Extension Factory Builder
27/11/2012 à 18:39
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Jacques Anouma (g) et Issa Hayatou (d). Jacques Anouma (g) et Issa Hayatou (d). © DR

La Fédération libérienne de football a déposé plainte auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS) pour faire annuler la motion empêchant Jacques Anouma de briguer la présidence de la Confédération africaine de football (CAF). Si le juge décide de suspendre provisoirement le texte, l’ancien président de la fédération ivoirienne de football pourrait relancer le duel qui l’oppose à Issa Hayatou.

La bataille entre l’actuel président de la CAF Issa Hayatou et son challenger Jacques Anouma est loin d’être terminée. Selon nos informations, la Fédération libérienne de football a déposé plainte lundi 26 novembre auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne pour faire annuler les nouvelles conditions d’éligibilité à la tête de la CAF.

Lors de son assemblée générale organisée le 3 septembre aux Seychelles, la confédération africaine de football, dirigée depuis 1988 par le Camerounais Issa Hayatou, a adopté une motion obligeant tout candidat briguant le poste de président à être membre du comité exécutif de la CAF ou à avoir occupé cette fonction par le passé. Une façon habile pour Issa Hayatou de mettre son principal concurrent hors-jeu, Jacques Anouma n’ayant jamais siégé au comité exécutif de l’institution panafricaine malgré plusieurs années passées à la tête de la fédération ivoirenne. 

La Fédération libérienne de football s'était fermement opposée à cette motion pendant la dernière assemblée générale. Comme une partie des institutions membres, elle estimait que cette mesure était un coup de force d’Issa Hayatou visant à empêcher Jacques Anouma de se présenter à la présidence de la CAF. Menant la grogne de certains responsables du football africain, les dirigeants libériens ont attendu la période de dépôt des candidatures, du 8 novembre au 8 décembre, pour déposer plainte auprès du Tribunal arbitral du sport. Ils réclament aujourd’hui l’annulation du texte modifiant les conditions d’éligibilité à la présidence de la CAF et la suppression de la circulaire instaurant la procédure de validation des candidatures.

Vers une reprise du duel ?

Conformément au règlement de la CAF, le texte de la discorde doit entrer en vigueur le 3 décembre, trois mois après le vote de l’assemblée générale. Le juge du TAS s’est engagé à rendre sa décision provisoire le 30 novembre. S’il décide de recevoir la plainte libérienne, la nouvelle motion serait partiellement suspendue et Jacques Anouma aurait alors jusqu’au 9 décembre pour déposer une éventuelle candidature. L’affaire sera ensuite jugée sur le fond dans les mois à venir, très probablement avant le début du mois de mars 2013, date de l’élection pour la présidence de la CAF.

« Tout l’enjeu de cette affaire repose sur la décision provisoire du juge, confie une source judiciaire. S’il suspend provisoirement les nouveaux textes, cela donnera une indication sur la suite de la procédure ». Reste à savoir quelle sera la décision de Jacques Anouma en cas de décision favorable du TAS en sa faveur. « Il est très probable que celui-ci fasse acte de candidature », souffle une source proche de l’ancien président de la fédération ivoirienne de football. Le duel entre les deux hommes reprendrait alors de plus belle.

___

Benjamin Roger (@benja_roger)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

Le favipiravir ou Avigan, une vraie piste thérapeutique contre le virus Ebola ?

Le favipiravir ou Avigan, une vraie piste thérapeutique contre le virus Ebola ?

Pour la première fois testé sur l'Homme, un antiviral aux résultats mitigés pourrait, somme toute, être une piste thérapeutique contre le virus Ebola.[...]

Classement Forbes : 29 Africains dans le palmarès 2015

Le magazine "Forbes" a livré lundi sa cuvée 2015 de milliardaires en dollars dans le monde. Cette année, le chiffre record de 1 826 personnalités a été atteint (181 de plus qu'en[...]

Jean-Louis Borloo présente un plan de 200 milliards d'euros pour l'électrification de l'Afrique

 L'ancien ministre français Jean-Louis Borloo a présenté ce mardi en présence du président François Hollande son plan pour l'électrification de l'Afrique, qui[...]

Ebola : à Bruxelles, les pays touchés demandent un "plan Marshall" pour se relever

Alors que l'épidémie d'Ebola s'éternise en Afrique de l'Ouest, une conférence des acteurs de la lutte contre le virus s'est tenu ce mardi à Bruxelles. Les trois pays les plus touchés[...]

Hi-tech : l'envol des dragons chinois !

Xiaomi, Alibaba, Haier et bien d'autres petits dragons se sont lancés à la conquête du monde. En quelques années, ils sont devenus les égaux des géants de la[...]

Gouvernance : le président namibien Pohamba remporte le prix de la Fondation Mo Ibrahim

Le président namibien Hifikepunye Pohamba, qui doit céder sa place d'ici la fin du mois à son successeur, a remporté jeudi le prix de la Fondation Mo Ibrahim pour la bonne gouvernance en[...]

Petit vade-mecum électoral

"Je dis oui..." Ce n'est pas à sa future épouse - cela se saurait - que le célibataire le plus convoité d'Afrique de l'Ouest a ainsi répondu, mais aux militants de son parti[...]

Les Africains "joueront leur rôle" pour défendre la famille traditionnelle, selon le cardinal Robert Sarah

Le cardinal guinéen Robert Sarah assure que les Africains "joueront leur rôle" pour défendre la famille traditionnelle au prochain synode d'octobre, reconnaissant des incompréhensions[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Afrique francophone : chef de l'opposition, un statut à double tranchant

Plusieurs pays d'Afrique francophone ont adopté un statut officiel de "chef de file de l'opposition". D'autres ont voté des textes mais attendent toujours la désignation de leur opposant en chef.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121127172358 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121127172358 from 172.16.0.100