Extension Factory Builder
19/11/2012 à 19:26
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Les résultats provisoires non officiels semblent donner la victoire au président sortant. Les résultats provisoires non officiels semblent donner la victoire au président sortant. © AFP

Les résultats des élections générales - présidentielle, législatives, municipales et locales - ne devraient pas être connus avant le 26 novembre en Sierra Leone. Mais l’opposition a déjà dénoncé des fraudes, lundi 19 novembre. L’Union européenne (UE), si elle a salué le bon déroulement des scrutins, s’inquiète de possibles violences.

L'atmosphère était tendue, lundi 19 novembre en Sierra Leone, marquée par l'inquiétude et les dénonciations de fraudes. Alors que le décompte des voix se poursuit, après des élections générales qui se sont globalement bien déroulées dimanche, l’heure n’est pas à un optimisme démesuré. Il existe « des preuves » de « bourrage d'urnes dans plusieurs bureaux de vote (...) avec l'entière complicité du personnel de la Commission électorale nationale », a affirmé dans un communiqué Julius Mada Bio, candidat du Parti du peuple de Sierra Leone (SLPP).

Le principal rival du chef de l'État sortant, Ernest Koroma, à la présidentielle, a ajouté : « Il est évident que les résultats annoncés ne reflètent pas les véritables votes ». Car les médias locaux se sont fait l’écho de résultats provisoires et partiels qui semblent donner la victoire à Ernest Koroma.

Retard non-justifié

De son côté, la mission d’observation de l’Union européenne (UE), qui compte une centaine de membres, a manifesté ses inquiétudes quant à « un retard non justifié dans l'annonce des résultats qui pourrait amener des conflits dans une société où la rumeur joue un grand rôle ». Richard Howitt, chef de la mission a ajouté : « Nous espérons que les partis feront en sorte que tous leurs militants tiennent leur engagement de non-violence une fois les résultats connus, les vainqueurs comme les perdants ».

L’UE a reconnu que les élections s’étaient tenues de façon pacifique et qu’elles avaient bien mobilisé les électeurs, qui était 2,6 millions à être appelées aux urnes. Ces scrutins sont considérés comme une étape essentielle pour la reconstruction du pays, touché par une guerre civile de 1991 à 2002, qui a fait 120 000 victimes.

(Avec AFP)
 

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

0 réaction(s)

Réagir à cet article

Sierra Leone

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

Carte interactive : voyagez en Afrique sans visa !

En vertu d'accords bilatéraux ou dans le cadre d'organisations sous-régionales, plusieurs pays africains ont supprimé l'obligation de visa d'entrée sur leurs territoires. Grâce à une carte [...]

Gambie : Yahya Jammeh suspend les vols en provenance des pays touchés par Ebola

La Gambie a suspendu tous les vols en provenance de Guinée, du Liberia et de Sierra Leone pour prévenir toute contamination par le virus Ebola.[...]

Amadou Alpha Sall : "Aucun pays n'est suffisamment éloigné pour être protégé d'Ebola"

Le virus Ebola continue de se propager en Afrique de l'Ouest. Parti de Guinée, il a notamment atteint le Liberia et des cas sont suspectés en Sierra Leone et au Mali. Interview du docteur Amadou Alpha Sall, directeur[...]

Ebola : la France prend des mesures de sécurité à l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle

Selon "Le Parisien", qui s'est procuré jeudi une note de la Direction générale de la santé, la France a décidé de renforcer ses mesures de sécurité pour l'accueil[...]

Fièvre hémorragique : la Guinée tente toujours d'enrayer la propagation

La Guinée et ses partenaires poursuivaient samedi leurs efforts pour enrayer la propagation de l'épidémie de fièvre hémorragique virale, dont des cas d'Ebola, avec l'appui de l'Union[...]

Quinze ans après, l'ONU ferme sa mission de paix en Sierra Leone

Après quinze années de présence dans le pays, le Bureau intégré des Nations unies pour la consolidation de la paix en Sierra Leone (Binucsil) ferme ses portes. Une cérémonie[...]

Nucléaire : révélations sur les retombées radioactives de la bombe A française en Afrique

Des documents récemment déclassifiés par le ministère français de la Défense apportent un éclairage nouveau sur l'étendue des retombées radioactives des essais[...]

Élections : Partira ? Partira pas ?

Kabila, Kagamé, Sassou Nguesso, Sirleaf, Boni Yayi... Ils sont douze chefs d'État confrontés au même choix : s'en tenir à la Constitution et ne pas briguer un nouveau mandat ou tenter de[...]

Mandats présidentiels : onze hommes, une femme... un même dilemme

La loi fondamentale de leur pays leur interdit en principe de se représenter. À moins qu'elle ne change...[...]

Sénégal : Dakar accueille deux sommets de l'UEMOA et de la Cedeao

Deux sommet des chefs d'État de l'Afrique de l'Ouest - un de l'UEMOA, puis un autre de la Cedeao - se tiennent consécutivement à Dakar, les 24 et 25 octobre. Au programme : la création d'une zone[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers