Extension Factory Builder
21/11/2012 à 18:35
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Capture d'écran du site de la campagne 'Africa for Norway'. Capture d'écran du site de la campagne "Africa for Norway". © J.A.

Lancée par une association norvégienne d'aide humanitaire, une vidéo humoristique incite les Africains à donner leurs radiateurs aux Norvégiens, victimes du froid. Cette fausse campagne, baptisée "Africa for Norway" n'a en réalité qu'un objectif : briser les stéréotypes misérabilistes sur l'Afrique.

« L'Afrique au secours de la Norvège ». « Stop au froid dévastateur ». « Donnez vos radiateurs ! » Vous avez bien lu : il s'agit d'une campagne destinée aux Africains pour aider les Norvégiens à lutter contre... le froid ! Des images de routes verglacées, de tempêtes de neige et de femmes et enfants emmitouflés alternent avec des paysages ensoleillés à Durban, en Afrique du Sud.

Tout au long de ce spot parodique intitulé « Africa for Norway » et abrité par un site norvégien dédié à l'opération, des Africains reprennent en choeur des slogans pathétiques : « En Norvège, les enfants sont gelés, il est temps pour nous de les aider », ou encore « désormais les rôles se sont inversés, maintenant c'est l'Afrique au secours de la Norvège ».

Voir la vidéo "Africa for Norway" :

Tout au long du clip, de jeunes musiciens sud-africains emplissent leur camion de radiateurs récoltés chez des âmes généreuses. Sur la page d'accueil de Radi-Aid, le visiteur peut lire : « Imaginez qu’un Africain ne voit que cette vidéo sur la Norvège et que ce soit la seule information qu’il ait à propos de ce pays. Que penserait-il de la Norvège ? »

Plus de 430 000 vues

À l’origine un mouvement anti-apartheid

SAIH est né en 1961 d'un mouvement étudiant norvégien anti-apartheid. Aujourd'hui présent dans toute la Norvège, il vit des dons de ses quelque 130 000 membres qui comptent des étudiants, mais aussi des organisations estudiantines et académiques ou des conseils d'université. Les fonds récoltés chaque année s'élèvent à environ 6 millions de couronnes norvégiennes (soit plus de 800 000 euros). Un minimum de 70% de ces fonds est attribué à des projets humanitaires en Zambie, au Zimbabwe, en Afrique du Sud, en Bolivie et au Nicaragua, tandis que les 30% restants servent à financer la gestion de l'association au niveau national. Les sections locales reçoivent quant  à elles des fonds gouvernementaux.

« La Norvège est, certes, un pays froid, mais la majorité des Norvégiens n'aimeraient pas, à mon avis, que leur pays soit connu uniquement pour cela. Je crois qu'on peut dire qu'il se passe la même chose pour les pays africains. Nous voulons casser les stéréotypes que les gens ont sur l'Afrique », explique Nicklas Søsted Poulsen, vice-président du groupe SAIH (The Norwegian Students and Academics International Assistance Fund) qui a réalisé la vidéo (voir ci-contre). Exit donc les images d'un continent ravagé par la faim, la sécheresse, la pauvreté ou la corruption.

Commençant à faire le buzz sur la Toile et les réseaux sociaux, « Africa for Norway » a déjà été vue plus de 430 000 fois. « Notre but est de dénoncer et changer l'image de l'Afrique que donnent la plupart des organismes et les médias en menant des campagnes pour récolter des fonds », insiste Nicklas Søsted Poulsen. « Les Occidentaux sont, à notre avis, bien loin de la réalité des pays africains, surtout subsahariens ».

________

Par Marie Villacèque (@mvillaceque)

Et vous, que pensez-vous de cette initiative ? Vous pouvez réagir dans les commentaires ci-dessous, en vous conformant à la charte des commentaires que vous trouverez ici.
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

International

Indonésie : l'avenir, c'est Jokowi

Indonésie : l'avenir, c'est Jokowi

Il y a le réformateur populaire, Joko Widodo, et le militaire conservateur, Prabowo Subianto. Tous deux clament leur victoire à l'élection présidentielle du 9 juillet. Deux visages, deux pr[...]

Littérature turque : "L'Homme désoeuvré" enfin traduit en français !

C'est l'un des classiques du roman turc contemporain. "L'Homme désoeuvré", de Yusuf Atilgan, est enfin traduit en français.[...]

Sida : les lois homophobes accusées de favoriser la propagation du virus

Les lois qui interdisent et stigmatisent l’homosexualité ont été pointées du doigt lors de la conférence internationale sur le sida à Melbourne en Australie. Elles favoriseraient[...]

Italie : près de 800 migrants sauvés par la marine en une nuit

La marine italienne à annoncé avoir secouru près de 800 migrants dans la nuit de dimanche à lundi. En cette saison estivale les candidats à la traversée de la Méditerranée,[...]

Le FBI a-t-il poussé des musulmans américains à commettre des attentats ?

Dans un rapport publié lundi, Human Rights Watch dénonce les pratiques abusives du FBI qui aurait incité des Américains musulmans à commettre des attentats, après le 11-Septembre. Les[...]

Commission européenne : Jean-Claude Juncker, l'ère du dinosaure

Élu sans surprise, le président de la Commission européenne donne des gages à la droite, à la gauche, aux Verts. Un risque de cacophonie ?[...]

Côte d'Ivoire : Drogba, le retour de l'enfant prodige à Chelsea

Selon le quotidien "L'Équipe", Didier Drogba est attendu dans la semaine à Londres pour parapher un contrat d'un an avec Chelsea. Il devrait par la suite entamer une reconversion dans le staff technique du[...]

Crash en Ukraine : les séparatistes enlèvent les corps, Washington accuse Moscou

La colère gronde dans le monde contre les séparatistes pro-russes qui se sont précipités pour retirer les corps de victimes de l'accident dans l'est de l'Ukraine, Washington accusant les Russes de leur[...]

Des députés français constatent le retour de l'Égypte sur la scène africaine

Première visite du genre depuis l'élection d'Abdel Fatah al-Sissi, une délégation de six députés français s’est rendue au Caire du 15 au 19 juillet. Le ministre des Affaires[...]

France : affrontements à Paris entre la police et des manifestants propalestiniens

Les policiers antiémeute et des propalestiniens s'affrontaient samedi à coups de pierres et de gaz lacrymogènes dans les rues de Paris après une tentative de manifestation de soutien aux Palestiniens[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers