Extension Factory Builder
20/11/2012 à 09:32
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Un soldat israélien nettoie son tank, le 20 novembre 2012 près de Gaza. Un soldat israélien nettoie son tank, le 20 novembre 2012 près de Gaza. © AFP

L'État hébreu a décidé de repousser son offensive terrestre sur la bande de Gaza pour préserver les efforts de trêve avec le Hamas. La secrétaire d'État américaine Hillary Clinton est attendue mardi 20 novembre au Proche-Orient - Israël, Égypte, Ramallah - pour tenter de trouver une solution à la crise.

C'est un maigre réconfort pour les habitants de la bande de Gaza. Mardi, un haut responsable israélien a annoncé qu'Israël avait décidé de repousser son offensive terrestre sur le territoire palestinien pour maintenir les chances d'une éventuelle trêve entre le Hamas et Tsahal.

« Une décision a été prise de suspendre provisoirement tout projet d'offensive terrestre pour donner des chances à un succès des efforts diplomatiques », a dit ce haut responsable après une réunion dans la nuit de lundi à mardi du forum des neufs principaux ministres du gouvernement autour du Premier ministre Benjamin Netanyahu. « Ils ont discuté à la fois de l'état des (efforts) diplomatiques et de l'opération militaire », a poursuivi ce responsable qui a requis l'anonymat.

Cette annonce intervient alors que l'ONU, l'Égypte et Washington intensifient leurs efforts pour empêcher une escalade majeure dans une région au bord de l'explosion.

Hillary Clinton attendue mardi

Actuellement en tournée en Asie avec Barack Obama, la secrétaire d'État américaine Hillary Clinton quittera mardi Phnom Penh, au Cambodge, pour se rendre en Israël, en Égypte et à Ramallah.

Alors que les États-Unis tentent d'empêcher une escalade de la crise à Gaza, Hillary Clinton rencontrera le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à Jérusalem, et discutera de la crise avec des responsables égyptiens et palestiniens.

Le président américain a décidé de dépêcher sa secrétaire d'État après avoir parlé deux fois lundi soir avec le président égyptien Mohamed Morsi et le Premier ministre israélien Netanyahu, a précisé le conseiller adjoint à la sécurité nationale Ben Rhodes. Hillary Clinton va souligner l'intérêt américain pour une solution pacifique qui protège et augmente la sécurité d'Israël et la sécurité régionale, a-t-il expliqué, sans aller jusqu'à parler de mission de médiation.

109 Palestiniens tués

De son côté, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé mardi au Caire toutes les parties en conflit à Gaza à cesser le feu immédiatement au 7e jour de l'opération israélienne « Pilier de défense » contre les groupes armés dans la bande de Gaza. « Toutes les parties doivent cesser le feu immédiatement. Toute nouvelle escalade mettrait toute la région en péril », a-t-il indiqué au cours d'une conférence de presse au côté du chef de la Ligue arabe Nabil al-Arabi. « Je suis dans la région en raison de la situation alarmante à Gaza. Je suis ici pour appeler personnellement à la fin des violences », a-t-il ajouté.

M. Ban Ki-moon a présenté ses condoléances aux nombreux civils pris dans le conflit et plus spécialement aux familles des victimes tuées et blessées. « Une fois de plus des familles et des enfants meurent en raison de violences insensées », a-t-il ajouté, soulignant qu'une éventuelle opération terrestre israélienne créerait une tragédie encore plus grande

Selon des sources médicales, depuis le début de l'opération militaire israélienne contre les groupes armés de Gaza, 109 Palestiniens ont été tués et près de 900 blessés.

(Avec AFP)

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Maghreb & Moyen-Orient

Armée tunisienne : la grande désillusion

Armée tunisienne : la grande désillusion

Incapable de venir à bout des maquis jihadistes, minée par des querelles au sommet, gangrenée par la politique, la grande muette a beaucoup perdu de sa superbe. Enquête exclusive sur une institut[...]

Égypte : sommet arabe focalisé sur la création d'une force militaire et le Yémen

La création d'une force multinationale va dominer le sommet des chefs d'Etat de la Ligue arabe qui s'est ouvert samedi en Egypte, au moment où l'intervention militaire d'une coalition arabe au Yémen contre[...]

Mauritanie : le président Aziz appelle à l'arrêt d'une grève dans une mine de fer

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a appelé les travailleurs de la principale mine de fer de son pays, en grève depuis deux mois pour des augmentations de salaires, à "reprendre le[...]

Tunisie : la marche républicaine du Bardo de dimanche déjà controversée

Le président Béji Caïd Essebsi a appelé tous les Tunisiens à venir marcher contre le terrorisme dimanche 29 mars. D’abord plébiscitée par une grande partie de l’opinion,[...]

Maroc : trois Français condamnés pour terrorisme et expulsés du territoire

Le tribunal de Salé, près de Rabat, a condamné jeudi trois ressortissants français à quatre mois de prison ferme pour des affaires de terrorisme. Leurs peines ayant été[...]

Le musée du Bardo de Tunis rouvrira vendredi pour les élèves et lundi pour le grand public

Après un premier report, le musée du Bardo de Tunis doit finalement rouvrir ses portes aux écoliers et lycéens vendredi, et exceptionnellement au public lundi, plus d'une semaine après les[...]

Yémen : le président Abd Rabbo Mansour Hadi s'est réfugié en Arabie saoudite

Alors que la confusion règnait sur le sort du président Abd Rabbo Mansour Hadi, ce dernier est arrivé jeudi en Arabie saoudite, le jour même où la coalition menée par Ryad[...]

Israël : Bibi repetita

Déjouant tous les pronostics, Benyamin Netanyahou est sorti vainqueur des législatives anticipées du 17 mars, accentuant même l'emprise de son parti, le Likoud.[...]

Tunisie - Attentat du Bardo : AQMI derrière l'attentat ?

L'Etat islamique avait déjà revendiqué l'attentat du musée du Bardo, responsable de la mort de 21 personnes le 18 mars à Tunis.[...]

Egypt is back !

L'Égypte. Ce grand pays qui marche allègrement vers ses 100 millions d'habitants - il en compte plus de 87 millions en 2015 - vient de se souvenir qu'il fait partie intégrante de l'Afrique[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers
Purging www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121120085356 from 172.16.0.100 Purging jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121120085356 from 172.16.0.100