Extension Factory Builder
19/11/2012 à 12:57
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des combattants d'Aqmi en Kabylie. Des combattants d'Aqmi en Kabylie. © DR

L’armée algérienne aurait abattu, vendredi 16 novembre, le chef militaire d’Aqmi en Kabylie, Rabah Makhfi. L’information a été rapportée par plusieurs journaux algériens mais n’a pas été officiellement confirmée. Le jihadiste était soupçonné d’avoir planifié la majorité des attentats perpétrés dans la région ces dernières années.

Ce serait une perte importante pour Aqmi, si l’information était confirmée officiellement. L’armée algérienne aurait abattu, vendredi 16 novembre, Rabah Makhfi, alias Cheikh Nacer, présenté comme le leader d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) en Kabylie et considéré comme le bras-droit du chef de l’organisation islamiste, Abdelmalek Droudkel.

Selon le quotidien arabophone Ennahar, Makhfi aurait été tué en même temps que deux autres islamistes, vendredi 16 novembre, à 250 kilomètres à l’Est d’Alger, dans la région de Béjaïa. Les corps de ses deux acolytes sont toujours en cours d'identification à l'hôpital de Béjaïa.

"Perpétration de massacres"

Âgé de 45 ans, cet islamiste avait rejoint les groupes armés dans les années 90, au début de la guerre civile en Algérie. Il aurait planifié la majorité des attentats qui ont endeuillé la Kabylie ces dernières années.

En mars dernier, Makhfi Rabah a été condamné par contumace, aux côtés de Droukdel et deux autres terroristes, à la peine capitale par le Tribunal criminel de Bouira, à 100 km à l'est d'Alger. Il était poursuivi pour les chefs d'inculpation notamment de « constitution d'un groupe terroriste armé visant à semer la terreur et l'insécurité au sein de la population », « homicides volontaires avec préméditation et guet-apens » et « perpétration de massacres ».

Par Mathieu Olivier (@MathieuOlivier), avec agences.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Article suivant :
Mariama et Y'akoto, soul sisters

Article pr�c�dent :
Maroc : un hôpital de campagne pour Gaza

Réagir à cet article

Algérie

Algérie : le gendarme de la Bourse suspend l'entrée de Cevital au capital de NCA Rouiba

Algérie : le gendarme de la Bourse suspend l'entrée de Cevital au capital de NCA Rouiba

 La Cosob justifie la suspension par l'attente de la décision de l'État algérien d'exercer (ou pas) son droit de préemption. Une décision liée au statut étranger du céda[...]

Signature d'une convention franco-algérienne sur la formation des imams

Bientôt les imams algériens envoyés en France seront formés pour être en "harmonie avec les exigences de la République" française. C'est ce que stipule, entre autres, la[...]

Internet : Bouteflika, Kabila, Bongo... Noms de domaines en solde !

Alibongo.com, josephkabila.com, abdelazizbouteflika.com… Des noms de domaine de premier niveau (les .com) de certains chefs d'État africains qui n'ont pas eu la diligence de les réserver à temps sont en[...]

Algérie : El-Para et l'argent des otages du GSPC

Abderrazak el-Para, l'ex-émir du GSPC, a finalement confirmé que l'Allemagne avait versé une rançon de 5 millions d'euros en 2003.[...]

Devant la chute des cours du pétrole, l'Algérie change de ton

La chute du cours du pétrole en dessous de 60 dollars et la perspective d’un prix bas à moyen terme ont ébranlé l'assurance de l'Algérie. Le ton est désormais à l'urgence et[...]

Algérie : au Val-de-Grâce, un Bouteflika peut-il en cacher un autre ?

La santé d'Abdelaziz Bouteflika a une nouvelle fois fait parler d'elle mardi. Selon des médias algériens, le président algérien aurait été hospitalisé une nouvelle fois au[...]

Cameroun - Me Bertrand : "On nous cache quelque chose sur la mort d'Albert Ebossé" en Algérie

Le 23 août dernier, quelques minutes après la rencontre entre la JS Kabylie et l’USM Alger (1-2), l’attaquant camerounais de la JSK Albert Ebossé (24 ans) trouvait la mort à la sortie du[...]

Algérie : un maire assassiné, "acte terroriste" selon la gendarmerie

Le maire de la commune algérienne de Bordj El Emir Abdelkader (nord) a été assassiné vendredi par des "terroristes", qui l'ont tué par balles et égorgé, a annoncé[...]

Assassinat d'Hervé Gourdel : l'armée algérienne annonce avoir tué un deuxième suspect

Un deuxième membre du groupe islamiste impliqué dans l’enlèvement et la décapitation du touriste français Hervé Gourdel, en septembre, a été tué par[...]

France - Algérie : lutte antiterroriste, l'axe Paris-Alger

Bernard Cazeneuve, le ministre français de l'Intérieur, est attendu à Alger dans les prochains jours pour une visite centrée sur la collaboration antiterroriste.[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers