Extension Factory Builder
22/11/2012 à 18:06
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des combattants d'Aqmi dans le Sahel. Des combattants d'Aqmi dans le Sahel. © AFP

Information exclusive. Un troisième jihadiste français a été arrêté en début de semaine en Mauritanie, a appris "Jeune Afrique" auprès de sources sécuritaires françaises. Chauffeur-livreur originaire de la région parisienne, l’homme, qui aurait entre trente et quarante ans, a été arrêté à Néma dans l’est du pays alors qu’il tentait de se rendre à Tombouctou, au Mali.

Un nouveau jihadiste français a été interpellé en Mauritanie, à Néma, dans l’est du pays, en début de semaine. Selon des sources sécuritaires françaises, cette arrestation est le fruit d’une collaboration entre la police mauritanienne et les services français qui le suivaient depuis son départ de France. Paris jugeant la législation anti-terroriste mauritanienne efficace, l’homme est pour le moment gardé en détention sur place.

Originaire de la région parisienne, ce chauffeur-livreur tentait de se rendre à Tombouctou afin de se mêler aux combattants islamistes de la ville.

Filière jihadiste ?

C’est la troisième fois en quelques mois qu’un jihadiste français est arrêté sur son chemin vers le Nord-Mali. Le profil des interpellés est sensiblement différent. Cédric Labo Ngoyi Bungenda, Franco-Congolais de 27 ans, appréhendé le 7 août à Niamey, était jeune et sans expérience. Ibrahim Ouattara, jeune également (24 ans), arrêté le 4 novembre à la gare routière de Sévaré, près de Mopti, avait les idées arrêtées sur la professionnalisation de la filière jihadiste française vers le Mali et inquiète davantage les services de renseignements. Quant au dernier homme arrêté cette semaine en Mauritanie, il serait plus âgé, mais sans expérience significative, selon les premiers éléments d’informations qui nous sont parvenus.

Selon une source proche des services de renseignements français, il y aurait entre 10 et 20 combattants d’origine française dans les rangs d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) au Nord-Mali.

Par Mathieu Olivier (@MathieuOlivier)

 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mauritanie

Présidentielle mauritanienne : Aziz officiellement candidat à sa succession

Présidentielle mauritanienne : Aziz officiellement candidat à sa succession

Mohamed Ould Abdel Aziz sera bien candidat à sa propre succession. Le chef de l'État mauritanien a annoncé mercredi qu'il briguerait un nouveau mandat lors de la présidentielle prévue le 21 jui[...]

Ould Mansour : "Une candidature unique de l'opposition peut redonner espoir aux Mauritaniens"

Jemil Ould Mansour, le président du Rassemblement national pour la réforme et le développement (RNRD, islamiste), plus connu sous le nom de Tawassoul, explique la position de l'opposition mauritanienne[...]

Mauritanie : l'élection présidentielle se tiendra le 21 juin

L’élection présidentielle se déroulera le 21 juin, selon l'agence de presse officielle mauritanienne AMI, qui reprend un communiqué de la présidence diffusé dimanche 20 avril.[...]

Biram Dah Abeid : "En Mauritanie, les Haratines sont traités comme des objets"

Président de l'Initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste, Biram Dah Abeid dénonce la subsistance de pratiques esclavagistes en Mauritanie.[...]

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leur territoire. Grâce à une carte[...]

67e Festival de Cannes : un Africain en lice pour la palme d'or

La sélection officielle du 67e Festival de Cannes a été présentée jeudi à la presse. Dans la liste des films retenus, le réalisateur mauritanien Abderrahmane Sissako[...]

Maghreb : Ô Rap ! Ô désespoir !

De Rabat à Tripoli, ils traduisent, avec des paroles parfois très crues, la colère et les frustrations de la jeunesse face à l'oppression et à l'injustice, mais aussi sa[...]

La Mauritanie "n'exclut pas d'envoyer des forces en Centrafrique"

La Mauritanie pourrait envoyer des forces militaires en Centrafrique, a déclaré, lundi, le président Mohamed Ould Abdelaziz, lors d'une conférence de presse. Le chef de l'État a estimé[...]

Mauritanie : le pouvoir et l'opposition peinent à relancer le dialogue avant la présidentielle

Mardi, lors d'une première réunion préparatoire de leurs négociations sur l'élection présidentielle mauritanienne, prévue pour la mi-2014, le pouvoir et l'opposition ne sont pas[...]

Mauritanie : des manifestations contre une profanation du Coran font une victime

Un jeune homme a été tué lundi à Nouakchott et plusieurs personnes ont été blessées lors de manifestations, selon des sources concordantes. Des milliers de personnes[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces