afrique, selon l'OMS

Des tests de vaccins anti-Ebola pourraient être menés dès décembre, selon une annonce de l'Organisation mondiale de la Santé, vendredi.[...]

Nigeria - Boko Haram : peut-on encore espérer quelque chose du cessez-le-feu ?

Le 17 octobre, un accord de cessez-le-feu avec Boko Haram, incluant la libération des 200 lycéennes enlevées il y a six mois, était annoncé par les autorités tchadiennes et[...]

Ebola - Dr Eric Leroy : "L'épidémie continue d'évoluer dans le mauvais sens"

Le Dr Éric Leroy est l'un des plus grand spécialistes du virus Ebola. Selon lui, l'épidémie ne sera pas endiguée avant plusieurs mois. Interview.[...]

RDC : retour à Kinshasa du proche de Bemba, Fidèle Babala

Libéré mardi par la Cour pénale internationale (CPI), qui le soupçonne de subornation de témoins, le secrétaire général adjoint du Mouvement de libération du Congo[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers