Extension Factory Builder
23/11/2012 à 16:53
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Affiche du film 'Rebelle', en salles le 28 novembre. Affiche du film "Rebelle", en salles le 28 novembre. © DR

Les longs-métrages traitant des enfants-soldats ne sont pas légion. D’autant qu’ils ont rarement les faveurs des salles obscures et du box-office. "Rebelle", du canadien Kim Nguyen, au cinéma en France le 28 novembre, pourrait faire exception. Cette aventure humaine à travers les affres d’une rébellion d’Afrique centrale se confronte au public parisien avant de représenter le Canada aux Oscars.

Des portraits de Lumumba dans les maisons. Des allusions à des combats pour le coltan. Pas de doutes, nous sommes en RDC. Pourtant, à aucun moment dans le long métrage de Kim Nguyen, tourné à Kinshasa, le nom du pays n’est mentionné. Et pour cause : Rebelle n’a rien d’un jugement politique. Komona, 12 ans, personnage principal du film, interprété de façon magistrale par Rachel Mwanza, ne fait que raconter à son enfant à naître son aventure.

Reconnaissance internationale

Le film Rebelle a d’ores et déjà acquis une certaine reconnaissance internationale. Présenté à Kinshasa, il a reçu les honneurs du festival de Berlin où Rachel Mwanza a reçu un Ours d’argent, soit le second prix d’interprétation féminine.

Le long-métrage de Kim Nguyen a également été choisi par le Canada pour être le représentant du pays aux Oscars, en février 2013. Avant de potentiellement conquérir Hollywood en tant que « meilleur film en langue étrangère », Rebelle s’attaque aux salles obscures françaises, qu’il a déjà testées à l’occasion du festival « Cinéma et droits humains », organisé par Amnesty International du 7 au 13 novembre 2012. Sa sortie est prévue le 28 novembre.

Le scénario est d’abord classique : pillage, massacres et recrutement d’enfants soldats. Pour Komona, forcée de tuer ses parents, la vie bascule alors qu’à 12 ans, elle voit un groupe rebelle faire irruption dans son village. De petite fille, elle devient « rebelle ». Commence alors l’« initiation », le basculement dans un univers où père et mère assassinés n’ont qu’un substitut : son arme, une kalachnikov.

"C’est important que tu comprennes"

« Adoptée » par un mouvement rebelle qui voit en elle une sorcière, un porte-bonheur dans la lutte armée, la jeune fille oscille entre la rebelle qu'elle est devenue par contrainte et l’enfant qu'elle est. Entre la mort et son amour naissant puis assuré pour « Le Magicien », enfant-soldat albinos, incarné par le remarquable Serge Kanyinda. Rebelle est une plongée dans la vie quotidienne de Komona. Terrifiante dans ses descentes en enfer,  amusante dans ses joies simples, touchante dans ses moments de bonheur.

Le réalisateur Kim Nguyen réussit avec succès à mettre en scène ces personnages aux vies à la fois difficiles, dérangeantes, bouleversantes mais finalement touchantes. En ouverture du film, la jeune Komona chuchote à son futur enfant, fruit de son amour avec « Le Magicien », ces paroles : « Écoute bien quand je te raconte mon histoire, parce que c’est important que tu comprennes ». Tout est là.

Par Mathieu Olivier (@MathieuOlivier)

 

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

France : le message de François Hollande aux dirigeants africains tentés de s'accrocher au pouvoir

France : le message de François Hollande aux dirigeants africains tentés de s'accrocher au pouvoir

Lors d'un entretien télévisé, diffusé jeudi, le président français François Hollande a adressé un message de bonne gouvernance aux dirigeants africains.[...]

Danse : Hamid Ben Mahi, de la "hogra" à la révolution

Le chorégraphe français d'origine algérienne Hamid Ben Mahi évoque dans son nouveau spectacle, "La Hogra", les vexations qui ont servi de carburant aux révolutions arabes.[...]

La Francophonie, un idéal voué à l'échec en cours

Magaye Gaye est directeur général du cabinet de recherche de financement GMCCONSEILS (Dakar, Sénégal). Au moment où le Sénégal  s’apprête à accueillir le[...]

Francophonie : candidats au poste de secrétaire général, leurs atouts et leurs faiblesses

Dimanche à Dakar, les chefs d'États membres de la Francophonie, éliront le nouveau secrétaire général de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF).[...]

Pour les 70 ans du massacre de Thiaroye, le Cran intente deux actions contre l'État français

Une association française, le Conseil représentatif des associations noires (Cran), a annoncé jeudi avoir intenté deux actions en justice contre l'État français. Elle souhaite notamment[...]

Francophonie : la succession de Diouf en question à la veille du sommet de Dakar

La Francophonie a bien du mal a trouver un successeur à son secrétaire général, Abdou Diouf. Celui-ci sera-t-il contraint d'effectuer un nouveau mandat ?[...]

Football : et si Ronaldinho poursuivait sa carrière en Angola ?

Certes en fin de carrière, le Brésilien Ronaldinho, dont le contrat avec son club mexicain arrive à son terme, a été approché par le club de Kabuscorp.[...]

Francis Wolff dans l'intimité du jazz

Un album rassemblant les images du producteur-photographe Francis Wolff montre les jazzmen du label Blue Note sous un jour inédit.[...]

Ferguson : des dizaines de milliers de manifestants dans 170 villes américaines

Dans la nuit de mardi à mercredi, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans 170 villes des États-Unis contre la décision d'un grand jury de ne pas engager de poursuites contre le policier[...]

États-Unis : la vidéo de la mort de Tamir Rice, jeune Noir de 12 ans abattu par la police à Cleveland

Alors que la colère ne faiblit pas après le non lieu prononcé dans le dossier Michael Brown à Ferguson, une nouvelle affaire vient entacher la réputation de la police américaine.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces