Extension Factory Builder
28/11/2012 à 17:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Aliko dangote et Bill Gates, premières fortunes d'Afrique et des États-Unis. Aliko dangote et Bill Gates, premières fortunes d'Afrique et des États-Unis. © AFP/Montage J.A.

Les fondations de Bill Gates et de Aliko Dangote, deux des hommes les plus riches du monde, se sont unies pour lutter contre la poliomyélite à Kano, au nord du Nigeria. Le montant des fonds déployés, sur quatre ans, n'ont pas été communiqués.

Les milliardaires Bill Gates et Aliko Dangote – respectivement les hommes les plus riches des États-Unis (avec 66 milliards de dollars) et d’Afrique (avec 12 milliards), selon le dernier classement Forbes - ont uni leurs fortunes pour contrer la poliomyélite dans l’États de Kano, au Nord du Nigeria, un des trois pays au monde encore touchés par la maladie.

Les fondations de l'homme d'affaires nigérian et de l'Américain ont conclu, lundi 26 novembre, une action conjointe sur quatre ans pour financer les soins, l'équipement et le soutien technique nécessaires pour lutter contre la propagation de la maladie. Mais le montant accordé par la Dangote Foundation et la Bill and Melinda Gates Foundation n'a pas été dévoilé.

L'annonce en a été faite lors d'une cérémonie à Kano, deuxième ville du Nigeria et lieu de naissance du milliardaire nigérian. L'éradication de la maladie infectieuse, qui entraîne parfois une paralysie des membres, sera « un cadeau de Dangote à Kano, et un cadeau du Nigeria au monde », a lancé le président de la Bill and Melinda Gates Foundation, Jeff Raikes.

« M. Gates et moi-même nous sommes rencontrés à New York et avons convenus d'intervenir pour éradiquer la polio. Nous n’avons aucun prétexte pour ne pas contribuer au maintien de la bonne santé de notre population », a soutenu Dangote, dont le groupe opère, entre autres, dans le ciment, l'immobilier et les biens de consommation courante.

Complots

La population de Kano est durement touchée par la maladie, surtout depuis 2003, quand le gouvernement fédéral a suspendu durant plusieurs mois le processus de vaccination en raison d'allégations complot. Des leaders musulmans avaient accusé l’Occident et les États-Unis en particulier de vouloir dépeupler l'Afrique en rendant les jeunes filles infertiles.

Sur les 193 cas de polio recensés dans le monde en 2012, 104 proviennent du Nigeria, dont 22 de la ville de Kano, selon les données compilées par l'Organisation mondiale de santé (OMS). L'année précédente, 62 cas avaient été répertoriés au Nigeria, dont 17 à Kano. Le Pakistan et l'Afghanistan sont les deux seuls autres pays au monde encore aux prises avec l’ épidémie. Par ailleurs, l'OMS a rapporté plus tôt cette année que l'insurrection islamiste de Boko Haram, qui agite le nord du pays, rendait difficile les tentatives d'éradication de la maladie, compte tenu de l'insécurité ambiante.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Nigeria

Boko Haram : intervention tchadienne, présence française et métastases

Boko Haram : intervention tchadienne, présence française et métastases

La lutte contre Boko Haram est LE sujet du sommet des chefs d'État et gouvernement de l'Union africaine qui se tient du 30 au 31 janvier à Addis-Abeba. Dernières nouvelles du front.[...]

Goodluck, IBK, Kabila... Les grands absents du sommet de l'UA

Ils sont restés chez eux, trop occupés par leurs affaires internes. Plusieurs poids lourds du continent ne seront pas sur la photo de famille du 24e sommet des chefs d'État et de gouvernement de l'Union[...]

Nigeria : Goodluck Jonathan à la reconquête du sud, à deux semaines de la présidentielle

À deux semaines de la présidentielle, Goodluck Jonathan, candidat à sa réélection, a poursuivi mercredi sa campagne dans le sud du Nigeria, région où se concentre la production[...]

Boko Haram : selon Amnesty, Abuja savait que Baga et Monguno étaient visées

L'armée nigériane aurait été avertie à plusieurs reprises de l'imminence des attaques de Boko Haram contre Baga et Monguno, qui ont fait des centaines de morts début janvier. les[...]

Boko Haram : des survivants du massacre de Baga racontent

Boko Haram poursuit son avancée dans le nord-est du Nigeria. Une percée qui n'est pas sans conséquence sur les populations civiles, principales victimes des exactions du groupe islamiste. Témoignages[...]

ONU - Hiroute Guebre Sellassie : "Boko Haram nous concerne tous"

Pour Hiroute Guebre Sellassie, l’envoyée spéciale de Ban Ki-moon au Sahel, Boko Haram n’est pas que le problème du Nigeria et la communauté internationale doit se mobiliser avant[...]

Les élections de février, un test décisif pour l'unité du Nigeria

Comfort Ero dirige le programme Afrique à Nairobi depuis janvier 2011 au sein de Crisis Group. À moins d’un mois d’élections qui sont déjà l’objet de vives controverses, le[...]

Nigeria : la ville de Maiduguri doit-elle craindre une nouvelle attaque de Boko Haram ?

Boko Haram s'approche dangereusement de Maiduguri. Après la prise d'une nouvelle localité dimanche dans le nord-est du Nigeria par le groupe islamiste, l'étau se resserre autour de la capitale de l'État[...]

Jusqu'où ira Boko Haram ?

Le monstre grandit aux confins du Nigeria. Villes et villages tombent les uns après les autres, toujours dans le sang, et personne ne paraît en mesure d'arrêter les islamistes armés. Ni le[...]

Nigeria : Boko Haram s'empare de Monguno, dernier verrou militaire avant Maiduguri

Boko Haram poursuit son avancée dans le nord-est du Nigeria. Dimanche, le groupe terroriste a pris le contrôle de Monguno, une ville stratégique où se trouvait la dernière base militaire de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121128165836 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121128165836 from 172.16.0.100