Extension Factory Builder
19/11/2012 à 12:57
Diminuer la taille du texte Augmenter la taille du texte Imprimer Envoyer Partager cet article
Des combattants d'Aqmi en Kabylie. Des combattants d'Aqmi en Kabylie. © DR

L’armée algérienne aurait abattu, vendredi 16 novembre, le chef militaire d’Aqmi en Kabylie, Rabah Makhfi. L’information a été rapportée par plusieurs journaux algériens mais n’a pas été officiellement confirmée. Le jihadiste était soupçonné d’avoir planifié la majorité des attentats perpétrés dans la région ces dernières années.

Ce serait une perte importante pour Aqmi, si l’information était confirmée officiellement. L’armée algérienne aurait abattu, vendredi 16 novembre, Rabah Makhfi, alias Cheikh Nacer, présenté comme le leader d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) en Kabylie et considéré comme le bras-droit du chef de l’organisation islamiste, Abdelmalek Droudkel.

Selon le quotidien arabophone Ennahar, Makhfi aurait été tué en même temps que deux autres islamistes, vendredi 16 novembre, à 250 kilomètres à l’Est d’Alger, dans la région de Béjaïa. Les corps de ses deux acolytes sont toujours en cours d'identification à l'hôpital de Béjaïa.

"Perpétration de massacres"

Âgé de 45 ans, cet islamiste avait rejoint les groupes armés dans les années 90, au début de la guerre civile en Algérie. Il aurait planifié la majorité des attentats qui ont endeuillé la Kabylie ces dernières années.

En mars dernier, Makhfi Rabah a été condamné par contumace, aux côtés de Droukdel et deux autres terroristes, à la peine capitale par le Tribunal criminel de Bouira, à 100 km à l'est d'Alger. Il était poursuivi pour les chefs d'inculpation notamment de « constitution d'un groupe terroriste armé visant à semer la terreur et l'insécurité au sein de la population », « homicides volontaires avec préméditation et guet-apens » et « perpétration de massacres ».

Par Mathieu Olivier (@MathieuOlivier), avec agences.

Abonnez-vous pour 11,25€ / mois
Tous droits de reproduction et de représentation ImprimerImprimer EnvoyerEnvoyer Partager cet articlePartager

Réagir à cet article

Algérie

Le complexe gazier d'In Amenas redémarre, 18 mois après l'attaque terroriste

Le complexe gazier d'In Amenas redémarre, 18 mois après l'attaque terroriste

Un an et demi après une attaque terroriste qui a entraîné la mort de 40 salariés et la destruction d'une partie de ses infrastructures, le complexe gazier d'In Amenas, en Algérie, redémarre[...]

Amara Benyounes : "Bouteflika, la Constitution algérienne et nous"

Leader de la troisième force politique du pays, le ministre du Commerce revient sur le processus de révision du texte fondamental. Et détaille les amendements proposés par son mouvement.[...]

Mali : deux diplomates algériens libérés plus de 2 ans après leur rapt

Deux diplomates algériens enlevés en avril 2012 par un groupe islamiste armé au Mali ont été libérés samedi, ont annoncé les autorités algériennes en confirmant[...]

Algérie - Maroc : la déchirure

Tranchées d’un côté, clôture de l’autre. Alors que le fossé entre les deux voisins ne cesse de se creuser, "Jeune Afrique" a enquêté, vingt ans après la[...]

Mali : IBK ne veut plus de la médiation du Burkinabè Compaoré

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta soupçonne Blaise Compaoré de vouloir réintroduire dans le jeu Iyad Ag Ghaly, le chef d'Ansar Eddine.[...]

Mort d'Ebossé : ce que l'Algérie doit faire pour en finir avec les "supportueurs"

Le décès d’Albert Ebossé (24 ans), l’attaquant camerounais de la JS Kabylie, atteint mortellement par un projectile lancé par un supporteur samedi à l’issue de la rencontre[...]

Algérie : ma fortune pour un yacht !

Dernière tendance algéroise : se procurer un bateau et s'échapper en mer le week-end. Médecins, avocats... Pour quelques dizaines de milliers d'euros, ils sont de plus en plus nombreux à[...]

Algérie - Cameroun : la dépouille d'Albert Ebossé transférée vendredi à Douala

Le corps du footballauer camerounais Albert Ebossé sera transféré vendredi à Douala, au Cameroun, où il devrait arriver dans l'après-midi. Le joueur est décédé[...]

L'Algérie prépare un programme d'investissements de 260 milliards de dollars

 L'Algérie prépare le lancement d'un nouveau programme d'investissements quinquennal. D'un montant de 260 milliards de dollars, ce plan, qui court jusqu'à 2019, vise à faire de l'Algérie une[...]

Wikipédia : Kagamé, Kabila, ADO, Sissi, Boutef... Qui détient la biographie la plus souvent modifiée ?

Les biographies Wikipédia des chefs d’État sont modifiées tous les mois, voire tous les jours. Non seulement pour ajouter de nouveaux éléments, mais aussi pour supprimer les paragraphes[...]

Dernière Minute

Toutes les dépèches
Voir tous les dossiers

Jeune Afrique Emploi

Toutes les annonces
Buy VentolinBuy Antabuse Buy ZithromaxBuy Valtrex