Extension Factory Builder
27/11/2012 à 18:39
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Jacques Anouma (g) et Issa Hayatou (d). Jacques Anouma (g) et Issa Hayatou (d). © DR

La Fédération libérienne de football a déposé plainte auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS) pour faire annuler la motion empêchant Jacques Anouma de briguer la présidence de la Confédération africaine de football (CAF). Si le juge décide de suspendre provisoirement le texte, l’ancien président de la fédération ivoirienne de football pourrait relancer le duel qui l’oppose à Issa Hayatou.

La bataille entre l’actuel président de la CAF Issa Hayatou et son challenger Jacques Anouma est loin d’être terminée. Selon nos informations, la Fédération libérienne de football a déposé plainte lundi 26 novembre auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne pour faire annuler les nouvelles conditions d’éligibilité à la tête de la CAF.

Lors de son assemblée générale organisée le 3 septembre aux Seychelles, la confédération africaine de football, dirigée depuis 1988 par le Camerounais Issa Hayatou, a adopté une motion obligeant tout candidat briguant le poste de président à être membre du comité exécutif de la CAF ou à avoir occupé cette fonction par le passé. Une façon habile pour Issa Hayatou de mettre son principal concurrent hors-jeu, Jacques Anouma n’ayant jamais siégé au comité exécutif de l’institution panafricaine malgré plusieurs années passées à la tête de la fédération ivoirenne. 

La Fédération libérienne de football s'était fermement opposée à cette motion pendant la dernière assemblée générale. Comme une partie des institutions membres, elle estimait que cette mesure était un coup de force d’Issa Hayatou visant à empêcher Jacques Anouma de se présenter à la présidence de la CAF. Menant la grogne de certains responsables du football africain, les dirigeants libériens ont attendu la période de dépôt des candidatures, du 8 novembre au 8 décembre, pour déposer plainte auprès du Tribunal arbitral du sport. Ils réclament aujourd’hui l’annulation du texte modifiant les conditions d’éligibilité à la présidence de la CAF et la suppression de la circulaire instaurant la procédure de validation des candidatures.

Vers une reprise du duel ?

Conformément au règlement de la CAF, le texte de la discorde doit entrer en vigueur le 3 décembre, trois mois après le vote de l’assemblée générale. Le juge du TAS s’est engagé à rendre sa décision provisoire le 30 novembre. S’il décide de recevoir la plainte libérienne, la nouvelle motion serait partiellement suspendue et Jacques Anouma aurait alors jusqu’au 9 décembre pour déposer une éventuelle candidature. L’affaire sera ensuite jugée sur le fond dans les mois à venir, très probablement avant le début du mois de mars 2013, date de l’élection pour la présidence de la CAF.

« Tout l’enjeu de cette affaire repose sur la décision provisoire du juge, confie une source judiciaire. S’il suspend provisoirement les nouveaux textes, cela donnera une indication sur la suite de la procédure ». Reste à savoir quelle sera la décision de Jacques Anouma en cas de décision favorable du TAS en sa faveur. « Il est très probable que celui-ci fasse acte de candidature », souffle une source proche de l’ancien président de la fédération ivoirienne de football. Le duel entre les deux hommes reprendrait alors de plus belle.

___

Benjamin Roger (@benja_roger)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Continental

Technologies : quand WhatsApp bouscule les codes de la communication politique en Afrique

Technologies : quand WhatsApp bouscule les codes de la communication politique en Afrique

Lancée depuis bientôt cinq ans, l’application de messagerie internet WhatsApp a conquis les smartphones de millions d’utilisateurs dans le monde. Très utilisé en Afrique, l’outil s'inst[...]

C'est du vent !

Les voyages forment tout le monde, quel que soit l'âge de chacun. Il n'y a guère longtemps, je me suis retrouvé dans la capitale - que je préfère ne pas nommer - d'un pays[...]

Électricité : quel pilote pour la (future) Agence africaine ?

Pour la promotion de son "plan Marshall" électrique pour l'Afrique, Jean-Louis Borloo a rencontré trente-sept chefs d'État africains, qui, dans leur majorité, semblent adhérer au[...]

Maryse Condé : "Ma relation avec l'Afrique s'est fondée sur un mensonge"

L'écrivaine guadeloupéenne Maryse Condé publie une biographie culinaire. L'occasion de revenir avec elle sur sa relation avec l'Afrique et de dévoiler une facette aussi importante de sa[...]

Stromae, griot sarcastique malgré lui

Le chanteur belge Stromae est en tournée africaine. Ecoutées au premier degré ou pastichées, les chansons de son album "Racine carrée" illustrent la politique du continent.[...]

Esclavage : "Libres et sans fers", paroles captives

Dans un ouvrage récent, trois chercheurs explorent les archives judiciaires françaises à la recherche de témoignages d'esclaves. De très émouvantes voix d'outre-tombe.[...]

Comment la diaspora influence l'opinion politique africaine grâce aux médias en ligne

RFI, Jeune Afrique, Le Point Afrique, (ex-) Slate Afrique, Le Monde Afrique, Afrik.com, etc. En Afrique francophone, les médias panafricains les plus sérieux et les plus influents sont… basés en France.[...]

Mondial 2022 au Qatar : trois hauts dirigeants du football africain nommément accusés de corruption

Au mois de juin 2014, le "Sunday Times" publiait une enquête dénonçant l'existence d'un système de pots-de-vin ayant conduit à l’attribution de la Coupe du monde de football au[...]

Corsafrique : à Tasso, dans la vallée des croupiers

C'est à Tasso, en Corse-du-Sud, que Michel Tomi recrutait les employés de ses casinos. En sens inverse, il a aussi importé un peu d'Afrique sur l'île, au grand dam des nationalistes.[...]

Derrière la rhétorique des guerres climatiques

Philippe Roudier est chercheur, spécialiste des impacts du changement climatique en Afrique.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers