Extension Factory Builder
23/11/2012 à 15:48
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Joaquim Benedito Barbosa Gomes a officiellement pris la tête de la Cour suprême le 22 novembre. Joaquim Benedito Barbosa Gomes a officiellement pris la tête de la Cour suprême le 22 novembre. © AFP

Le nouveau président de la Cour suprême brésilienne, Joaquim Barbosa, a prêté serment, le 22 novembre, lors d'une cérémonie à laquelle assistait la présidente Dilma Rousseff. C'est le premier Noir à occuper cette fonction.

Le 10 octobre, le juge brésilien Joaquim Benedito Barbosa Gomes était élu à la présidence de la Cour suprême où il siégeait depuis neuf ans. Le 22 novembre, il en a officiellement pris la tête au cours d'une cérémonie en présence de la présidente Dilma Rousseff. « Je promets de respecter les devoirs de la fonction de président du Tribunal suprême fédéral et du Conseil national de justice, conformément à la loi », a-t-il déclaré en prêtant serment devant un parterre de plus de 2 000 invités, parmi lesquels sa famille, des personnalités du monde politique et juridique, des artistes et des militants noirs.

>> Lire le portrait de Joaquim Barbosa

Bien que son élection n'ait pas été une surprise – c'est toujours le magistrat le plus âgé qui recueille la majorité des suffrages -, il s'agit d'une grande première au Brésil où 51% de la population est noire et métisse mais reste discriminée et reléguée en bas de l'échelle sociale.

Star de l'anti-corruption

« Le système éducatif brésilien crée des mécanismes d'expulsion », explique fréquemment Joaquim Barbosa. Il raconte aussi que lorsqu'il était déjà juge à la Cour suprême, on le prenait parfois pour le voiturier dans les restaurants chics de Rio...

Le juge est devenu une star auprès de ses compatriotes depuis l'ouverture du procès pour corruption du « mensalao », fin août, dont il a instruit le dossier et qu'il mène avec intransigeance. Vingt-sept accusés - dont José Dirceu, l'ancien bras droit du président Lula - ont déjà été condamnés pour corruption. Ils avaient mis en place un vaste système d'achat de votes au Parlement entre 2003 et 2005 sous le premier mandat de Lula (2003-2010).

La notoriété de Joaquim Barbosa ne s'arrête pas là. Pour le prochain carnaval de Rio de Janeiro, en février, il aura droit à une marionnette le représentant. Sans conteste, la plus haute distinction populaire au Brésil !

___

Marie Villacèque (@mvillaceque)

 



 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Casa África, aux Canaries, une fenêtre espagnole sur le continent

Casa África, aux Canaries, une fenêtre espagnole sur le continent

Créée en 2006 comme un consortium entre le ministère espagnol des Affaires étrangères, le gouvernement des Canaries et la municipalité de Las Palmas où elle a son siège, Ca[...]

Migration clandestine : manège en absurdie

Venu d'Afrique, le flux de bateaux de fortune tentant de rallier l'Europe ne faiblit pas. À son bord, des migrants aimantés par le fantasme de l’Occident et manipulés par des marchands de morts. Alors[...]

Jean-Yves Le Drian : "IBK doit négocier, Samba-Panza aussi"

Mali, Centrafrique, Libye... Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, reconduit à son poste le 2 avril, est sur tous les fronts africains. Entretien avec un Breton sans états[...]

France - Mériam Rhaiem : "Ma fille est une otage" en Syrie

Fin 2013, sa fille de 24 mois a été enlevée par son père, parti faire le jihad en Syrie. Après avoir créé un collectif nommé "Jamais sans Assia", Mériam[...]

Présidentielle américaine : Hillary Clinton toujours d'attaque

Ex-First Lady, ex-secrétaire d'État et ex-rivale d'Obama, Hillary Clinton est loin d'avoir fait une croix sur la présidence. Son staff de campagne est déjà en place et piaffe[...]

Les Algériens de France aux urnes : "Bouteflika, je sais qu'il va gagner..."

Quelque 815 000 Algériens de France ont commencé à voter samedi pour élire leur président, soit cinq jours avant le scrutin en Algérie, prévu jeudi 17 avril. Reportage en[...]

Journalistes de RFI assassinés au Mali : des juges français vont enquêter

Des juges d'instruction parisiens vont enquêter sur l'assassinat au Mali fin 2013 des deux journalistes de RFI Ghislaine Dupont et Claude Verlon, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.[...]

Michael Jackson : un deuxième album posthume bientôt dans les bacs

"Sony", la maison de disque historique de Michael Jackson, présente le deuxième album posthume de l'artiste, baptisé "Xscape". Celui-ci sera disponible en France le 13 mai.[...]

Présidentielle algérienne : les Algériens de France votent dès samedi

Quelque 815 000 Algériens votent en France à partir de samedi pour élire leur futur président, soit cinq jours avant le scrutin en Algérie, prévu le jeudi 17 avril.[...]

Génocide rwandais : pour Le Drian, "certaines accusations ne peuvent rester sans réponse"

Jean-Yves Le Drian a tenu vendredi à défendre l'"honneur" de l'armée française lors de l'opération Turquoise en 1994, après les accusations de complicité de[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers