Extension Factory Builder
23/11/2012 à 15:48
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Joaquim Benedito Barbosa Gomes a officiellement pris la tête de la Cour suprême le 22 novembre. Joaquim Benedito Barbosa Gomes a officiellement pris la tête de la Cour suprême le 22 novembre. © AFP

Le nouveau président de la Cour suprême brésilienne, Joaquim Barbosa, a prêté serment, le 22 novembre, lors d'une cérémonie à laquelle assistait la présidente Dilma Rousseff. C'est le premier Noir à occuper cette fonction.

Le 10 octobre, le juge brésilien Joaquim Benedito Barbosa Gomes était élu à la présidence de la Cour suprême où il siégeait depuis neuf ans. Le 22 novembre, il en a officiellement pris la tête au cours d'une cérémonie en présence de la présidente Dilma Rousseff. « Je promets de respecter les devoirs de la fonction de président du Tribunal suprême fédéral et du Conseil national de justice, conformément à la loi », a-t-il déclaré en prêtant serment devant un parterre de plus de 2 000 invités, parmi lesquels sa famille, des personnalités du monde politique et juridique, des artistes et des militants noirs.

>> Lire le portrait de Joaquim Barbosa

Bien que son élection n'ait pas été une surprise – c'est toujours le magistrat le plus âgé qui recueille la majorité des suffrages -, il s'agit d'une grande première au Brésil où 51% de la population est noire et métisse mais reste discriminée et reléguée en bas de l'échelle sociale.

Star de l'anti-corruption

« Le système éducatif brésilien crée des mécanismes d'expulsion », explique fréquemment Joaquim Barbosa. Il raconte aussi que lorsqu'il était déjà juge à la Cour suprême, on le prenait parfois pour le voiturier dans les restaurants chics de Rio...

Le juge est devenu une star auprès de ses compatriotes depuis l'ouverture du procès pour corruption du « mensalao », fin août, dont il a instruit le dossier et qu'il mène avec intransigeance. Vingt-sept accusés - dont José Dirceu, l'ancien bras droit du président Lula - ont déjà été condamnés pour corruption. Ils avaient mis en place un vaste système d'achat de votes au Parlement entre 2003 et 2005 sous le premier mandat de Lula (2003-2010).

La notoriété de Joaquim Barbosa ne s'arrête pas là. Pour le prochain carnaval de Rio de Janeiro, en février, il aura droit à une marionnette le représentant. Sans conteste, la plus haute distinction populaire au Brésil !

___

Marie Villacèque (@mvillaceque)

 



 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Ebola : des artistes français s'emparent du misérabiliste 'Do they know it's Christmas ?'

Ebola : des artistes français s'emparent du misérabiliste "Do they know it's Christmas ?"

Après le désastreux "Do they know it’s Christmas ?" du collectif Band Aid (Bob Geldof, Bono), Carla Bruni, Joey Starr et d'autres artistes français s'apprêtent à leur emboît[...]

Royaume-Uni : Ed Miliband, étoile montante

Ed Miliband, fils d'un historien marxiste d'origine juive, le chef du Labour deviendra-t-il l'an prochain Premier ministre de Sa Majesté ? Ce serait une première depuis Disraeli, il y a plus d'un[...]

Une pêche durable est essentielle pour la sécurité alimentaire en Afrique

Catherine Novelli est sous-secrétaire d'État américaine pour la Croissance économique, l'Énergie et l'Environnement.[...]

Ebola : François Hollande se rendra en Guinée la semaine prochaine

Le président français, François Hollande, a annoncé vendredi qu'il se rendrait en Guinée "la semaine prochaine", afin d'évoquer l'épidémie de virus Ebola qui[...]

France : Kader Arif, secrétaire d'État aux Anciens combattants, a présenté sa démission

Kader Arif, le secrétaire d’État français aux Anciens combattants, a présenté ce vendredi matin sa démission. Il est visé par une enquête préliminaire sur des[...]

Les sons de la semaine #21 : Hailu Mergia, "Africa Stop Ebola", Somi...

Bienvenue dans notre tour d'horizon musical hebdomadaire, avec Hailu Mergia, "Africa Stop Ebola", Somi, et Diamant noir.[...]

Lutte conte Ebola : qui donne, combien et à qui ?

Depuis le mois de mars, le virus Ebola a déjà fait officiellement plus de 5 400 morts en Afrique de l'Ouest. Qui, à travers le monde, se mobilise financièrement pour stopper l'épidémie ?[...]

États-Unis : Obama accorde une régularisation provisoire à cinq millions de sans-papiers

Il avait promis de prendre l'initiative face à l'inaction du Congrès : Barack Obama a offert jeudi soir une régularisation provisoire à quelque cinq millions de clandestins, sur un total de 11[...]

Carole et Glwadys Tawema, la vogue ethnique de Karethic

Grâce au beurre de karité, ces deux Béninoises installées en France entendent surfer sur la mode des produits bio pour appuyer le développement du nord de leur pays.[...]

États-Unis : l'étau se resserre autour de Bill Cosby, accusé de plusieurs viols

Bill Cosby fut l'idole de plusieurs générations. Accusé de viol par une quinze femmes, la star¨de la série comique américaine "The Bill Cosby show" est aujourd'hui dans la[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers