Extension Factory Builder
23/11/2012 à 09:25
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
La BEAC fête son 40e anniversaire. La BEAC fête son 40e anniversaire. © Diego Javier/J.A.

La Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) fête à Malabo, le 23 novembre, son 40e anniversaire. L’occasion pour les participants de discuter au cours d’un symposium des perspectives de l’intégration monétaire.

Boucs émissaires de la crise mondiale, les banquiers ne sont pas à la fête… Sauf en Afrique centrale. La BEAC, institut d’émission de la Communauté économique et monétaire des États de l’Afrique centrale (Cemac) – qui regroupe le Congo, le Cameroun, le Gabon, la République centrafricaine, le Tchad et la Guinée équatoriale - a invité, le 23 novembre, à Malabo en Guinée équatoriale, une belle brochette de personnalités de la finance africaine et francophone pour son 40e anniversaire.

Plusieurs chefs d’États attendus, des patrons de banque centrale (Afrique du sud, RDC, Afrique de l’Ouest, France), des universitaires, des patrons et la presse spécialisée. Au programme, des concerts, une exposition de billets de banque, un tournoi de basket-ball et un symposium où l’on discutera des perspectives de l’intégration monétaire.

Conjoncture favorable

Il faut dire que la zone est paradoxalement épargnée par les secousses de l’économie mondiale. Les pays de la Cemac bénéficient d’une conjoncture favorable. En 2012, Selon le communiqué du conseil d’administration de la Banque tenu le 22 novembre en marge des festivités, la zone a enregistré un taux de croissance de 5,6% contre 5,3 l’année précédente. Même si, dans le même temps, on déplore une détérioration des comptes publics et une accentuation de l’inflation, estimée à 3,5%.

La zone se félicite donc d’un bon tableau de bord, la banque centrale veut en être la vitrine. Elle qui a tant de choses à se faire pardonner, s’est bien reprise dans l’affaire des placements toxiques qui lui avaient fait perdre 238 milliards de francs CFA (500 millions d’euros) en 2009.

En revanche, elle aura du mal à  faire oublier le plus gros scandale de ses quarante années d’existence, découvert 2009. Ainsi, entre 2000 et 2008, trente millions d’euros (dix-neuf milliards de francs CFA) au minimum ont été détournés au sein du bureau de la Banque des États de l’Afrique Centrale (BEAC) à Paris. Un seul responsable, le Camerounais Roger Kemadjou, patron du bureau extérieur de Paris, a été jugé par contumace et condamné à perpétuité par la justice de son pays. Les autres protagonistes du scandale ne sont plus inquiétés. Comme si de rien n’était…

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Guinée Equatoriale

Guinée Équatoriale : Malabo contre Boko Haram

Guinée Équatoriale : Malabo contre Boko Haram

Face aux terroristes nigérians, Teodoro Obiang Nguema souhaite s'imposer comme le garant financier de la sécurité régionale. L'occasion de se rendre incontournable à un an de la pré[...]

Terrorisme : le sommet contre Boko Haram se tiendra à Malabo le 8 avril

Près d’un mois et demi après avoir été évoqué une première fois, le sommet extraordinaire sur la stratégie de lutte contre Boko Haram réunissant les chefs[...]

France - Guinée Équatoriale : porte de sortie en vue pour Teodorín ?

Va-t-on vers une sortie honorable pour Teodoro Nguema Obiang Mangue, poursuivie pour biens mal acquis en France ? Son avocat veut le croire.[...]

Kabila, Ouattara, Bouteflika, Biya... Quels sont les diplômes de vos présidents ?

Votre président a-t-il le baccalauréat ? Un master ? À-t-il étudié l’économie ou le droit ? En France ou en Chine ? Toutes les réponses avec notre jeu interactif.  [...]

Lutte contre Boko Haram : Sassou et Obiang en mission en Afrique de l'Ouest

Après le Ghana et le Nigeria mardi, les présidents congolais et équato-guinéen, Denis Sassou Nguesso et Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, se sont rendus au Tchad mercredi. But de ces trois visites de[...]

Guinée équatoriale : la deuxième jeunesse d'El Presidente

Il se sentait seul, très seul. Alors le président équato-guinéen,Teodoro Obiang Nguema, a multiplié les opérations séduction : main tendue à l'opposition, ouverture [...]

L'Afrique centrale apporte son soutien à la lutte régionale contre Boko Haram

Les chefs d’État de la CEEAC se sont réunis lundi à Yaoundé, au Cameroun, pour élaborer une stratégie commune destinée à "éradiquer" Boko Haram. Ils[...]

Mais que font les Obiang et la Guinée équatoriale au carnaval de Rio ?

Le financement par la Guinée équatoriale d'une école de samba pour le carnaval de Rio a suscité une petite polémique au Brésil. Mais l'intérêt des Obiang pour les[...]

CAN 2015 - Guinée équatoriale : les joueurs percevront désormais un salaire mensuel

380 euros mensuels pour les footballeurs de la Guinée équatoriale qui deviennent désormais des agents de la fonction publique. L’annonce a été faite mardi par le président Teodoro[...]

CAN 2015 : les arbitres africains ont-il été au niveau ?

Un penalty contesté lors du quart de finale Guinée équatoriale-Tunisie (2-1) a suscité une grosse polémique. Les arbitres africains sont-ils au niveau ?[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121123092019 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121123092019 from 172.16.0.100