Extension Factory Builder
22/11/2012 à 19:13
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un rebelle du M23. Un rebelle du M23. © AFP

Les combats ont repris jeudi 22 novembre à Saké, localité conquise la veille par les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23). Les forces loyalistes, appuyées par une milice locale maï-maï, ont lancé une offensive contre ces derniers. Une reprise des hostilités qui stoppe l’avancée de la rébellion vers Bukavu, capitale du Sud-Kivu.

Le M23 est bloqué dans sa progression vers Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu en RDC. Après avoir pris, la veille, la ville de Saké, à 27 km de Goma, les hommes de Sultani Makenga s’apprêtaient à poursuivre leur offensive lorsqu’ils ont été surpris par une contre-offensive des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) appuyées par une milice locale, Maï-Maï.

« Selon les informations qui nous sont parvenues, les combats ont repris ce jeudi vers 14 heures (heure locale) à Saké entre les rebelles du M23 et la coalition FARDC/Maï-Maï », a signalé Sy Kumbo, la chargée d’information publique de la Monusco au Nord-Kivu.

Après trois heures d’affrontements, les forces loyalistes seraient de nouveau rentrées dans la localité, repoussant les éléments du M23 qui se seraient retirés « en partie » de la localité. « Les combats se poursuivaient encore avant la tombée de la nuit », nuance Sy Kumbo.

La reprise des hostilités entraîne par ailleurs son corollaire, les problèmes humanitaires. « Plusieurs habitants de Saké ont fui leur domicile pour venir se réfugier à Goma, évitant d’aller à Minova (50 km du chef-lieu du Nord-Kivu), prochaine cible déclarée du M23 », souligne-t-elle.

Sommet extraordinaire le 24

À Kampala, où ils étaient réunis en sommet extraordinaire, les chefs d'États de la région - l'Ougandais Yoweri Museveni, le Congolais Joseph Kabila et le Rwandais Paul Kagamé - avaient déjà appelé, le 21 novembre, les rebelles à se retirer de Goma. Un sommet extraordinaire des chefs d’État de la Conférence internationale sur la région des Grands lacs (CIRGL) a été convoqué samedi 24 novembre pour se pencher de nouveau sur la situation.

Le M23 qui exige désormais des « négociations directes » avec le pouvoir de Kinshasa avant son retrait de Goma ne semble pas prêt à obtempérer. Son leader politique, Jean-Marie Runiga, a dû annuler ce jeudi une conférence de presse qu’il devait tenir à Goma pour se rendre à Kampala sur invitation du médiateur de la CIRGL. Un premier rendez-vous officiel adressé au mouvement rebelle.

______________
Par Trésor Kibangula (@Tresor_k)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

RD Congo

RDC : des militaires se livrent au commerce de minerais, selon Global Witness

RDC : des militaires se livrent au commerce de minerais, selon Global Witness

En marge de la conférence internationale sur les minerais de conflit qui s'ouvre le 3 novembre à Kinshasa, Global Witness a accusé vendredi des militaires congolais de continuer à se livrer au commerce [...]

RDC : à Beni, Kabila promet de "vaincre" les ADF

Lors de son adresse à la population de Beni, Joseph Kabila a déclaré vendredi que la RDC allait vaincre les rebelles ougandais de l'ADF, soupçonnés d'être responsables de récents[...]

RDC : neuf nouveaux corps de civils découverts à Beni

La société civile locale a annoncé jeudi la découverte de neuf nouveaux corps de personnes assassinées dans plusieurs localités du territoire de Beni, portant le bilan de récents[...]

RDC 

Boxe : 30 octobre 1974 à Kinshasa, le jour où Muhammad Ali entra dans la légende

Ce fut, à n'en pas douter, la rencontre du siècle : il y a quarante ans, le 30 octobre 1974, l'ancien champion du monde des poids lourds, Muhammad Ali, défiait le tenant du titre, George Foreman,[...]

Doing Business 2015 : l'Afrique bat le record des réformes

 Selon le rapport "Doing Business" 2015 de la Banque mondiale, deux tiers des économies africaines ont connu une amélioration du climat des affaires. Le Sénégal et la RD Congo, qui[...]

RDC : Joseph Kabila est arrivé à Beni, cible de récents massacres

Joseph Kabila, très attendu après les massacres du mois d'octobre, est arrivé à Beni mercredi.[...]

RDC : un soldat et un rebelle de l'ADF tués près de Beni, avant la visite du président Kabila

Deux personnes ont péri mardi soir dans des affrontements entre l'armée congolaise (FARDC) et les ADF, rébellion islamiste ougandaise. Un soldat et un rebelle ont été tués.[...]

RDC : dans la tête de Joseph Kabila

À deux ans de la présidentielle, le débat sur la réforme de la Constitution se résume à une seule question : Joseph Kabila pourra-t-il briguer un troisième mandat ? À[...]

RDC : trois immeubles de Diomi Ndongala "confisqués", son avocat dénonce "l'instrumentalisation de la justice"

Dans une affaire qui l'oppose à la Banque internationale pour l'Afrique au Congo (Biac), Diomi Ndongala a vu vendredi trois de ses immeubles de Kinshasa être saisis par la justice. Une "expropriation" qui[...]

Ligue des champions : Lusadisu (AS Vita Club) et Zerara (ES Sétif), l'interview croisée

Les milieux de terrain Guy Lusadisu - qui a remporté deux fois le trophée avec le TP Mazembe - et Toufik Zerara sont deux des hommes forts de l’AS Vita Club et de l’ES Sétif, qui[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers