Extension Factory Builder
19/11/2012 à 19:26
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les résultats provisoires non officiels semblent donner la victoire au président sortant. Les résultats provisoires non officiels semblent donner la victoire au président sortant. © AFP

Les résultats des élections générales - présidentielle, législatives, municipales et locales - ne devraient pas être connus avant le 26 novembre en Sierra Leone. Mais l’opposition a déjà dénoncé des fraudes, lundi 19 novembre. L’Union européenne (UE), si elle a salué le bon déroulement des scrutins, s’inquiète de possibles violences.

L'atmosphère était tendue, lundi 19 novembre en Sierra Leone, marquée par l'inquiétude et les dénonciations de fraudes. Alors que le décompte des voix se poursuit, après des élections générales qui se sont globalement bien déroulées dimanche, l’heure n’est pas à un optimisme démesuré. Il existe « des preuves » de « bourrage d'urnes dans plusieurs bureaux de vote (...) avec l'entière complicité du personnel de la Commission électorale nationale », a affirmé dans un communiqué Julius Mada Bio, candidat du Parti du peuple de Sierra Leone (SLPP).

Le principal rival du chef de l'État sortant, Ernest Koroma, à la présidentielle, a ajouté : « Il est évident que les résultats annoncés ne reflètent pas les véritables votes ». Car les médias locaux se sont fait l’écho de résultats provisoires et partiels qui semblent donner la victoire à Ernest Koroma.

Retard non-justifié

De son côté, la mission d’observation de l’Union européenne (UE), qui compte une centaine de membres, a manifesté ses inquiétudes quant à « un retard non justifié dans l'annonce des résultats qui pourrait amener des conflits dans une société où la rumeur joue un grand rôle ». Richard Howitt, chef de la mission a ajouté : « Nous espérons que les partis feront en sorte que tous leurs militants tiennent leur engagement de non-violence une fois les résultats connus, les vainqueurs comme les perdants ».

L’UE a reconnu que les élections s’étaient tenues de façon pacifique et qu’elles avaient bien mobilisé les électeurs, qui était 2,6 millions à être appelées aux urnes. Ces scrutins sont considérés comme une étape essentielle pour la reconstruction du pays, touché par une guerre civile de 1991 à 2002, qui a fait 120 000 victimes.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Sierra Leone

Ebola : ouverture d'un sommet régional à Conakry

Ebola : ouverture d'un sommet régional à Conakry

Les présidents de la Guinée, du Liberia, de la Sierra Leone et de la Côte d'Ivoire sont attendus vendredi à Conakry pour participer à un sommet régional consacré à l'é[...]

Peter Piot, co-découvreur d'Ebola : "Il faut utiliser les vaccins et traitements expérimentaux"

Alors qu'Ebola nourrit les inquiétudes de la communauté internationale, Peter Piot, le co-découvreur du virus, a affirmé qu'une épidémie majeure hors du continent africain était peu[...]

Ebola : la Sierra Leone décrète l'état d'urgence, les écoles fermées au Liberia

Le président de la Sierra Leone, Ernest Bai Koroma, a décrété jeudi l'état d'urgence face à l'épidémie mortelle d'Ebola qui sévit depuis le début de[...]

Afrique de l'Ouest : Ebola "hors de contrôle", la communauté internationale s'inquiète

Le virus Ebola poursuit sa folle propagation en Afrique de l'Ouest, ce qui inquiète de plus en plus la communauté internationale. Au Royaume-Uni, à Hong-Kong et à Bruxelles, l'heure est aux mesures de[...]

Ebola : le spécialiste sierra-léonais des fièvres hémorragiques meurt du virus

Mardi, Sheik Umar Khan, médecin sierra-léonais chargé de lutter contre l'épidémie dans son pays, duquel il était le seul spécialiste en fièvres hémorragiques, est[...]

Ebola : viande de brousse, le goût du risque

Vecteur potentiel du redoutable virus Ebola, la viande de brousse a été interdite dans les pays touchés par l'épidémie. Une mesure qui ne décourage pas certains consommateurs.[...]

Ebola : premier cas à Freetown, deux Américains contaminés au Liberia

Le premier cas confirmé de décès dû au virus Ebola a été enregistré dans la capitale de la Sierra Leone, tandis que deux citoyens américains, engagés dans la lutte[...]

Ebola en Afrique de l'Ouest : le bilan passe le cap des 600 morts, dont 68 en 5 jours

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le bilan de l'épidémie de fièvre Ebola qui frappe la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone depuis mars a désormais franchi le cap des 600[...]

Ebola : en Sierra Leone, Médecins sans frontières "joue contre la montre"

L'épidémie de virus Ebola ne cesse de croitre en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone. Dans un rapport publié vendredi, Médecins sans frontières s'inquiète de la propagation[...]

Selon l'OMS, l'épidémie de virus Ebola "peut être stoppée" en Afrique de l'Ouest

Après une accalmie au mois d'avril, la grave épidémie de virus Ebola qui touche l'Afrique de l'Ouest est repartie à la hausse ces derniers jours. Selon des responsables de l'OMS, celle-ci peut encore[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers