Extension Factory Builder
20/11/2012 à 16:35
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Mohamed Ould Abdelaziz et François Hollande, le 20 novembre, à l'Élysée. Mohamed Ould Abdelaziz et François Hollande, le 20 novembre, à l'Élysée. © Présidence de la République/Christelle ALIX

Amaigri mais en forme, toujours convalescent après une blessure par balle, le président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz a été reçu par son homologue français François Hollande, mardi 20 novembre à l'Élysée. Il doit regagner son pays le 24 novembre.

Prévue depuis plusieurs semaines mais sans cesse reportée, la rencontre entre le président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz et son homologue français François Hollande a enfin eu lieu le 20 novembre, à 11 heures. Vêtu d’un costume bleu foncé, « Aziz » s'est montré sur le perron de l’Élysée très amaigri, mais visiblement en bonne santé. C’est la première fois qu’il apparaît en public depuis qu’il a été transféré en France le 14 octobre, après avoir été officiellement blessé par balles à l’abdomen aux environs de la capitale Nouakchott, à la suite d’une méprise d’un jeune lieutenant de l’armée de l’air. Il fait ainsi taire les rumeurs qui le disaient toujours hospitalisé à l’hôpital militaire de Percy, à Clamart (Hauts-de-Seine), dans un état critique.

Au cours de l’entretien, qui a duré une dizaine de minutes, François Hollande a réitéré son soutien aux actions engagées par la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) et de l'Union Africaine (UA), afin d’apporter leur soutien au Mali. Il a également rappelé le « rôle actif » de la France au sein du Conseil de sécurité des Nations unies, en vue de l’adoption d’une résolution, au cours du mois de décembre, autorisant le déploiement d’une force africaine au Mali. Enfin, les deux chefs d’État se sont mis d’accord sur le refus de dialoguer avec les groupes terroristes.

Retour en jet privé affrété par la France

Mohamed Ould Abdelaziz regagnera la Mauritanie le 24 novembre, en fin d’après-midi. La présidence mauritanienne a d’ailleurs déjà reçu des instructions, afin de préparer son arrivée. Selon ses proches, il voyagera avec sa famille à bord d’un jet privé, affrété par la France. Paris avait d’ailleurs déjà pris en charge son évacuation vers Clamart dans la matinée du 14 octobre. Sa présence, le 25 novembre, à la fête de l’armée mauritanienne n’est pas encore confirmée. Mais il devrait assister, le 28 novembre, à la fête nationale de l’Indépendance.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Mauritanie

Mobutu, Bédié, Ben Ali... Ces chefs d'État africains qui ont fui leurs palais

Mobutu, Bédié, Ben Ali... Ces chefs d'État africains qui ont fui leurs palais

Délogés par des coups d'État, des rébellions ou des révolutions, de nombreux chefs d'État africains ont définitivement quitté leurs palais dans des conditions parfois rocambo[...]

Éthiopie : Hiroute Guebre Sellassie, une diplomate tout-terrain pour le Sahel

De Nouakchott à Niamey, le nouvel envoyé spécial de l'ONU se démène pour mobiliser chefs d'État et partenaires internationaux. Son nom ? Hiroute Guebre Sellassie.[...]

Mauritanie : réélu, Aziz change de Premier ministre

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz, investi le 2 août pour un second mandat, a nommé mercredi un nouveau Premier ministre, Yahya Ould Hademine. Cet ancien ministre de l'Équipement et des[...]

Mauritanie : le président Aziz investi pour un second mandat

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdelaziz, réélu en juin avec près de 82% des voix, a été investi samedi pour un second mandat de cinq ans, promettant de continuer à lutter[...]

Wikipédia : le classement des chefs d'État africains les plus populaires

Créé en 2001, Wikipédia s'est imposée depuis comme l'encyclopédie numérique la plus consultée au monde. Participative, elle rassemble des informations collectées par les[...]

Mauritanie : la nouvelle vie d'Ahmed Baba Miské

L'ancien diplomate et militant de la libération des peuples, Ahmed Baba Miské, couche désormais sur le papier sa très longue expérience africaine. Rencontre.[...]

Ramadan 2014 : Aïd mabrouk !

Un peu partout dans le monde, les musulmans ont commencé à fêter l’Aïd el-Fitr, la fête de la fin du mois sacré de ramadan. Si certains ont débuté les festivités[...]

Mohamed Talbi : "L'islam est né laïc"

L'auteur tunisien de "Ma religion c'est la liberté" n'en démord pas : le Coran est porteur de modernité et de rationalité, mais son message a été altéré par[...]

Opposition mauritanienne : Ould Daddah et Ould Boulkheir ne raccrochent pas

Même s'ils ont dû renoncer à leurs ambitions présidentielles en boycottant le scrutin de juin, les opposants Ahmed Ould Daddah et Messaoud Ould Boulkheir ne raccrochent pas les gants.[...]

Hollande prépare le lancement de l'opération Barkhane à N'Djamena

L’opération "Barkhane", du nom de la nouvelle configuration stratégique de l’armée française dans le Sahel qui devrait mobiliser 3 000 soldats environ, sera officiellement[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces