Extension Factory Builder
27/11/2012 à 18:39
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Jacques Anouma (g) et Issa Hayatou (d). Jacques Anouma (g) et Issa Hayatou (d). © DR

La Fédération libérienne de football a déposé plainte auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS) pour faire annuler la motion empêchant Jacques Anouma de briguer la présidence de la Confédération africaine de football (CAF). Si le juge décide de suspendre provisoirement le texte, l’ancien président de la fédération ivoirienne de football pourrait relancer le duel qui l’oppose à Issa Hayatou.

La bataille entre l’actuel président de la CAF Issa Hayatou et son challenger Jacques Anouma est loin d’être terminée. Selon nos informations, la Fédération libérienne de football a déposé plainte lundi 26 novembre auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne pour faire annuler les nouvelles conditions d’éligibilité à la tête de la CAF.

Lors de son assemblée générale organisée le 3 septembre aux Seychelles, la confédération africaine de football, dirigée depuis 1988 par le Camerounais Issa Hayatou, a adopté une motion obligeant tout candidat briguant le poste de président à être membre du comité exécutif de la CAF ou à avoir occupé cette fonction par le passé. Une façon habile pour Issa Hayatou de mettre son principal concurrent hors-jeu, Jacques Anouma n’ayant jamais siégé au comité exécutif de l’institution panafricaine malgré plusieurs années passées à la tête de la fédération ivoirenne. 

La Fédération libérienne de football s'était fermement opposée à cette motion pendant la dernière assemblée générale. Comme une partie des institutions membres, elle estimait que cette mesure était un coup de force d’Issa Hayatou visant à empêcher Jacques Anouma de se présenter à la présidence de la CAF. Menant la grogne de certains responsables du football africain, les dirigeants libériens ont attendu la période de dépôt des candidatures, du 8 novembre au 8 décembre, pour déposer plainte auprès du Tribunal arbitral du sport. Ils réclament aujourd’hui l’annulation du texte modifiant les conditions d’éligibilité à la présidence de la CAF et la suppression de la circulaire instaurant la procédure de validation des candidatures.

Vers une reprise du duel ?

Conformément au règlement de la CAF, le texte de la discorde doit entrer en vigueur le 3 décembre, trois mois après le vote de l’assemblée générale. Le juge du TAS s’est engagé à rendre sa décision provisoire le 30 novembre. S’il décide de recevoir la plainte libérienne, la nouvelle motion serait partiellement suspendue et Jacques Anouma aurait alors jusqu’au 9 décembre pour déposer une éventuelle candidature. L’affaire sera ensuite jugée sur le fond dans les mois à venir, très probablement avant le début du mois de mars 2013, date de l’élection pour la présidence de la CAF.

« Tout l’enjeu de cette affaire repose sur la décision provisoire du juge, confie une source judiciaire. S’il suspend provisoirement les nouveaux textes, cela donnera une indication sur la suite de la procédure ». Reste à savoir quelle sera la décision de Jacques Anouma en cas de décision favorable du TAS en sa faveur. « Il est très probable que celui-ci fasse acte de candidature », souffle une source proche de l’ancien président de la fédération ivoirienne de football. Le duel entre les deux hommes reprendrait alors de plus belle.

___

Benjamin Roger (@benja_roger)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

Peine de mort en Afrique : baisse des exécutions mais hausse des condamnations en 2014

Peine de mort en Afrique : baisse des exécutions mais hausse des condamnations en 2014

Amnesty International a publié mercredi son rapport annuel sur la peine de mort dans le monde en 2014. En Afrique, le nombre des exécutions a chuté par rapport à l’année précé[...]

Oncle Jacques (Foccart) et Tonton Lee (Kuan Yew)

Beaucoup d'encre, de temps de parole, de grésillements d'antenne et un colloque de deux jours pour assez peu de chose finalement que cette très médiatique publication de l'inventaire du fonds Foccart[...]

CAN 2023 : nuages sur la Guinée

La Coupe du monde 2022 au Qatar se déroulera en fin d’année et la CAN 2023 prévue en Guinée en subira automatiquement les conséquences. D'ordinaire, le tournoi panaficain se tient en[...]

Technologies : la drague 3.0 débarque en Afrique

Internet a largement modifié les comportements sociaux dans le monde. Et l’Afrique n’est pas épargnée par ce vent technologique venu du Nord. Ainsi, après l'euphorie des rencontres 2.0[...]

Hervé Ladsous : "Le maintien de la paix ne représente que 0,4% des budgets militaires dans le monde"

Pour la première fois, les chefs d'état-major de 120 pays membres des Nations unies se réunissent vendredi 27 mars à New York pour plancher sur les enjeux complexes du maintien de la paix à[...]

Braconnage : l'éléphant d'Afrique menacé de disparaître d'ici vingt ans

L'éléphant d'Afrique est menacé de disparition à l'état sauvage d'ici vingt ans, ont prévenu des experts réunis dans le cadre d'un sommet depuis lundi au Botswana afin de sauver[...]

Tendances : un PIB pour les coiffures

Selon de récentes estimations, les Africaines dépenseraient, chaque année, 7 milliards de dollars pour l’entretien de leur identité capillaire. Un budget qui pourrait davantage participer au[...]

En Afrique, Pernod Ricard mise sur l'alcool local

Le numéro deux mondial des vins et spiritueux Pernod Ricard veut produire localement sur le continent africain. Selon nos informations, des tests ont déjà été lancés dans plusieurs pays.[...]

CAN 2015 des moins de 20 ans : le Nigeria l'emporte face au Sénégal avec un but magique

L’équipe nigériane de football des moins de 20 ans a battu dimanche, à Dakar, le Sénégal en finale du 19e Championnat d’Afrique des nations junior. Une victoire obtenue grâce[...]

Africa CEO Forum 2015 : des deals et des débats au sommet du business africain

Coorganisé par le Groupe Jeune Afrique, le Africa CEO Forum a rassemblé plus de 800 décideurs économiques les 16 et 17 mars. L'occasion de se pencher sur l'avenir du continent, mais[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121127172358 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121127172358 from 172.16.0.100